Enerzine

Les Français sont favorables aux énergies renouvelables

Partagez l'article

Près de 97% des Français se déclarent favorables au développement des énergies renouvelables, selon une étude sur les Français et les énergies renouvelables publiée par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME).

En effet, 85% des personnes interrogées citent spontanément au moins une énergie renouvelable, contre seulement 68% en 2005. La flambée des prix du pétrole et la médiatisation du Grenelle de l’Environnement semblent en grande partie expliquer les évolutions de perception, de connaissance et de pratiques des Français.

Lorsqu’on leur demande de citer spontanément les énergies renouvelables qu’ils connaissent, les Français citent en priorité l’énergie solaire (68%) et l’énergie éolienne (57%). Ces deux énergies sont d’ailleurs perçues avant tout comme saines et respectueuses de l’environnement. Ce sont celles que les Français veulent voir se développer en priorité, à 68% pour le solaire et 43% pour l’éolien.

Les énergies géothermique et hydraulique sont associées aux énergies renouvelables de façon moins spontanée, avec seulement 31% et 22% de répondants qui les citent spontanément. Quant à la biomasse, elle n’est citée que par 18% des personnes interrogées.

Focus : l’énergie solaire plébiscitée

Le solaire est incontestablement l’énergie bénéficiant de la meilleure image. Elle est perçue comme la plus respectueuse de l’environnement, la plus économique à produire, la moins polluante, la moins dangereuse, la plus moderne et celle permettant de lutter le plus efficacement contre l’effet de serre. Son niveau d’acceptabilité est par ailleurs particulièrement bon, que ce soit pour les bâtiments publics (96% de répondants favorables), sur le toit d’un voisin (88% de répondants favorables) ou sur son propre toit (97% des répondants favorables).

L’énergie éolienne bénéficie elle aussi d’un bon niveau d’acceptabilité, certes en baisse de 6 points par rapport à 2008, avec 77% des Français favorables à l’installation d’éoliennes en France.

L’équipement de la maison en énergies renouvelables en progression

96% des Français perçoivent au moins une énergie renouvelable comme « productible à domicile », l’énergie solaire totalisant près de 90% des suffrages. La géothermie rassemble quant à elle 51% des personnes interrogées sur cette question.

En 2009, 21% des Français déclarent posséder un équipement permettant d’utiliser des énergies renouvelables pour leur consommation d’énergie : ce résultat, en augmentation de 4 points par rapport à 2008, s’explique principalement par la multiplication des équipements de chauffage au bois, et des panneaux solaires.

9% des Français déclarent par ailleurs envisager d’acquérir un équipement permettant d’utiliser des énergies renouvelables pour leur consommation d’énergie dans les 12 prochains mois : il s’agirait d’une installation solaire pour 60% d’entre eux.

Nota : L’étude sur les Français et les Energies Renouvelables a été effectuée pour le compte de l’ADEME par le Cabinet BVA. 1001 enquêtes téléphoniques d’une durée de 16 minutes représentatives de la population française des 18 ans et plus ont ainsi été menées entre le 23 juin et le 9 juillet 2009. Cette même étude avait déjà été réalisée en 2004, 2005 et 2006.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    25 Commentaires sur "Les Français sont favorables aux énergies renouvelables"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    edc10
    Invité

    l’Ademe n’est plus crédible (rien que par le site suivi-éolien). Ce ne sont que les perroquets des industriels, et je m’excuse envers les perroquets. Je ne pense pas que l’ADEME a demandé aux gens vivant à 400m des macro-éoliennes s’ils étaient content de devoir fermer leur fenêtres pour dormir la nuit. Ca n’est pas à coup de sondages qu’on fait de la politique environnementale … c’est navrant de voir où il en arrivent; en tout cas, ils peuvent être content: vu la progression, leur service « communication » fonctionne à merveille !

