Certification de la plus grande éolienne flottante au monde

La plus grande éolienne offshore flottante au monde certifiée ABS, d’une puissance de 8,4 mégawatt (MW), est sur le point d’être installée. Il s’agit de la première des trois unités semi-submersibles certifiées par ABS et conçues par Principle Power pour accueillir les éoliennes du parc MHI Vestas qui fournira au total 25 MW d’énergie éolienne flottante.

Situé à 20 kilomètres au large de la côte de Viana do Castello au Portugal, MHI Vestas est le premier parc éolien à grande échelle d’Europe continentale.

« ABS soutient l’innovation dans le secteur de l’énergie offshore depuis 1958. Cette installation historique met en lumière le fait que, soixante ans plus tard, nous continuons à soutenir les technologies prometteuses, a déclaré Christopher J. Wiernicki, président du conseil d’administration et PDG d’ABS. Les turbines flottantes permettent d’exploiter des ressources éoliennes en mer dans des eaux trop profondes pour les turbines conventionnelles implantées sur le fonds marin. Ce sont des avancées telles que celle-ci qui apportent contribution cruciale à la transition mondiale vers une énergie propre. »

Développé par le consortium Windplus – formé par les sociétés EDP Renováveis, ENGIE, Repsol et Principle Power Inc. – le projet devrait être raccordé au réseau à la fin de 2019. Sa conception est basée sur les mêmes principes que Windfloat 1, le concept original de Principle Power, qui a été installée au large du Portugal en 2011.

Grâce à leurs fondations flottantes, les parcs éoliens offshore flottants ne sont pas soumis aux mêmes restrictions de profondeur que les structures fixes et peuvent être installés à n’importe quelle profondeur. En outre, avec le développement de turbines plus puissantes (jusqu’à 10 MW) et les recherches sur les possibilités de mouillage en eau peu profonde, la technologie flottante pourrait même devenir une alternative aux technologies traditionnelles fondées sur l’implantation sur les fonds sous-marins à des profondeurs intermédiaires.

« Les grandes turbines à haute efficacité réduisent les coûts d’investissement ainsi que les coûts d’exploitation. Pour ce secteur émergent, le déploiement de la plus grande turbine offshore au monde est donc une étape importante, a déclaré Matt Tremblay, vice-président d’ABS Global Offshore. En tant que leader mondial de la certification offshore, nous sommes en mesure de tirer parti de notre vaste expérience des secteurs du pétrole et du gaz pour soutenir la sécurité et l’innovation dans le secteur de l’éolien offshore. »

ABS, la société leader de la normalisation du secteur de l'éolien offshore flottant, dirige l'élaboration de normes et de concepts de fabrication pour les fondations d'éoliennes offshore flottantes. En 2011, ABS a certifié la première éolienne offshore flottante semi-submersible commercialisée, Windfloat 1. En 2013, la Société a publié le guide ABS pour la construction et la certification des parcs éoliens offshore flottants. ABS a été la première société de certification à aborder l'offshore en 1958, en certifiant la première unité de forage mobile offshore au monde, puis les premiers navires de forage et plates-formes semi-submersibles jack-up, FPSO, TLP et SPAR. 
Partagez l'article

 



[ Communiqué ]

         

Articles connexes

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Guy Weider
Membre
Guy Weider

OK, Super !
Question à ABS: ne pourrait-on mettre une 2ème éolienne en // de la 1ère, tournant en phase avec la 1ère dans la même hélice de souffle de vent ? Ceci éviterait peut-être les effets de sillage.
Ceci ferait une puissance double, càd quasi 17 MW, tout en ayant une solution modulaire pour la fabrication !
La rotation des fûts des 2 éoliennes devrait évidemment être asservie pour éviter destruction des matériels.
Il faudrait évidement aussi adapter le flotteur semi-submersible pour supporter les 2 bébés.
A creuser ! peut-être pas si bête que ça.
Salutations
Guydegif(91)