Europe : le plan d’investissement de 315 milliards est sur les rails

Exactement 50 jours après avoir annoncé son ambitieux plan d’investissement pour l’Europe destiné à favoriser la croissance et l’emploi, la Commission européenne a adopté mardi la proposition législative établissant le Fonds européen pour les investissements stratégiques.

Le Fonds est au cœur de l’offensive pour l’investissement du président Juncker, qui mobilisera au moins 315 milliards d’euros d’investissement privé et public dans l’Union européenne. Il soutiendra en particulier l’investissement stratégique, notamment dans le haut débit et les réseaux énergétiques, ainsi que dans les entreprises de moins de 3.000 salariés.

La proposition établit également une plateforme européenne de conseil en investissement, qui aidera à sélectionner, préparer et développer des projets dans toute l’Union.

Enfin, une réserve européenne de projets d’investissement permettra aux investisseurs de s’informer plus facilement sur les projets existants et futurs.

"La Commission actuelle entend se caractériser par son travail. En présentant aujourd’hui notre proposition relative au Fonds européen pour les investissements stratégiques, nous tenons, avec notre partenaire la BEI, la promesse que nous avons faite en novembre à la plénière du Parlement européen. C’est un grand pas en avant pour remettre les Européens dans le circuit de l’emploi et donner un coup de fouet à l’économie de l’Union. Je compte maintenant sur la responsabilité politique des colégislateurs, le Parlement européen et le Conseil, pour que la proposition soit adoptée rapidement, de manière à ce que le Fonds soit opérationnel en juin et que les nouveaux investissements puissent être lancés. Il n’y a pas de temps à perdre pour répondre aux préoccupations légitimes de nos concitoyens" a indiqué M. Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne.

M. Jyrki Katainen, vice-président pour l’emploi, l’investissement et la compétitivité, a déclaré : "Aujourd’hui, nous établissons les fondements du plan d’investissement pour l’Europe: le Fonds européen pour les investissements stratégiques soutiendra les projets présentant un profil de risque plus élevé afin de permettre à l’investissement de décoller dans les pays et secteurs où la création d’emploi et la croissance sont les plus nécessaires. La prochaine étape consistera à démultiplier l’impact du plan d’investissement pour l’Europe et de créer un cercle vertueux: plus d’investissement pour des emplois plus nombreux et de meilleure qualité, et une croissance stable. C’est dans ce but que je parcours actuellement l’Union européenne, et les commentaires positifs que j’ai reçus jusqu’ici m’encouragent dans ma démarche."

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
etehiver

Une solution simple fonctionnelle pour ne plus faire de CO2 du tout sans aucune inconnue technologique majeure, 100%solaire, sans aucun problème d’intermittence, car contrôlable pour les pics de nuit, et consommant rien du tout après installation, et sans aucune limitation de puissance, et à usage gratuit et perpétuel vu sa simplicité !!. Le soleil envoie utilisable en chaleur environ 500kWh/m2an à 30% de rendement du capteur en région parisienne et donc 60m2 de toit donne 30000kWh/an par pavillon utilisable !! Plus du double en PACA. Le solaire à concentration ou avec tour solaire peut être conservé sous terre (en chaleur à des centaines de degrés ) comme renouvellement de géothermie profonde, qui autrement s”épuise irrémédiablement !!! Cela permet d’avoir une énergie électrique solaire fonctionnant 24h sur 24 et 365 jours par an, sans aucun CO2, sans inconnue technologique (la géothermie et le solaire à concentration fonctionnent bien ) en combinant les deux, solaire à concentration et stockage souterrain un peu profond !! Il est effarant qu’aucun projet même simple ne combine les deux, alors que c’est une source d’énergie solaire renouvelable sans aucun problème d’intermittence contrairement au photovoltaïque ou le vent et sans aucune inconnue technologique majeure, sans aucun CO2. Sans aucune pompe à chaleur, on peut se chauffer en conservant la chaleur solaire sur les toits en été, sous terre, pour se chauffer l’hiver, comme fonctionnel depuis 2007 à ww w.dlsc.ca expliqué sur http :// fr.wikipedia.org/wiki/Communaut_solaire_de_Drake_Landing chauffage solaire de l’été pour l’hiver à 1000m d”altitude et des -30°C en hiver !! A l’usage c’est gratuit, perpétuel, sans la moindre pollution, pas même de pompe à chaleur à énergie nucléaire, très utilisée en France. Cela ressemble à une géothermie solaire, mais c’est plutôt la forte chaleur solaire d’été stockée sur 4 à 6 mois à faible profondeur sous terre géothermiquement, avec juste des fins tuyaux enfilés sous terre à 2 m de distance. La principale différence est qu’au lieu de refroidir la terre (de 10°C à 0°C environ) en hiver avec une pompe à chaleur, on chauffe la terre en été (50°C) avec des capteurs solaires pas chers ( simples tuyaux sous membranes transparentes ), pour utiliser cette chaleur conservée dans la terre pour se chauffer en hiver avec échangeur sans aucune pompe à chaleur. Il est absurde d’ignorer cette solution de chauffage, gratuite, sans aucun CO2 ou pollution nucléaire, inusable, car sans aucune pompe à chaleur à durée de vie finie et à électricité nucléaire, utilisable sur des vieilles maisons impossibles à reconstruire, juste avec la surface suffisantes de capteurs solaires sur les toits, garages et parkings. Les professionnels sont bien placés pour la développer et l’adapter en France, mais ils semblent l’ignorer totalement, alors que les forages sont similaires. Je refuse les pompes à chaleur qui sont des pompes à fric, à changer souvent, en plus d’être des pompes à énergie nucléaire, jusqu’au prochain Fukushima en France, inévitable tôt ou tard, vidant toute une région inhabitable, où alors il n’y aura plus d’électricité du tout pour se chauffer !! Le solaire thermique peut être conservé sur des mois en terre avec un simple tuyau plastique pas cher (30€ les 100m ) enfilé dans la terre, tous les 2m (100m2=10×10 avec 5×5=25 tuyaux fins enfilés à 12m de profondeur tous les 2m ) Le même type de tuyau noir sur le toit sous un plastique en été va chauffer cette terre qui redonne sa chaleur en hiver dans un tuyau dans la maison, dans un échangeur usuel. On peut faire plus simple qu’à dlsc.ca ou pour une serre https ://intraweb.stockton.edu/eyos/energy_studies/content/docs/FINAL_PAPERS/4A-2.pdf sans stockage dans un tampon d’eau. voir : en .wiki pedia.org/wiki/Seasonal_thermal_energy_storage complètement ignoré par la France nucléaire. Au lieu de pompe à chaleur on utilise de simples circulateurs et thermostats. Je ne fais que mentionner ce qui existe et fonctionne. Le principe est très ancien, car les romains, d’il y a 2000ans, conservaient la glace de l’hiver pour l’été, sans aucune consommation d’énergie ni CO2, dans des caves en terre. On peut climatiser ainsi sans énergie avec le froid de l’hiver conservé pour l’été, aussi !! J’aimerais installer cela dans mon pavillon ancien !!

1
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime