Google fait le choix du renouvelable pour ses centres de données

La firme Google a annoncé le 26 septembre dernier avoir signé un accord avec ‘Grand River Dam Authority’ (GRDA), pour fournir à son Centre de données situé dans le comté de Mayes (Oklahoma), environ 48 MW d’énergie éolienne.

Aussi, dans ce cas, au lieu d’acheter de l’énergie directement aux développeurs de parcs éoliens, la firme de Mountain View a conclu un contrat avec un fournisseur de services publics. "Les services publics comme GRDA ont la capacité d’intégrer les énergies renouvelables dans leur mix de production et délivrer de l’électricité, alors que nous sommes une entreprise en pleine croissance qui cherche à obtenir de l’énergie propre pour nos opérations, d’une manière progressive" a déclaré Google officiellement sur son blog.

L’énergie proviendra du plus grand projet éolien de l’Etat de l’Oklahoma qui possèdera à terme une capacité installée de 300 MW. En effet, le parc éolien développé par la compagnie Canadian Hills devrait être mis en service au plus tard cette année.

Google a ajouté qu’il paiera une prime à GRDA pour acheter de l’énergie renouvelable produite par le parc éolien de Canadian Hills. A ce jour, Google confirme s’être engagé dans les énergies renouvelables à hauteur de plus de 260 MW.

Le géant de la recherche sur internet complète ainsi sa stratégie d’accords d’achat d’électricité – d’origine renouvelable – à long terme (20 ans). Le premier contrat portait sur 114 MW d’énergie éolienne conclut avec la compagnie énergétique NextEra (Iowa), tandis que le second comprenait 100,8 MW de capacité éolienne installée provenant du parc Minco II, basé dans l’Oklahoma.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Lionel_fr

Bravo Google, merci pour la subtile contribution au web et à l’énergie, ainsi que d’avoir rendue la suggestion plus efficace que la contrainte. Merci à cette société pour qui l’intelligence a toujours compté plus que la brutalité, merci d’avoir réinventé ces métiers ainsi que celui de la pub, de la publication de logiciel, de la valorisation de l’intelligence des autres… Les détracteurs vont me pleuvoir dessus, en attendant je me demande ce que le web serait devenu sans google : un ramassis de “001Paradis : le service qui fait tout 24/7.com ” Google a rendu le web plus durable, les autres sauront ils en faire autant de leur planète ?

an391

public relationships et sinon les moteurs de recherche ça existait avant quand même .. Quant au modèle dogmatique tout gratuit tout pub, difficile de faire moins durable, mais comme tant d’autres choses aujourd’hui il est vrai

fredo

Que Google passe des accords pour permettre le développement de projets verts, bonne idée. J’aimerai juste connaître la part d’électricité verte dans leur consommation, mais ça on ne l’aura pas ! @Lionel_fr: Google peut aussi dire merci à Yahoo (qui l’avait mis en moteur de recherche en 1996 de mémoire dans leur propre moteur avec une touche backup “en savoir plus” , ça a duré plusieurs années, ou comment faire entrer le loup dans la bergerie !). Sur la brutalité le “don’t be evil” était sans compter sur les financiers qui dirigent la boîte maintenant qu’elle est côtée en bourse. Les exemples de déréférencement suspects et variation brutales de l’algorythme sont légion, sûrement la rançon du succès. Entre nous, d’autres moteurs sont excellents tels Exalead en France (jamais compris comment ils n’ont pas percé). Il serait sain qu’un autre moteur le concurrence

Lionel_fr

Cherchez un serrurier à coté de chez vous : tapez “serrurerie” et le nom de votre ville , puis ouvrez les premiers résultats et essayez de savoir s’ils sont effectivement dans votre ville ! Non seulement , l’ami Google a blacklisté provisoirement des tricheurs mais je me demande bien qui d’autre aurait pu le faire. Vous qui dites qu’un outil de recherche n’est qu’une grosse BDD et des bots qui scrutent l’internet réalisez vous l’horreur de ce qui nous attend lorsque on retournera à l’âge des pages jaunes qui facturent 6000/an le référencement ? Yahoo est mon deuxieme satisfecit, je ne l’ai jamais quitté (sauf messenger) et les 45 milliards$ qu’il a refusé de MS parlent d’eux même. Effectivement leurs histoires sont indiscociables. Quand aux référencements , j’ai eu plusieurs dossiers de ce genre à traiter et découvert l’immensité des règles qui régissent l’algoritme et le soin apporté à la partie gratuite du moteur. Vous pouvez hurler avec les malfaiteurs du référencement qui se sont fait reléguer à le 6eme page mais personnellement je respecte celui qui s’est attaché à la lourde responsabilité de faire la pluie et le beau temps sur le référencement mondial. Je redoute les autres bots que je vois visiter mes sites chaque jour , décidément hors yahoo et google , je ne vois pas et je défendrai ce point de vue jusque dans la tombe … Je ne dois pas être le seul étant donnée l’offre de moteurs disponible et google qui ne désemplit pas , unique rempart entre nous et le chaos le plus absolu