    Nature
    Invité

    Où est-il question de l’exploitation de l’énergie des mers? Pourtant on commence à voir qu’elle est ,infinie,universelle, et constante. Toutes qualités que l’on ne trouve guère dans les autres « énergies renouvelables »

    Nature
    Invité

    Où est-il question de l’exploitation de l’énergie des mers? Pourtant on commence à voir qu’elle est ,infinie,universelle, et constante. Toutes qualités que l’on ne trouve guère dans les autres « énergies renouvelables »

    js
    Invité

    Et est ce qu’ils ont fait 1 sondage pour savoir combien étaient prêts à faire des économies, avant de vouloir se porter aquereurs d’installations solaires. Encore heureux que les gens soient pour le developpement des energies renouvelables, mais combien savent ce qu’elles representent dans le bouquet energetique ? 1 autre petit sondage ??

    Bidagre
    Invité

    Combien leur coute l’électricité solaire, je parie qu’ils n’évoqueraient pas le solaire comme une source la plus économique à produire. Les lobbys sont très forts : vu par le producteur, étant donné la monstruosité des aides financieres, il est clair que cette énergie est bien la plus économique, et de loin ! Par contre, vu par le consommateur, citoyen, il s’agit bien du rapport service/cout le plus mauvais possible !

    Carca_jeff
    Invité
    Ce qui manque surtout c’est le pourcentage des Français qui savent se servir de leur matiere grise ou qui en ont le temps. Il est important de jouer sur tous les tableaux: réduire la consommation et developper de nouvelles unités de productions renouvelables et durables. Des éoliennes a 400m des habitations je suis currieux de savoir ou? en France c’est 500m minimum et niveau acoustqiue c’est severt… Et pour les installations PV en toiture, si il existe des commerciaux pour vendre du PV, il n’y en a pas pour vous éviter d’acheter de l’electricité mis à part l’ADEME et les… Lire plus »
    edc10
    Invité
    @Carca_jeff: 400m, 500m, c’est pareil !! (les 400m, ça peut-être en comptant la distance minimum avec le bout de pale le plus proche…) … je vois bien là à qui j’ai à faire … donc déjà vous ne me tutoyez pas, et ne me dites pas « sans rire », car je ne rigole pas. Même à 1500m, l’affset est réservée…. Ensuite, faites par exemple une recherche sur votre moteur où les éoliennes doivent être arrêtez de 22h à 7h)…  … Plus généralement, sortez de vos statistiques béates, car c’est de la com et pas du développement durable! Le jour où les… Lire plus »
    Belabo 54
    Invité
    Merci à tous  nos amis qui sont contre les ENR tant qu’elles ne sont pas moins chères, ils préservent nos intérets en pronant l’immobilisme. Heureusement que l’on a pas fait la même chose avec le nucléaire sinon on en aurait jamais fait. Sans les milliards des contribuables (pas des consommatteurs, nortre programme nucléaire a été financé par nos impôts) Enfants gatés à bruler la chandelle par les deux bouts, le développement industriel de ce siècle montre un égoïsme réel. on a accepté tout et n’importe quoi pourvu qu’on est du confort. maintenant que l’on connait notre empreinte sur cette planète,… Lire plus »
    Dan1
    Invité
    Ce sondage est riche d’enseignement; jugez plutôt :   « Le solaire est incontestablement l’énergie bénéficiant de la meilleure image. Elle est perçue comme la plus respectueuse de l’environnement, la plus économique à produire, la moins polluante, la moins dangereuse, la plus moderne et celle permettant de lutter le plus efficacement contre l’effet de serre. » Là on comprend immédiatement que les connaissances des sondés sont très superficielles et qu’ils ont une perception du problème essentiellement médiatique. Déjà on ne dissocie pas le solaire thermique et le PV. Prenons le cas du photovoltaïque très prometteur :   Respectueuse de l’environnement : oui très…… Lire plus »
    edc10
    Invité
    @Belabo 54: Personne sur ce forum n’est contre les ENR … et personne n’a parlé de ne rien faire … enfin je crois … mais quand on subventionne, alors c’est toute la communauté qui doit en profiter … et pas un tout petit nombre…j’abonde dans votre sens, car effectivement l’immobilisme actuel est dangereux. Sauf que vous vous trompez de cible: car il faut accuser le système financier dominant actuel qui contamine l’écologie et s’y reproduit comme un virus. Ainsi, on est aux antipodes du développement durable et on arrive à des abhérations en terme de déploiement. Je pense que vous… Lire plus »
    Dan1
    Invité

    Et pour Belabo 54 : Vous nous ressortez encore l’antienne du financement du nucléaire électrogène par les contribuables. Cela a dejà été sorti des centaines de fois et c’est complètement vain puisque vous ne nous apporterez de toute façon pas l’ombre d’une preuve… comme les autres depuis plus de deux ans !.

    Denlaf
    Invité
    Les intervenants sont incroyablement négatifs. Ils cherchent toujours la petite bête noire et ne voient que peu de choses intéressantes dans les articles publiés. Moi, je vous dis que ce qu’on rapporte dans ce texte constitue une excellente nouvelle. D’accord, beaucoup de gens ne voient pas les détails cachés mais ils ne sont pas idiots. C’est pourquoi je tente de sensibiliser le plus de personnes possible en rendant accessibles des tas d’articles concernant les changements climatiques, le réchauffement climatique, l’effet de serre, les GES, les économies d’énergie, les énergies renouvelables,etc. J’ai donc placé sur facebook plus de 500 articles provenant… Lire plus »
    Belabo 54
    Invité
    Le nucléaire pas subventionné? Mais enfin, c’est un programme de développement public porté par une entreprise nationale….. Il n’y a pas de preuve à apporter, et d’ailleurs c’est normal, la génération spontanée de centrales nucléaires n’a eu lieu à aucun endroit du monde…sauf peut-être en Iran aujourd’hui, mais je crois que l’état du coin y est quand même pour quelquechose…. Et en ce qui concerne le coût de l’éolien, même la CRE considére que il est au prix du marché et que l’on peut parler de coût évité : environ 80€ du MWh (même moins pour le tarif 2010) alors… Lire plus »
    Dan1
    Invité
    Il ne suffit pas d’affirmer quelque chose pour que cela devienne comme par enchantement la vérité. Vous n’êtes pas le premier à vouloir nous faire croire que le programme nucléaire français a été développé essentiellement avec l’argent des contribuables. Or c’est manifestement faux car il a été essentiellement financé par l’endettement (parfois scabreux) d’une entreprise certes publique, mais endettement quand même. Donc vous confondez (probablement sciemment) le contribuable et les impôts avec le financement d’une entreprise publique qui contracte des emprunts (EDF en a encore fait un dernièrement).     Cela a été maintes et maintes fois débattu sur Enerzine et vous y trouverez… Lire plus »
    Dan1
    Invité

    Et puis pour la culture, relisez l’excellente intervention de « lion » dans l’article suivant :  

