Allemagne:170 projets de recherche sur les Enr en 2008

En 2008, le Ministère fédéral de l’environnement (BMU) a financé 170 nouveaux projets de recherche dans le domaine des énergies renouvelables, pour un montant total de 150 millions d’euros. Ceci représente une augmentation de 50% du soutien du BMU à la recherche sur les énergies renouvelables par rapport à 2007.

Les secteurs ayant bénéficié des financements les plus élevés sont le photovoltaïque et l’énergie éolienne, avec 40 millions d’euros chacun. L’un des projets mis sur pieds dans le domaine éolien est la création du nouvel Institut Fraunhofer de recherche sur l’énergie éolienne (IWES). Il se trouvera à l’Institut des techniques solaires d’approvisionnement énergétique (ISET) de l’Université de Kassel et au Centre Fraunhofer sur l’énergie éolienne et l’ingénierie maritime (CWMT) à Bremerhaven.

Des groupes de projets seront également constitués aux universités de Hanovre, Oldenbourg et Brême. L’Institut doit permettre de renforcer la place de l’Allemagne dans le domaine de la recherche sur l’énergie éolienne. Au CWMT, l’IWES intégrera le centre de compétence sur les pales du CWMT, financé par le BMU et le Land de Brême.

Environ 30 millions d’euros ont été consacrés au nouveau domaine de recherche prioritaire "Intégration systémique", qui permet de prendre en compte le défi croissant de l’intégration de l’énergie éolienne dans l’approvisionnement en électricité. Les domaines de la géothermie et du solaire thermique ont bénéficié d’un soutien accru par rapport aux années précédentes.

Le Ministre fédéral de l’environnement, Sigmar Gabriel, a souligné que le renforcement du soutien à la recherche sur les énergies renouvelables permettait au BMU de "contribuer, malgré la crise financière actuelle, au renforcement des entreprises [allemandes] et d’augmenter simultanément la compétitivité des énergies renouvelables".

"La recherche et le développement sont les clés de la position de leader de l’Allemagne dans le domaine des énergies renouvelables", a-t-il affirmé.

[BE Allemagne numéro 417 (6/01/2009) – Ambassade de France en Allemagne / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/57161.htm]

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Guydegif(91)

A titre d’info, il serait intéressant que JL.Borloo du MEDDDAT communique les chiffres en // dans ces domaines pour nous autres dans l’hexagone et les Dom-Tom…. Bel objectif pour le Ministre fédéral de l’environnement, Sigmar Gabriel, qui a souligné que le renforcement du soutien à la recherche sur les énergies renouvelables permettait au BMU de “contribuer, malgré la crise financière actuelle, au renforcement des entreprises et d’augmenter simultanément la compétitivité des énergies renouvelables”. “La recherche et le développement sont les clés de la position de leader de l’Allemagne dans le domaine des énergies renouvelables”, a-t-il affirmé.Exemple à suivre chez nous, histoire de stimuler et d’aboutir aussi dans les EnR et le DD !JL.B et N.K-M. et toutes les équipes du MEEDDAT, voici des objectifs louables dont il faudrait s’inspirer sérieusement chez nous….A Bons Entendeurs…A+ Salutations Guydegif(91)

lion

Dommage que Sigmar Gabriel ait  tout fait pour vider le Plan Energie Climat notamment sur les aspects émissions de GES. Il serait plus crédible aujourd’hui. Au fait l’Allemagne vient d’obtenir l’autorisatrion de l’UE d’allouer une aide de 2,7 milliards d’euros au secteur charbonnier! Cherchez l’erreur.

Dan1

C’est exact, j’ai déjà donné l’information, mais pour l’année 2008 (est-ce la même ?), avec le lien pour trouver le texte dans l’article suivant : « Areva reporte le projet Midwest au Canada » publié le 26 novembre 2008. Je redonne le lien :

phigoudi

… est caractéristique et systématique ‘bien que tu t’en défendes,on en a déjà parlé); tout article sur l’Allemagne s’expose à une volée de bois vert de ta part.Il est en effet ennuyeux que les allemands, riches, lancent de gros projets, alors nous, nous sommes un peuple pauvre qui ne sait plus prendre de risque et attend que les autres le fassent pour lui ; résultat, nous sommes toujours à la traîne. A l’opposé, Guydegif, l’éternel optimiste, voit, lui, le bon côté et sait reconnaître que l’Allemagne est leader dans de nombreux domaines. Je ne suis pas allemand mais j’admire ce peuple travailleur qui sait prendre des risques et aller de l’avant, et j’ai honte pour nous, . Voyez nos produits de consommation : tout ce qui n’est pas chinois est allemand.Quant aux centrales au charbon, gageons qu’elles sont elles aussi de nouvelle génération et que le CO² sera capté allègrement, du moins j’espère… Si on utilise le charbon “propre”, bon. Il est toujours regrettable d’utiliser des centrales à flamme, certes ; ça veut dire qu’il n’y a pas encore assez d’éoliennes et de PV (et dieu sait s’il y en a, des PV, dans le moindre village, sur les toits des granges, etc…)

Dan1

Il n’y a aucune germanophobie dans mon esprit, seulement un constat que l’Allemagne a été très souvent montré en exemple pour l’écologie alors que la vérité est disons… beaucoup plus contrastée !Je pense qu’une bonne partie du peuple allemand est un peu victime d’une certaine politique… “écologique”.Personnellement, je suis de penser ce que je veux, je n’appartiens à aucune association et si j’ai envie de dénoncer le lignite de nos amis grec ou le charbon de nos amis polonais, je le ferai. Ce n’est pas le peuple que je stigmatise, mais les politiques.Ceci dit, nos amis allemands ont eu à gérer le lourd héritage de la réunification. Je ne demande pas qu’ils sortent du lignite comme ils ont pu le décider pour le nucléaire. Je demande simplement, que le débat soit plus équilibré et que l’on considère à sa juste valeur les effets de la poursuite de l’exploitation de ce type d’énergie fossile.Je pense qu’il est irresponsable de se satisfaire de la diabolisation du nucléaire.Quant à ma soit disant germanophobie, je pense qu’il est plus facile de s’en prendre aux personnes plutôt que de débattre posément point par point sur un sujet.A propos, vous ne m’avez toujours pas dit où vous avez trouvé le commentaire que vous m’attribuez (voir l’article “EDF assure faire face aux pics de consommation”) :”Mais bien sûr qu’il faut diaboliser le chauffage électrique, c’est toi-même qui disait récemment que faire de la chaleur avec de l’électricité est un non sens gravissime” ? Alors où avez vous trouvé cela. Attaquer c’est bien, mais il faut répondre.

5
0
Laissez un commentairex