Le chinois CNNC pourrait faire son entrée au capital d’Areva

Areva a annoncé lundi à Pékin, la signature avec le groupe chinois CNNC (China National Nuclear Corporation), d’un protocole d’accord portant sur "une possible" coopération intégrant un volet capitalistique et un volet industriel.

Plus précisément, la coopération envisagée par Areva et CNNC porte sur "une possible" prise de participation minoritaire de CNNC au capital d’Areva et sur une coopération couvrant l’ensemble des activités du cycle de l’uranium : "mines, amont, recyclage, logistique, déconstruction et démantèlement, activités qui ne sont pas directement concernées par la prise de contrôle d’Areva NP par EDF en cours de préparation".

"Ce projet est porteur de nombreuses opportunités pour Areva et CNNC. L’approfondissement de la coopération avec nos partenaires chinois est un facteur primordial du succès futur d’Areva" a déclaré Philippe Varin, Président du Conseil d’Administration d’Areva, lors de la cérémonie de signature* à Pékin.

Ce projet de coopération s’inscrit dans le cadre fixé par la déclaration conjointe des gouvernements français et chinois du 30 juin 2015.

"Nous souhaitions que les capitaux chinois puissent être dans Areva. Dès lors que la Chine est un partenaire, puisque nous construisons ensemble des centrales nucléaires, il était assez légitime de l’associer à la restructuration" a déclaré le chef de l’Etat français avant de préciser que la "souveraineté" de la France ne serait pas atteinte.

Areva a indiqué précédemment vouloir se recentrer sur l’activité "cycle combustible" tout en cédant à EDF la branche réacteurs (Areva NP).

Le spécialiste français du nucléaire a en effet un besoin urgent de recapitalisation. Afin de couvrir ses charges d’ici la fin 2017, Philippe Varin a estimé qu’il lui fallait trouver 3,4 milliards d’euros supplémentaires.

* en présence du Président de la République Populaire de Chine, M. Xi Jinping, et du Président de la République, M. François Hollande

            

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
49 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Temb

J’attend les justifications de ceux qui nous ont saoulé à longueur de commentaires sur le fait que le solaire était trop chinois et que pour cette raison il ne fallait pas en faire… On va voir que maintenant tout ce qui est fait avec et en chine quand c’est nucléaire c’est top 🙂 Prochaine étape : l’investissement chinois directement dans les nouvelles centrales à construire en france d’ici à 10ans. Et là encore ce sera justifié et cautionné sans souci par notre cher lobby nucléaire. Au fait les amis, vous qui aujourd’hui nous racontez à quel point la filère japonnaise et son autorité nucléaire manquaient d’indépendance et de profesionnalisme, qu’en est-il de la filère CHinoise? La transparence totale indispensable à la sécurité nucléaire est elle possible dans un pays qui n’est pas une démocratie? Vous avez 1h 😉

Pastilleverte

D’abord, ils font semblant d’adhérer aux positions les plus “politiquement correct” de la COP21. Normal : comme la majorité des panneaux PV, ainsi que les mines et raffineries de terres rares indispenables aux éoliennes, sont chinoises, ils ont tout interêt à ce qu’on pousse les enr intermittentes. De leur côté, pas fous, ils “s’engagent” pour plafonner leurs émissions de CO2… en 2030, traduction : on continue à émettre, mais on fera mieux plus tard, promis juré. (Quant à l’Inde, c’est “réjouissez-vous carbophobes, nous n’émettrons QUE 2,5 FOIS PLUS d’ici 2030, mais nous étions partis sur une tendance à SEPT FOIS PLUS” Noter que l’Inde est en retard pour l’électrification du pays et que plusieurs centaines de millions d’indiens sont encore dans la grande pauvreté en grande partie de ce fait) En attendant, les diaboliques centrales au charbon, essaimées sur tout le vaste territoire chinois, a permis l’électrification et donc la sortie de la grande pauvreté. Au passage, l’espérance de vie à Pekin et Shangai, “villes parmi les plus polluées du monde” égale l’espérance moyenne de la France, au-dessus de 80 ans. Encore un effet catastrophique ! Bref, pour revenir au sujet, et maintenant on leur ouvre, très, grand la porte d’un des derniers domaines où la France avait une expertise et une excellence technologique, à défaut de commerciale, le nucléaire civil. (N’est-ce pas M Jean Jouzel, autoproclamé LE seul “climatologue” qui a le droit de parler, ancien vice-président d’un des trois groupes de travail du GIEC, et ci-devant salarié du CEA-EAA) Rappellons que dans le discours hystérique et psittaciste actuel sur le climat, LE responsable (de toutes les catastrophes poele à friresques), c’est le CO2, mais uniquement les 5% de CO2 émis par le, virus à éliminer, aka l’Homme, la Nature aka déesse Gaïa, ayant le droit démettre 95% du “bon” CO2, et que dans cette optique, le nuke n’émet pas de CO2 en production. Passons d’ailleurs,sur les milliers/llions de tonnes émises lors de la construction via les ciments et bétons nécessaires. Alors vive la diplomatie “économique” fine et visionnaire de Notre Grand Timonier à nous (pourvu que la COP21 ne soit pas un échec, c’est tout ce qu’IL demande)

samivel51

“Assez legitime”, a dit Hollande. Ca veut dire quoi? C’est legitime, ou ca ne l’est pas? Francois Hollande n’a jamais quitte son costume de 1er secretaire du PS et grand specialiste du consensus mou entre toutes les factions. Notre Flamby national est le plus grand specialiste de la preservation de la chevre et du chou que nous ayons jamais eu comme President. Vivement 2017! La fermeture de Fessenheim “parce que c’est la plus vieille” en est un autre exemple frappant. C’est un peu comme vouloir supprimer le dernier wagon du Metro…

gaga42

Pastille, vous nous fatiguez avec votre climatosepticisme de bistrot. Avec votre 95% de bon CO2, vous êtes nul ou de mauvaise foi? Effectivement, “Gaia” emet 95% du CO2, mais il (ou elle…) ne fait que “brasser” le CO2 déjà contenu dans les atmo-, océano- et bio- sphères, alors que nos 5% sont en grande partie fossiles et ajoutés au circuit, d’où modification de l’équilibre. Et il y a effectivement du bon et du mauvais CO2, un élève de CM2 peut comprendre ça. Autre tarte à la crème: “les milliers/llions de tonnes émises lors de la construction via les ciments et bétons nécessaires”, alors que à potentiel de production égal, le nucléaire n’utilise pas plus de béton et de feraille que l’éolien… Le vrai problème est pour moi la commercialisation du nucléaire, on va droit vers un syndrome “Bhopal”: Cette usine chimique était initialement un modèle de sureté et, les actionnaires voulant conserver leurs dividendes, a progressivement glissé vers la catastrophe que l’on sait. Les états doivent donc rester majoritaires, et être controlés par une sorte d’AIEA qui aurait internationalement les pouvoirs de l’ASN. G Charpack avait été un des premiers à soulever ce problème, mais était bizarrement honni des écolos, faut dire qu’il n’était pas tendre avec les “charlatans de la science”…

Teredral

Heureusement que le solaire est “trop chinois”, sans quoi à quel niveau serait la CSPE ? Ce qui ne veut pas dire qu’il faille en faire. En tous cas, je vois que vous envisagez dans une prochaine étape la construction de nouvelles centrales (nucléaires je suppose) en France.

Lionel-fr

Pas grand chose à dire sur cette opération. Le secteur nuke français en faillite trouve des (gros) capitaux là où le nuke intéresse encore. C’est aussi des chinois qui ont racheté l’activité tubes cathodiques de Thomson lorsque T.Multimedia a commencé son inexorable chute. Aujourd’hui les tubes cathodiques ont complètement disparu de la surface de la terre dans l’indifférence générale. Le procédé est exactement le même , le résultat est plus médiatique mais pour la filière nucléaire , ce n’est qu’une contradiction qui vient s’ajouter à un océan de contradictions. Gérer les contradictions est l’exercice le mieux maîtrisé par ce secteur. Je ne doute pas qu’il nous abreuve de poésie mielleuse pour arrondir les angles de l’opinion et faire passer toute cette opération pour un “lendemain qui chante” Je n’ai pas davantage d’opinion pertinente à exprimer Si vous croyez que cette opération va sortir le secteur de sa chute aux enfers, vous faites erreur, ce n’est qu’un répit dû à la situation très particulière de la Chine dans l’énergie, répit qui ne durera que le temps d’un clignement de cil

sunny

Analyse très intéressante! Je retiens les arguments pour plus tard ….. C’est sûr que l’argument nationaliste “nucléaire, bleu, blanc rouge” perd de sa superbe. Dans l’imaginaire collectif des Pronukes, ce n’est plus le match imaginaire de la France nucléaire contre l’Allemagne énergie renouvelable. C’est la nouvelle alliance nucléaire franco-chinoise contre l’Allemagne ENR. Moins vendeur pour les nationalistes.

sunny

En parlant de Charpak, J’ai lu quelque part que c’était un des rares scientifiques nucléaires qui avait anticipé une autre catastrophe que Tchernobyl. Il pointait déjà à l’époque l’irresponsabilité des opérateurs du nucléaire. Je n’ai pas lu le livre mais j’ai les références. Charpak G. Journé V. Garwin R .De Tchernobyl en Tchernobyl, Odile Jacob Sciences 2005, P. 191.

gaga42

Merci pour le document-argumentaire en lien. Toutefois, la plupart des arguments anti-nuke qui y sont expliqués tombent dès lors que: 1-On accepte l’idée (évidente pour moi) que le nucléaire n’est pas la solution, mais une composante (provisoire?) d’une solution contenant aussi les autres sources d’énergie non carbonées et surtout les économies d’énergie, nous ne pouvons plus nous payer le luxe de lutter contre le carbone ET l’atome, alors commençons par le plus urgent (TRES urgent), pour l’atome on verra après. 2: On remarque que certains de ces arguments s’appliquent aux autres sources de production non carbonées dès lors qu’elles sont déployées massivement. Je n’ai pas le temps de rentrer dans les détails…

dede29

entre pro et anti nucléaires ;il suffit de se rappeler qu’en France 80 % de l’electricité est faite avec du nucleaire et en Allemagne 50 % avec du charbon …et ce n’est pas pret de changer !!!

Temb

Des EPR (+ déchets radioactifs et risque) à moitié chinois à 120-130€ le MWh 🙂 @Dédé29 : les allemands sont descendus à 43% de charbon+lignite en 2014, et cela va encore baisser cette année autour de 41%. En France nous sommes à 77% de nucléaire en 2014.

sunny
Dan1

A Pastilleverte “le nuke n’émet pas de CO2 en production. Passons d’ailleurs,sur les milliers/llions de tonnes émises lors de la construction via les ciments et bétons nécessaires.” Comme vous l’a fait remarqué gaga42, le nucléaire est l’une des filières les moins globalement émettrice de CO2 en Analyse de Cycle de Vie (ACV). Et dans le cas particulier du parc français 2G en service, vous ne parviendrez pas à prouver qu’il émet plus de 5 grammes de CO2/kWh avec une durée de vie moyenne De 50 ans. Et avec l’EPR, ce sera encore moins.

Dan1

A Temb “les allemands sont descendus à 43% de charbon+lignite en 2014, et cela va encore baisser cette année autour de 41%.” Je ne m’avancerai sur le bilan FOSSILE électrogène de l’Allemagne en 2015, car le mois d’octobre est le “meilleur” depuis 5 ans : A voir en direct sur :

lr83

En tout cas, l’argument massue des pro-nukes ventant l’indépendance nucléaire en prend un coup (disons un coup de plus car on était déjà dépendant des pays producteurs d’Uranium). Donc, un nouveau point négatif pour cette filière.

Temb

Le gendarme pro-nucléaire veille ! Vous zappez un truc dans votre présentation des “fossiles”. Ce ne sont pas les fossiles mais le conventionnel, qui inclut le pompage turbinage et le gaz. Mais il ne faut pas oublier la biomasse (7,2GW installés qui tournent à plus de 8000h par an) et la géothermie (ok il y en a très peu) qui s’ajoutent à la production ENR et ne sont pas sur le graphique. Au passage sur presque tous les autres mois on est sur des mois ou la production fossile est plus faible. L’Allemagne est en train d’accroître encore ses exportations en faisant tourner ses centrales lignites pourries au lieu de les couper quand la demande est faible… Comme nous avec notre nucléaire.

Trop-de-gaz

les allemands sont descendus à 43% de charbon+lignite en 2014… Oui mais ne rêvons pas,l’essentiel du charbon+lignite,en Allemagne,dans l’avenir, sera majoritairement remplacé par du Gaz-nat et en minorité seulement par du PV-éolien.Il n’y a pas de quoi pavoiser.Ils auraient mieux fait,pour produire moins de CO2 dans le futur,,de continuer le nucléaire.Leurs choix(aux Allemands) sont justes ordinairement mauvais et inutilement couteux.Leur PV-éolien n’est que du gros greenwashing destiné à essayer de masquer un avenir essentiellement au Gaz-naturel(donc fossile)et l’Allemagne est l’exemple même,de ce qu’il ne faut pas faire,quand on veut vraiment lutter efficacement,contre le réchauffement climatique planétaire.

Dan1

A Temb “Vous zappez un truc dans votre présentation des “fossiles”. Ce ne sont pas les fossiles mais le conventionnel, qui inclut le pompage turbinage et le gaz. Mais il ne faut pas oublier la biomasse (7,2GW installés qui tournent à plus de 8000h par an) et la géothermie (ok il y en a très peu) qui s’ajoutent à la production ENR et ne sont pas sur le graphique.” Sauf que cela ne retire rien au record FOSSILE + FISSILE d’octobre 2015. En retranchant l’hydro et la biomasse (qui émet aussi du CO2), nous avons octobre 2015 en premier avec 35,61 TWh (Uranium + Lignite + Charbon + Gaz) devant octobre 2012 avec 34,75 TWh. Notons d’ailleurs un autre “record quinquennal” : celui du lignite (brown coal) et charbon (hard coal). En effet, en octobre 2015, l’Allemagne a produit 13,41 TWh d’électricité au lignite et 11,65 TWh d’électricité au charbon, loin devant les autres mois d’octobre (12,32 + 9,89 en 2012).

Trop-de-gaz

Parceque c’est tellement mieux de devenir comme les Allemands(et les Espagnols,Italiens,et bien d’autres…) de plus en plus dépendant du gaz-naturel(fossile)pour compléter le PV-éolien fabriqué par du charbon Chinois(pour le PV) !

Sicetaitsimple

“L’Allemagne est en train d’accroître encore ses exportations en faisant tourner ses centrales lignites pourries au lieu de les couper quand la demande est faible… Comme nous avec notre nucléaire.” C’est exact, les exports allemands sont en hausse assez réguliers, ca ne durera à mon avis pas éternellement car plus de 10GW de nucléaire qui doivent fermer en 7 ans ça va quand même faire un trou. Sans vouloir être un acharné du CO2, remarquons quand même que les exportations allemandes ont la langue très chargée (même si elle est totalement nettoyée au passage de la frontière), alors que les exportations francaises sont de ce point de vue plutôt clean.

lr83

Ah, et qu’est-ce qui nous empêche de fabriquer les éoliennes et les PV en France ? Tout de façon, la question de ce post n’est pas là. La soi-disant indépendance du nucléaire vantée par les pro-nukes en prend un nouveau coup. C’est un constat, y a pas à commenter. On voit d’ailleurs que les pro-nuke ne le conteste pas mais qu’il essaie de faire diversion en parlant d’autre chose comme le CO2.

Temb

Oui vous avez raison ! Ce qui est amusant en relisant les échanges, comme dans 100% des interventions de Dan1 il finit par faire parler du charbon allemand. Chapeau l’artiste, pas un mot sur ce qui fâche dans le nucléaire comme d’habitude, excellent travail de lobbyiste 🙂

Bachoubouzouc

“Tout de façon, la question de ce post n’est pas là. La soi-disant indépendance du nucléaire vantée par les pro-nukes en prend un nouveau coup. C’est un constat, y a pas à commenter.” Est-ce que vous vous rendez compte à quel point c’est ridicule de reprocher au nucléaire ses alliances capitalistiques avec la Chine, alors que dans l’industrie PV que vous promouvez il n’y a quasiment plus rien de français ?

sunny

Cela peut très vide redemmarrer. Construire des usines PV en France, ce n’est pas sorcier. On a en plus l’avantage du saut technologique! Du bon panneau PV, bien de chez nous. EDF détient Photowatt? Faut agrandir l’usine et l’automatiser. Il va falloir se décider très vite! Changer le modèle d’EDF très rapidement, sinon ça va commencer à sentir le sapin. Sur le PV, Total et Sunpower sont sur les rangs. Ils ont un avantage, ils ont acheté la technologie la plus efficace au monde. Tiens je ne serais pas surpris si Sunpower décidait de construire une megausine photovoltaïque en France 🙂 On peut rêver!

