E.Leclerc : 50 centres équipés en bornes de recharge

Les Centres E.Leclerc et le constructeur automobile Renault ont signé hier une lettre d’intention visant à développer un programme d’équipement des parkings de l’enseigne en infrastructure de recharge destinée au véhicule électrique.

Par conséquent, l’Alliance Renault-Nissan accompagnera E.Leclerc dans l’équipement de ses parkings en bornes de recharge pour les véhicules électriques. Ainsi, 50 centres E.Leclerc seront équipés dès 2011, 150 d’ici fin 2012 et près de 500 d’ici 2015.

E. Leclerc et l’Alliance Renault-Nissan travailleront ensemble au lancement d’un programme d’équipement des parkings de l’enseigne en infrastructures de recharge destinée aux véhicules électriques, à l’étude de la mise en place de nouveaux services en relation avec ces véhicules dans les Centres E.Leclerc, comme par exemple la location de courte durée d’un véhicule électrique.

Dans cette perspective seront constitués des groupes de travail qui auront pour mission de :

  • Choisir le type d’installation de recharge qui sera le plus en adéquation avec les besoins des possesseurs de véhicules électriques (standard : 3 kW, rapide : 45 kW, ou les 2)
  • Identifier le nombre de points de recharge à implanter de manière à répondre à la demande des clients
  • Accompagner les centres E.Leclerc dans leurs projets d’implantation d’infrastructures de recharge

Renault estime que le véhicule électrique représentera environ 10% des ventes automobile en France en 2020. Cet accord facilitera la mobilité durable pour tous, avec accès à une infrastructure de recharge simple, pratique et rapide pour les véhicules électriques.

« Les millions de consommateurs qui fréquentent nos magasins se déplacent en voiture et stationnent sur nos parkings. Le développement d’une consommation responsable c’est aussi de réduire l’impact sur l’environnement des moyens de transport. Le partenariat que nous engageons avec l’Alliance Renault-Nissan doit encourager l’usage du véhicule électrique en France » a déclaré Michel-Edouard Leclerc, Président des Centres E.Leclerc.

            

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
marcarmand

L’idée de recharger sa batterie au centre commercial ne me paraît pas optimale. Ne vaudrait-il pas mieux recharger sa ba batterie chez soi aux heures creuses?

Larcher

Si Leclerc décide d’associer une couverture photovoltaïque à ses parkings équipés de bornes de recharge la question des heures creuses ne se pose plus vraiment. Cela aurait une plus grande cohérence énergétique : la production se fait aussi près que possible du lieu de consommation, tant géographiquement que temporellement (le dispositif ayant quand même principalement vocation à être utilisé en journée). Par contre ça nécessite un investissement initial bien plus conséquent et la volonté de le réaliser…

bolton

Personne ne t’oblige à recharger ta voiture au supermaché… Et, tout le monde n’a pas de garage où brancher sa voiture… En attendant les bornes dans les rues…

Lui

ah qu’est-ce que ne feraient pas les hypers pour attirer du monde chez eux !

Guydegif(91)

Bravo pour cette initiative fort judicieuse et contextuelle ! TBonne idée: Des bornes de recharge sur les parkings Leclerc, de préférence des ”rapides” car en moyenne les achats c’est entre 1 et 2 heures, si plus c’est à la terrasse de la Cafétéria, … donc on vise à recharger un max! C’est pas le tout de tj compter sur les autres pour faire, Michel-Edouard Leclerc et son Groupe s’y attellent ! Très Bien ! Et belle réactivité de surcroit: 50 centres en 2011, 150 d’ici fin 2012 et 500 d’ici fin 2015 ! Voilà qui va aider et faciliter l’introduction des VE ! Faut espérer que d’autres Centres Ciaux, Centre Culturels et autres lieux de passage soutenu et villes emboitent le pas fissa-fissa car il y en a qui dorment qq peu…. Alliance avec Renault-Nissan mais pas que pour ces 2 écuries…! Comme les ménagères et visiteurs des Supermarché ont aussi des Peugeot, Citroën et autres Prius, Volt, etc…il faut espérer que le standard des prises (lentes 3 KW et rapides 45 kW) soient aux mêmes normes UE /UTE et universelles entre-temps pondues, faut espérer !! Il est judicieux de mettre du PV sur des ombrières de parking pour en même temps faire de l’ombre pour éviter d’être tenté de mettre les clims à fond au retour et de l’abri contre la pluie pour les jours mouillés! ça aide ! On en mettra aussi sur les toits souvent plats des bâtiments. Le mode de fonctionnement optimal serait de charger les batteries avec le courant produit sur place et transformé en 230 volts et de vendre l’excédent à ErDF / EDF ou de vendre tout le jus à ErDf / EDF et de leur racheter le jus requis sur place, pour, entre autre, charger les batteries des clientes/clients. Le shopping se fait en journée et c’est là qu’il y a du soleil….Le réseau peut servir de tampon les jours où beaucoup de soleil et peu de clients, mais faut souhaiter pour Michel-Edouard qu’il y a tj beaucoup de clients et… pour les EnR/DD/GES et nous, beaucoup de soleil. Si pas de soleil, c’est le réseau qui fournit des kWh, EnR propre de préférence… Bonne route à cette initiative ! et bonne latéralisation ailleurs en // Encore Bravo et Succès ! A+ Salutations Guydegif(91)

Nadia33

Greenwashing ! Chez Leclerc il devrait d’abord se poser la question de savoir quel est le bilan carbone et environnementale des produits qu’ils vendent dans leurs magasins, et surtout comment le réduire tout en proposant des produits durables, recyclables et recyclés ! A la limite une livraison par camion électrique dans des magasins de quartier avec commande par internet serait sans doute moins polluant que les allés retours quotidiens de millions de personnes pour transporter 3 ou 4 kilos de marchandise…

Guydegif(91)

Désolé ce n’est pas QUE du Greenwashing même s’il y a tj des pubs plus porteuses que d’autres pour attirer le chaland. Par contre je rebondis sur les 2 pistes à soumettre à Michel-Edouard: 1) Surveiller et RéDUIRE un max l’énergie GRISE et les GES des produits vendus dans les enseignes Leclerc: réduire et rendre propres les cycles d’appro et de logistique! Pour fruits exotiques utiliser le bateau bien anticipé que l’avion en dernière minute, par ex. Pas de fruits d’Afrique du Sud par avion qd les mêmes disponibles dans le Sud de la France, pas de viande d’Amérique du Sud quand l’Aubrac ou le Charolais de chez nous vont à merveille et sont à préférer, etc…Si on va moins chercher ailleurs en boostant ces volumes de prod chez nous, les pR vont baisser sans étrangler les producteurs… 2) Solliciter des camions de livraison Hybrides voire tout électrique pour l’approvisionnement des marchandises. Là aussi c’est possible s’il y a une VRAI VOLONTé. Les 2 types existent ! YA+KA ! Merci Mr Michel-Edouard de retenir et promouvoir ces 2 pistes de Nadia33. A+ Salutations Guydegif(91)

Pierrotb001

Tout à fait d’accord avec Nadia33!

8
0
Laissez un commentairex