    Belabo 54
    Invité
    La capacité d’une entreprise publique à s’endetter, les frais de recherche et développement que le président à encore évoqué il y a peu en demandant qu’il y ait parité avec les enr sont liées au budget de l’état, donc des contribuables (particuliers, entreprises,…). mais ne vous trompez pas de débat encore une fois et détendez-vous. Nous avons du nucléaire en France et c’est très bien (en tout cas, c’est une réalité que l’on ne peut pas changer tout de suite). Toutes les énergies ont besoin d’aide pour prendre leur essor. Ce sont des logiques de politique de développement qui sont… Lire plus »
    Dan1
    Invité
    Je ne défends que la vérité historique rien de plus, et c’est déjà pas mal. Enfin il reste les faits : La construction des centrales nucléaires en France a été payée, in fine, très largement par le consommateur d’électricité au travers de sa facture. Le montant de l’investissement initial a été trouvé grâce à des emprunts massifs et à long terme qui ont d’ailleurs provoqué des pics d’endettement (par exemple : 233 milliards de francs en 1988). Mais, comme le souligne le rapport N° 1359 de l’Assemblée Nationale : « Une remarque s’impose. Une part importante de cet investissement a été… Lire plus »
    Belabo 54
    Invité
    Vosu êtes tétu: le nucléaire n’est pas le sujet. Par contre votre argumentaire m’intéresse sur un point, c’est le retournement du à l’inflation. L’effet vertueux de taux inférieur à l’inflation va trouver son équivalent dans l’éolien: le prix du marché va passer dans les moins de 5 ans au-dessus des 80€ du mwh alors que le tarif d’achat éolien est dégressif. Au final, notre programme éolien ne va rien coûter au consommatteur, comme le dit la CRE dans tous ces derniers rapports en parlant de coût évité. Au final nous sommes d’accord non? C’est marrant mais je crois que votre… Lire plus »
    Dan1
    Invité
    Là vous essayez de retomber sur vos pattes en inversant les rôles : « le nucléaire n’est le sujet ». Pas de chance c’est vous qui l’avez lancé ! et de manière polémique. fallait pas… c’était pas le sujet !! Pour ce qui concerne les coûts évités et la supposée gratuité de l’éolien grâce à l’équation : tarif d’achat = prix du marché, je vous renvoie au débat suivant : Il y en a beaucoup d’autre sur Enerzine, il suffit de rechercher « coût évités + CSPE ». Je vous laisse lire… c’est long. Sinon, pouvez vous me donner les liens vers les rapports… Lire plus »
    dede29
    Invité

    Et pourtant ,il a totalement raison ;le nucléaire français n’a pas été subventionné !tous les arguments cités et référencés sont justes .

    1000 mille
    Invité

    tu bois trop ou tu es déjà en réanimation artificielle ?

    Belabo 54
    Invité

    Le sujet: les énergies renouvelables. C’est l’avenir, voilà le sujet. Le nucléaire pas subventionné: continuez à désinformer. Une entreprise ou l’état « est » le capital est la plus directe des subventions. Vous pourrez toujours aller chercher les rapports, rien n’y fera, c’est une réalité. Le nier, c’est ne rien comprendre à l’action de l’état lorsqu’il est interventionniste. Mais je vous laisse entre vous, et en même temps je participe au développement des ENR, en local, au national. L’action et l’engagement sont  les seuls remèdes à l’immobilisme. Bon vent. 🙂

    Dan1
    Invité
    Vous n’avez eu que ce vous avez vous même provoqué. De plus le débat est stérile à cause de vous puisque vous n’apportez aucun élément probant. Vous avez sciemment proféré un mensonge puis vous avez essayé d’esquiver. Vous prétendez qu’une entreprise d’Etat ne peut recevoir des capitaux que de l’Etat. Rien n’est plus faux, puisque de longue date EDF a recours aux emprunts qu’elle rembourse (bien sûr en reportant la charge sur les consommateurs). EDF a donc financé la construction du parc actuel de 58 réacteurs en s’endettant et sans recours à l’Etat. Cela est d’ailleurs clairement affirmé dans le… Lire plus »
    Dan1
    Invité
    Non le débat n’est pas stérile car on sait pertinemment que certain ont fait voeux d’exploiter les faits pour un usage médiatique et ont pour principal métier de tordre la vérité. Enfin, à ce point là, ce n’est plus de la torsion : c’est de l’essorage ! Passer son temps à désinformer son prochain n’est pas très moral et glorieux, mais enfin quand il y a un intérêt à le faire… Ceux qui s’acharnent à vouloir faire croire, contre toute évidence que les centrales nucléaires ont été financées par le contribuable, savent très bien pourquoi ils le font. De même,… Lire plus »
    Inymerka
    Invité

    Je suis d’accord arguments invoqués sont vraies. Voyez-vous sur

    wpDiscuz