fredo

je viens de découvrir que dans la dernière version de Firefox vf, Exalead était proposé en “standard” dans la short list de 8 moteurs , c’est nouveau. Je maintiens mon point de vue sur la nécessaire possibilité de concurrencer Google, même si j’aime bien l’utiliser, comme Exalead! Je conteste en effet à Google le droit de faire la pluie et le beau temps sur le référencement mondial. Et j’ai aussi gardé Yahoo Mail!

Lionel_fr

Je conçois que ce que je dis n’est pas forcément démocratique mais en ce qui me concerne , c’est dicté par l’immensité de l’expérience internet à l’échelle planétaire. Je comprends que tout le monde veut du gateau de Google, mais les autres ont ils une charte aussi fouillée, ont ils seulement l’intention d’aller plus loin que de vendre de la pub ? ce qui est un peu contradictoire avec l’activité de moteur de recherche mais peut on avoir une idée de leur charte, de leurs financements ? Comment savoir si leur actionnaire n’est pas l’église de scientologie ou un grands groupe qui a de nombreux intérets dans presque tous les secteurs, et donc autant de bonne raisons de biaiser les résultats. J’ai suivi de près les dernieres modification de l’algo google et je les félicite d’avoir corrigé l’avantage qu’ils donnaient aux fermes de contenus. Pour les serruriers , visiblement on ne peut rien faire , le problème est que quand une bande de malfaiteurs sont aux manettes de tout un secteur (par ailleurs sincère mais dont les référenceurs sont des margoulins) , il n’y a pas de raisons pour que l’internet les rende meilleurs que dans la vie.. Par contre l’internet leur apporte une force de frappe et une capacité de traitement electronique à faire peur. En outre Google , qui est très lié à l’université de Stanford, a déjà dû essuyer des attaques de niveau militaire dans un pays non-démocratique de premier plan. Il a donc logiquement contacté le dept d’état (ministère de la défense) Est ce que les moteurs dont vous parlez sont dans les mêmes dispositions , peut on facilement comprendre leur éthique? en ont ils une ? Je me fiche pas mal d’avoir une boite chez 5 ou 6 isp’s puisque j’utilise des redirections mais je ne donnerai pas de pouvoir à une boite qui prétend faire du google sans en avoir l’éthique. Et il n’est pas facile de démontrer qu’ils l’ont. Maintenant , il y aura toujours une bande d’aboyeurs anti-google comme le précédent gouvernement mais , il n’y a qu’un google et hormis les problèmes liés au patriot act, c’est celui là que je soutiendrai

fredo

Je n’ai pas suivi les évolutions récentes de Google, mais ce que vous dîtes me fait penser à l’affirmation “le marché a toujours raison”, avec ses pro et anti, discussion que j’ai eu moult fois, sans qu’aucun ne convainque l’autre. Google est côtée en bourse et comme toute société a pour rôle premier de gagner de l’argent, le maximum d’argent. C’est un fait. Donc régir le référencement c’est autre chose, et ce n’est pas ce que ses actionnaires lui demandent si ça ne leur permet pas de gagner le maximum d’argent. Et à choisir, c’est vite vu. voilà pourquoi une alternative à Google doit exister. Concernant Exalead, c’est un moteur fondé par 2 X qui l’ont vendu à Dassault. Celui-ci l’a ajouté à l’offre B2B (indexation organisation contenu intranet)de Dassault Systèmes tout en gardant actif le moteur grand public qui reste accesssoire. Une foiis dit ça, y a -t-il éthique? On peut poser la même question pour Le Figaro dont Dassault est propriétaire. Réponse objective: un risque théorique existe pour ce qui parle des avions Dassault, pour le reste!…

7
0
Laissez un commentairex