Temb

Reversement et mauvaise foi Ce qui était mal dans un cas devient bien car fait par “l’ennemi du nucléaire, l’énergie renouvelable”. Non mais sans blague Bachou, vous nous avez saoulé avec “le PV c’est mal parce que c’est chinois”, et aujourd’hui vous nous dites que le nucléaire chinois c’est bien parce que le solaire est chinois aussi??? J’hallucine… Mauvaise foi sans limites ! Il y a pourtant une différence de taille, le PV ça ne présente aucun danger ni aucune application de défense. Le nucléaire ça implique une totale transparence, est-ce le cas en Chine? Vous critiquez aujourd’hui le manque de profesionnalisme des japonnais et leur manque de transparence qui a conduit à la catastrophe (au passage, vous les défendiez avant mais vous n’êtes plus à une contradiction près) et vous nous affirmez donc aujourd’hui que les chinois sont plus sûrs et plus transparents que les japonnais?

Bachoubouzouc

“Cela peut très vide redémarrer. Construire des usines PV en France, ce n’est pas sorcier. On a en plus l’avantage du saut technologique!” Alors on se demande pourquoi l’industrie PV française ne réussit pas à décoller déjà aujourd’hui, malgré les milliards d’euros de subvention qu’on lui consacre. Le lobby nucléaire peut-être ?

Bachoubouzouc

“Non mais sans blague Bachou, vous nous avez saoulé avec “le PV c’est mal parce que c’est chinois”, et aujourd’hui vous nous dites que le nucléaire chinois c’est bien parce que le solaire est chinois aussi???” Non j’ai jamais dit ça. J’ai dit : 1) C’est mal parce que c’est pas français. Entre les deux il y a une grosse différence : D’un côté on a des panneaux qui sont produits en Chine, avec un bilan carbone ignoble, de l’autre on a un business nucléaire et des emplois qui resteront en France. 2) C’est marrant parce que les écolos nous ont pendant très longtemps parlé “d’énergie locale” et “d’emplois locaux non délocalisables”

Temb

Ok vous n’avez jamais dit ça (ha ha) Le nucléaire ça implique une totale transparence, est-ce le cas en Chine? Vous critiquez aujourd’hui le manque de profesionnalisme des japonnais et leur manque de transparence qui a conduit à la catastrophe (au passage, vous les défendiez avant mais vous n’êtes plus à une contradiction près) et vous nous affirmez donc aujourd’hui que les chinois sont plus sûrs et plus transparents que les japonnais?

Bachoubouzouc

“Ce qui est assez drole c’est quand on compare la capitalisation boursière de Sunpower et d’Areva on constate même que l’industrie PV française et maintenant plus importante que l’industrie nucléaire française !” Le chiffre d’affaire d’Areva était en 2014 était de 8,3 milliards d’euros contre 2,5 milliards de dollars pour Sunpower. En 2014 toujours, Areva employait 41000 personnes dans le monde, dont 67% en France. Sur la même année, Sunpower employait 6000 personnes dans le monde.

Bachoubouzouc

“Le nucléaire ça implique une totale transparence, est-ce le cas en Chine?” J’en sais rien. Quel rapport avec la prise de participation boursière de CNNC dans Areva ?

sunny

“Alors on se demande pourquoi l’industrie PV française ne réussit pas à décoller déjà aujourd’hui, malgré les milliards d’euros de subvention qu’on lui consacre. Le lobby nucléaire peut-être ?” Votre réponse me rend triste. Si vous saviez! Le carnage que le lobby nuke a pu faire! Le sabotage de toutes ces belles entreprises françaises, et cela continue encore …. Bon la tendance est en train de s’inverser, il était temps! Badrien, l’argument du manque d’ouvriers! Lamentable!

sunny

“Alors on se demande pourquoi l’industrie PV française ne réussit pas à décoller déjà aujourd’hui, malgré les milliards d’euros de subvention qu’on lui consacre. Le lobby nucléaire peut-être ?” Votre réponse me rend triste. Si vous saviez! Le carnage que le lobby nuke a pu faire! Le sabotage de toutes ces belles entreprises françaises, et cela continue encore …. Bon la tendance est en train de s’inverser, il était temps! Badrien, l’argument du manque d’ouvriers! Lamentable!

Lionel-fr

La capitalisation boursière n’a rien à voir avec le CA ou l’emploi. Elle traduit la confiance présumée dans une société, sa capacité à maintenir son capital et à le faire fructifier. La majorité des “investisseurs”, terme péjoratif en France , sont de futurs retraités qui placent leurs économies pour s’assurer une fin de vie digne C’est peut-être le “détail qui tue” de l’industrie nuke française dont l’investisseur principal est institutionnel et ne voit pas aussi loin ni ne risque aussi gros… Comme je l’ai déjà dit plus haut, les chinois sont passés maitres pour récupérer les filières en fin de vie comme les tubes cathodiques chez Thomson, mais uniquement lorsque cela leur permet de récupérer les carnets de commandes , généralement en vue de créer un second marché dans les pays émergents. Mais le cas du nucléaire est plus “exotique” En effet , le principale second marché poursuivi par la Chine (1er pays emergent) est la Chine elle-même et probablement l’Inde qui pourrait s’interesser à une techno française plutôt que russe (cf Rafale) Reste que peu d’investisseurs se laissent séduire et le cours d’Areva n’a même pas repris 1/6eme de sa valeur perdue en un an Ca commence à sonner creux tout ça Maintenant j’aimerais bien savoir ce qui permettrait d’inverser substanciellement la tendance baissière de fond alors que Vestas va atteindre la barre des 400$ (24$ en 2012)

sunny

Avec les centrales nuke chinoise que vous voulez peut-être voir installer en France. Pas de souci d’ouvrier, les ouvriers chinois viendrons directement chez nous comme pour le port géant d’Athènes, comme pour les stade de foot en Afrique du Sud.

Lionel-fr

La filière electronuke française exige que l’industrie EnR soit située hors des frontières ou délocalisée. Et elle a largement les moyens de sa politique , il ne s’agit plus de propagande syndicale, c’est bien pire que ça : cela nous ramène à Photowatt En tant que monopole, l’electricien français a le droit de faire de l’abus de position dominante et tuer toute concurrence sur son territoire. Il y a de quoi dissuader.. Et c’est exactement comme ça que le monopole a mis Photowatt en faillite avant de le racheter trois ronds de carottes

sunny

Et Jeumont (premières éoliennes en 1999) et Vergnet (2001) qui a été obligé de se réfugier sur un marché de niche, les éoliennes en climat cyclonique. Et le rachat avorté d’AREVA du danois Bonus, aujorud’hui Siemens Wind power, leader incontesté sur le segment de l’offshore. Dans le PV, c’est une litanie.Dans le solaire thermique, la mise à mort est en cours grâce au chauffe-eau thermodynamique. Tout çà pour se vendre au Chinois! L’argent n’a pas d’odeur, disiez-vous!

sunny

1 an et demi de présence sur ce forum pour expliquer au pro nuke que le business mondial de l’énergie c’est le marché des ENR. C’est pas les pronuke contre les écolos de type José Bové, c’est les pro nukes face au business mondial des ENR américain chinois et allemand. Maintenant, il faut y aller! Resultat 1 an et demi de débat sur la haine de la CSPE. Pfffffffffffffffffffffffffff

