La C-ZERO sera au salon automobile de Bruxelles

Citroën va exposer le C-ZERO, un véhicule urbain électrique, dont la commercialisation interviendra à la fin de l’année 2010**, à l’occasion du « European Motor Show Brussels, 2010 », ouvert au public du 14 au 24 janvier.

Ce modèle compact se base sur la i-MiEV de Mitsubishi Motors Corporation (MMC) et possède une autonomie suffisante pour couvrir les trajets quotidiens. Il ira combler le segment des petites voitures 100 % électrique de la marque au chevron, aux côtés du Berlingo First Electrique.

Véhicule totalement électrique, la C-ZERO est dotée d’un moteur synchrone à aimant permanent délivrant 47 kW ou 64 ch CEE de 3 000 à 6 000 tr/mn. Son couple maximal s’élève à 180 Nm, de 0 à 2 000 tr/mn.

La recharge des batteries s’opère en raccordant le cordon d’alimentation à une prise 220 V. Il est également possible, via un branchement sous 400 V d’effectuer une recharge à 80 % en seulement 30 mn. Avec une longueur de 3,48 m et un diamètre de braquage de 9 m, la C-ZERO se faufile en ville. Ses performances (vitesse maximale de 130 km/h, 0 à 100 km/h en environ 15 secondes et des reprises de 60 à 90 km/h en 6 secondes) et son autonomie d’environ 130 km lui permettent aussi de s’aventurer en dehors des villes.

Le groupe indique pour finir la généralisation du système Stop&Start de seconde génération courant 2010, et le lancement d’un véhicule full hybrid en 2011, avec la DS5.


** Citroën annonce que les clients particuliers ou professionnels séduits par la C-ZERO peuvent dès à présent formuler une demande d’essai et de réservation de la voiture 100 % électrique sur www.c-zero.citroen.com

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Ahoui ?

Et l’électricité vient d’où ????

Petar91

“été conçu en collaboration avec Mitsubishi Motors” rectification : a été acheté chez “Mitsubishi Motors”, Citroen et Peugeot n’ont strictement rien conçu !

Invite

Bhé…de la prise, pardis…

Rzaslawsky

La première ATOM-MOBILE française d’une longue série va rouler au Charbon en hiver et pendant les pics de demande d’électricité pendant lesquelles EDF importe du courant d’origine thermique non nucléaire sur le réseau Européen.

trimtab

Promis, juré:   Le jours de grand soleil je la brancherai sous mon abri voiture photovoltaique !   Le jours de grand vent je la brancherai sur le reseau quand je suis sure que nos ‘moulins à vent’ bretons injectent un max de kwh dans le réseau pour faire la nique à l’atome de Flamanville !   Idem pour le jours de grandes marées quand nos (futurs) ‘hydro-eolinnes’ evitera ‘la grosse panne bretonne’ si souvent menacée !   Et les jours ou il y rien ? Je ne roulerai pas, car si non ça n’aurait plus de sens……..ou je la ‘rebrancherai’ sur le réseau pour vendre ses quelques kw restants à l’EDF juste pour le ‘fun’ !   Promis, juré……   Mais je ne suis qu’un pauvre ‘doux reveur illuminé’ et tous ceci ne sera jamais possible ?…………   sauf peut etre si d’autres ‘doux reveurs branchés DESERTECIEN’ veulent bien envoyer un peu de leur ‘jus’ solaire jusqu’en Bretagne……   alors là, le pauvre atome français n’aura plus grand chose à illuminé !   trimtab

bigbluejlr

bonjour à tous je suis assez sidéré de voir que les seuls commentaires, sur un site dédié aux energies renouvelables et à la motricité alternative soient a propos de l origne de l electricité de la premiere voiture electrique francaise du marché !! je me poserait plutot des questions du genre : ou est fabriqué cette voiture francaise ? : au Japon avec une technologie francaise ?? : euh non japonaise avec des batteries francaises au moins, non japonaises pourquoi ?? mais alors c est une voiture japonaise euh non il y a deux chevrons devant et le manuel d entretien est en francais bon ok je vais alors l acheter chez mitsubishi, elle doit forcément y etre moins cher puisque citroen fait au moins de la marge et pas uniquement sur les 3 pieces à 10 eur qui la différentie du modele japonais !! pour ma part je prefere l original à la copie mais je prendrai sans doute la marque qui me propose le meilleur prix à moins que les chinois, les indiens, les américains ou Renautl voir Bolloré n arrivent sous peu avec une meilleure voiture ?? une chose est certaine malgré tous les obstacles mis sur le chemin du VE par les lobbys en tout genre qui ont bcp à perdre à ce que le consommateur soit le grand gagnant dans l arrrivée du VE, son arrivée est inexorable et vraiment prochaine , dommage qu il ne soit pas francais, ( attendons de voir Renault ) bonne soirée

trimtab

Pour bigbluejlr:   Chaque ‘info’ sur des vehicules electriques lancera toujours la même question du OU, QUI, QUAND et COMMENT des kwhs qu’il faudraient pour ‘rouler’, car la ‘technologie’ concernée est banal.   Le moteur electrique et les batteries sont avec nous depuis pres de 100 ans (revu, amélioré etc sans cesse bien sur) et ça c’est banal, acquis et compris et des milliers d’entreprise sont capable de la faire. Tous le reste ce n’est que du ‘packaging’ autour de ‘4 roue sous une parapluie’.   La vrai question sera toujours le ‘jus’ pour mettre dedans, et est ce que le transport electrique dans toutes ses formes, individuelles ou collectives, pourra se placer au centre d’un ‘cercle vertueux’ énergetique, ou ‘tous le monde gagne. Les energies renouvelables, trouvant un allié ‘compensateur’ aux intermittance de la production en la forme d’un ‘stockage roulant’. Pour le reseau idem pour mieux lisser sa production.   Mais pour que ceci fonctionne il faut que les uns et les autres devient des ‘oppurtunistes énergetiques’, profitant du meilleur moment de ‘tirer son jus’ que que cela soit le plus ‘durable’ possible, et au ‘profit’  des autres maillons de la chaine, pour que le cercle devient ‘vertueux’. Chacun se trouvant quelque chose à ‘gagner’ : moins de pollution, plus de mobilité, un meilleur prix, un optimisation de la production et/ou stockage, etc……   Lisez bien et vous verrez c”est le sens même de mon intervention un peu ‘caustique’ plus haut.   Sont nous capable d’accepter des contraintes et changement de comportements dans nos ‘transports’ pour arriver aux ‘reflexes conditionnées’ de ‘bon oppurtunistes énergetiques’, au meme titre que celui qui fait tourner sa machine à laver le nuit pour payer moins cher (et altruistement sans le vouloir aidant l’EDF à le pas plonger la Bretagne dans le noir à 19h00 !). C’est du ‘gagnant gagnant’ du ‘bon oppurtunisme énergetique’ que pourrait etre le transport electrique demain.   trimtab    

7
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime