Amazon devient le principal acheteur institutionnel d’énergies renouvelables aux États-Unis

Amazon a annoncé la construction de 14 nouveaux parcs éoliens et solaires aux États-Unis, au Canada, en Finlande et en Espagne afin d’atteindre son objectif ambitieux, à savoir alimenter 100 % de ses activités en énergies renouvelables d’ici 2025, cinq ans avant l’objectif initial de 2030. Ces nouveaux projets portent le total des investissements d’Amazon dans les énergies renouvelables à 10 gigawatts (GW) de capacité de production d’électricité, soit l’équivalent de la consommation de 2,5 millions de foyers américains. Amazon est désormais le principal acheteur institutionnel d’énergies renouvelables aux États-Unis et dans le monde.

Ces tout nouveaux parcs solaires et éoliens approvisionneront en énergies renouvelables certains bureaux d’Amazon, des centres de distribution, et des data centers Amazon Web Services (AWS) qui desservent plusieurs millions de clients dans le monde. Les énergies renouvelables ainsi générées contribuent également à respecter l’engagement pris par Amazon de produire l’équivalent en énergie propre de l’électricité consommée par l’ensemble des appareils Echo en circulation. Ces nouvelles installations représentent plusieurs centaines d’emplois, ainsi qu’un investissement de plusieurs centaines de millions de dollars dans les territoires où l’entreprise est présente.

« Amazon travaille d’arrache-pied pour atteindre l’objectif de The Climate Pledge, notre engagement à atteindre zéro émission nette d’ici 2040, soit 10 ans avant l’objectif de l’Accord de Paris », déclare Jeff Bezos, fondateur et PDG d’Amazon. « Les investissements d’Amazon dans l’énergie éolienne et solaire aux États-Unis et dans le monde entier indiquent clairement que les technologies vertes sont la meilleure solution pour protéger la planète et les populations et pour assurer la réussite économique pérenne des entreprises, toutes tailles et tous secteurs confondus ».

Amazon disposera désormais d’un total de 232 parcs éoliens et solaires dans le monde, dont 85 sites à échelle industrielle et 147 installations photovoltaïques en toiture sur des sites et des magasins dans le monde entier. Les 14 nouveaux parcs éoliens et solaires aux États-Unis, au Canada, en Finlande et en Espagne sont les suivants :

  • Nouveaux parcs aux États-Unis : les 11 projets américains annoncés incluent les premiers parcs solaires d’Amazon en Arkansas, dans le Mississippi et en Pennsylvanie, ainsi que des sites supplémentaires dans l’Illinois, le Kentucky, l’Indiana et l’Ohio. Au total, Amazon a financé 54 installations de production correspondant à plus de 6 GW d’énergies renouvelables aux États-Unis.
  • Le plus grand parc d’énergies renouvelables d’Amazon au Canada : le deuxième projet d’énergies renouvelables d’Amazon en Alberta est un parc solaire de 375 mégawatts (MW), qui sera aussi le plus grand du pays. Lorsqu’il sera mis en service en 2022, ce parc solaire portera la capacité d’énergies renouvelables d’Amazon au Canada à plus d’un million de mégawatts-heures (MWh), soit l’équivalent de la consommation d’électricité de 100 000 foyers canadiens.
  • Le premier parc d’énergies renouvelables d’Amazon en Finlande : le premier projet d’Amazon en Finlande est un parc éolien de 52 MW situé près de la côte ouest du pays, qui devrait être mis en service en 2022.
  • Des investissements supplémentaires en Espagne : le cinquième parc solaire d’Amazon en Espagne produira 152 MW lors de sa mise en service sur le réseau en 2023, ce qui portera la capacité totale dans le pays à plus de 520 MW.

Une carte de l’intégralité des parcs d’énergies renouvelables d’Amazon dans le monde est disponible ici.

« L’engagement d’Amazon en faveur des énergies propres est extrêmement louable, et c’est le type d’investissements qui doit se généraliser si nous voulons répondre aux besoins de la planète en termes d’énergie et de climat », déclare Abigail Ross Hopper, PDG de la Solar Energy Industries Association (SEIA). « Il est de plus en plus évident que des entreprises telles qu’Amazon considèrent les énergies renouvelables comme la solution à leurs besoins énergétiques et économiques, et nous sommes prêts à accompagner Amazon et d’autres entreprises, quelle que soit leur taille, dans l’adoption du solaire ».

« L’ensemble du secteur privé doit relever d’un cran ses ambitions pour accélérer la décarbonation du réseau électrique. Le leadership d’Amazon en matière d’investissement et d’adoption des énergies renouvelables dans le monde entier ouvre la voie à de nouvelles innovations et à la capacité d’aller plus loin et plus vite pour faire face aux menaces que le changement climatique fait peser sur la planète, l’humanité et les entreprises », commente Miranda Ballentine, PDG de Renewable Energy Buyers Alliance (REBA).

« Avec une puissance impressionnante de 10 gigawatts d’énergies renouvelables et une feuille de route pour atteindre son objectif de 100 % d’énergies renouvelables avec cinq ans d’avance, Amazon continue de tenir ses promesses en matière de leadership institutionnel en énergies propres », indique Gregory Wetstone, PDG de l’American Council on Renewable Energy (ACORE). « Les nouveaux parcs annoncés aujourd’hui par Amazon vont créer des emplois bien rémunérés et produire l’énergie abordable et non polluante nécessaire pour faire face à la crise climatique ».

En 2019, Amazon et Global Optimism ont cofondé The Climate Pledge, un engagement à atteindre l’objectif de l’Accord de Paris avec 10 ans d’avance et zéro émission nette d’ici 2040. L’engagement compte désormais 108 signataires, parmi lesquels IBM, Unilever, PepsiCo, Visa, Verizon, Siemens, Microsoft et Best Buy.

Pour y parvenir, Amazon va poursuivre la réduction de ses émissions dans l’ensemble de ses activités par des mesures économiques concrètes, une feuille de route en vue de s’alimenter à 100 % en énergies renouvelables, cinq ans avant l’objectif initial fixé à 2030, la concrétisation de son ambition « Shipment Zero » pour atteindre zéro émission nette dans l’ensemble de ses expéditions avec un premier objectif de 50 % d’ici 2030, l’achat de 100 000 véhicules de livraison électriques, soit la plus grande commande de ce type de véhicules jamais passée, et un investissement de 2 milliards de dollars dans le développement de services et de solutions de décarbonation par l’intermédiaire du Climate Pledge Fund.

Partagez l'article

 

[ Communiqué ]
Lien principal : durabilite.aboutamazon.fr

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires