Le vélo à assistance électrique, pliable, by Michelin

Le groupe Michelin a dévoilé le tout nouveau vélo à assistance électrique conçu pour un usage principalement urbain, à l’occasion du salon Eurobike 2012 qui s’est tenu en Allemagne.

Il peut être conduit en mode classique comme tout vélo, c’est-à-dire sans le concours des batteries, aussi bien qu’avec l’assistance électrique.

Trois niveaux de sollicitation moteur ont été définis auxquels s’ajoute un programme « piéton » permettant de circuler à 6 km/h. La vitesse maximum avec l’assistance atteint les 25 km/h.

Le moteur électrique de type Brushless de 220W, 24V qui est intégré dans la roue avant possède un couple maximum de 6 Nm. La batterie au lithium-ion polymère de 8,5 Ah pèse 1,4 kg seulement pour une tension nominale de 21,6 V. Elle se cache à l’intérieur du cadre, entièrement amovible et est sécurisée par clé.

A noter que le vélo à assistance électrique Michelin est pliable et se range facilement dans un coffre d’automobile ou dans un appartement exigu. Compact et léger pour cette catégorie de véhicules avec 17,6 kg, il propose une autonomie moyenne de 45 km pour un temps de charge de 4h30.

Le nouveau vélo à assistance électrique Michelin

Du cadre en alliage d’aluminium au pneu doté d’une protection anti crevaison, en passant par la chambre à air de forme « carrée » annulant les effets d’une crevaison ou au système de vitesses intégré dans le moyeu de la roue empêchant le déraillage, le vélo à assistance électrique Michelin semble apporter une sécurité à toute épreuve.

Le vélo à assistance électrique, pliable, by Michelin

Aussi, pour s’assurer que les utilisateurs disposeront de véhicules conformes à ses exigences de sécurité et de qualité, Michelin s’engage à ce que tous les vélos soient contrôlés individuellement avant leur mise en circulation. Par ailleurs, une garantie de 3 ans pour le cadre et une de 2 ans pour la motorisation et les composants électriques sont assorties à l’offre de Michelin.

Le nouveau vélo à assistance électrique Michelin

Ce vélo à assistance électrique sera commercialisé à partir du 1er octobre 2012 au prix de 1.390 euros TTC.

La Chambre à air « carrée »

A l’intérieur des pneus, Michelin a disposé la chambre à air MICHELIN Protek Max présentant la singularité d’annuler les effets d’une crevaison, de réduire considérablement les pertes de pression entre deux utilisations et d’offrir une facilité de montage. Elle répond ainsi aux 3 attentes prioritaires exprimées par les utilisateurs de vélos.

Deux technologies ont été mises en œuvre :

► "Un design bosselé, qui, contrairement à une chambre à air classique va réagir comme un ballon de baudruche que l’on perce. Cela permet de réduire les perforations. La conjugaison de cette caractéristique avec l’injection préalable d’un liquide auto-obturateur limite les conséquences de la perforation."

► "Une section carrée qui procure un calage optimum sur la jante tout en éliminant le phénomène de vrillage, ce qui facilite sa mise en place."

Le marché du vélo en France

En 2010, il s’est vendu 3 millions de vélos en France, c’est-à-dire plus que de voitures.

La France compte 20,7 millions de pratiquants de vélo, soit 45 % des Français âgés de 4 à 65 ans. Il est le sport le plus pratiqué en France. Environ 8 cyclistes sur 10 déclarent utiliser leur vélo au moins une fois par mois, et 3 sur 10 toutes les semaines.

Enfin, la France est le 4ème pays consommateur de cycles par habitant au Monde, avec 5,4 vélos pour 100 habitants, après le Japon, les Pays Bas et les Etats-Unis.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Le vélo à assistance électrique, pliable, by Michelin"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Samivel51
Invité

Evidemment, ce beau velo ne creera aucun emploi en Europe, pas meme de l’Est. Au fait, la presse annoncait hier que la Chine avait l’intention d’acheter des banques et des assurances en France…

Watt
Invité

Il est trop beau ! J’en veux un…

bolton
Invité

La finition est superbe ! L’idée de la batterie à l’intérieur du cadre est excellente. Dommage qu’il soit si cher (et probablement fabriqué à 100% en chine comme l’a fait remarquer Samivel…)

Albert
Invité
C’est une veritable escroquerie de nomer ce vélo un Michelin , il est fabrique en chine , concu en chine, vendu sous au moins 7 marques européennes d’importation, possédant le pire bilan ecologique en terme bilan de carbonne lors de sa fabrication. Je suis mort de rire quand le vélo electrique by Michelin… Il faut vraiement autre chose pour se moquer de nous…. A croire que Michelin a perdu sa capacite d’innovation, sa capacite de generer de la creativite …..en europe ou ailleurs ….. Je fais appel à Mr et Mme Michelin … à toute la famille Michelin … retirer… Lire plus »
Samivel51
Invité

Le velo est fabrique en Chine. C’est une affirmation tiree d’un journal serieux. Pas une hypothese.

meminick
Invité

le fait que ce vélo soit conçu et réalisé en chine n’ote en rien à son attrait et au fait qu’il réponde au besoin d’une circulation urbaine. à comparer aux véhicules motorisés qui n’ont bien souvent de français que la marque et le logo.Il est effectivement à regretter que ce vélo ne soit pas fabriqué ni conçu par des européens , mieux des français.Misa ne rèvons pas, pour ainsi dire tous les vélos sont peu ou prou réalisés en chine.

wpDiscuz