Dan1

A Temb “Ce qui est amusant en relisant les échanges, comme dans 100% des interventions de Dan1 il finit par faire parler du charbon allemand. Chapeau l’artiste” Merci du compliment, mais vous conviendrez que si je ne fais pas le boulot, qui le fera sur Enerzine ? Sûrement pas vous ! Et pourtant à notre époque où on arrête pas de parler d’écologie et de climat, le charbon vit assez “peinard” dans l’ombre du nucléaire qui passionne tant… les opposants. Sauf que le charbon c’est plus de 40% de l’électricité mondiale et la cause d’un immense nuage de pollution sur l’Asie (qui doit bien franchir les frontières). Mais rien qu’en Europe, c’est un composant toujours important de la production électrique en Pologne, en Grèce, en Espagne… mais surtout en Allemagne dont je rappelle le record récent : En octobre 2015, l’Allemagne a produit 13,41 TWh d’électricité au lignite et 11,65 TWh d’électricité au charbon, loin devant les autres mois d’octobre (12,32 + 9,89 en 2012). Alors oui, à moins d’un mois de la COP 21, je vais encore au charbon… comme depuis 2008. Mais je me sens un peu seul et pas aider par Enerzine dont la rubrique charbon, qui n’existait pas à l’origine reste maigrelette et en régression : 15 articles en 2012 10 articles en 2013 6 articles en 2014 Seulement 3 articles en 2015 Est-ce bien raisonnable pour le poids super lourd de l’électricité KING COAL ??

Lionel-fr

La production éolienne a été faible en europe au mois d’octobre , lorsque RTE publiera son rapport mensuel, vous verrez que la France a eu aussi une production eolienne exceptionnellement pauvre Evidemment en Allemagne l’éolien pèse nettement plus lourd. Cela s’appelle une aberration statistique dans tous les millieux que je connais… C’est un peu comme si on avait concentré sur un mois les mauvais jours d’un trimestre.. Cela dit , cela pose les questions d’usage concernant les capacités de stockage et me conforte dans l’idée que le stockage doit pourvoir à deux voire 3 mois de vaches maigres coté production ce qui fait de l’hydrogène le seul candidat sérieux. Mais le mois d’octobre 2015 n’est guère plus qu’une aberration météorologique en l’état. Il n’y a pas grand chose à dire là dessus , en tous cas rien qui soit de nature à favoriser le nucléaire au détriment de l’éolien dans les objectifs centennals fixés en allemagne

Sicetaitsimple

La production éolienne a été faible en europe au mois d’octobre , lorsque RTE publiera son rapport mensuel, vous verrez que la France a eu aussi une production eolienne exceptionnellement pauvre C’est bizarre, je pensais qu’il y avait du foisonnement?Du moins, c’est ce qui se dit….

Dan1

“La production éolienne a été faible en europe au mois d’octobre , lorsque RTE publiera son rapport mensuel, vous verrez que la France a eu aussi une production eolienne exceptionnellement pauvre” Comme c’est bizarre effectivement, je croyais que rien qu’en France avec les très fameux trois régimes de vent décorrélés et complémentaires nous étions à l’abri de la pétole généralisé à l’échelle d’un pays. Là Lionel sous-entend qu’il y aurait potentialité de pétole à l’échelle européenne. On nous aurait menti ??

Dan1

“Cela s’appelle une aberration statistique dans tous les millieux que je connais… C’est un peu comme si on avait concentré sur un mois les mauvais jours d’un trimestre.. ” Sauf que cette supposé aberration risque bien d’être à l’échelle d’une année et non d’un mois. Car si on se projette sur l’année 2015 en intégrant novembre et décembre moyens, on atteint de toute façon un niveau de production fossile comparable aux années précédentes. La conclusion minimale est donc qu’il n’y a pas une décroissance forte de la production FOSSILE ELECTROGENE en Allemagne dans les 5 dernières années qui sont tout de même des années de croissance forte des nouvelles EnR.

Bachoubouzouc

“Si vous saviez! Le carnage que le lobby nuke a pu faire! Le sabotage de toutes ces belles entreprises françaises, et cela continue encore ….” Ah bon ? Et en Italie, en Espagne, en Allemagne ? Expliquez-nous : Est-ce aussi de la faute du lobby nucléaire si l’industrie PV ne produit plus de panneaux PV dans tous les pays de la planète sauf en Chine ? Très fort ce lobby nucléaire !

Sicetaitsimple

C’est effectivement raconter absoiument n’importe que de raconter que le “lobby nucléaire” a tué l’industrie du PV en Europe. On parle bien de l’industrie du PV, c’est-à-dire la production de matériel. Le lobby nucléaire est peut-être actif en France, mais la production de panneaux PV est quasiment morte en volume en Europe.

Sicetaitsimple

Vous dites “font encore”. Pour combien de temps?

Sicetaitsimple

Eh bien je le souhaite.

Temb

Au fait les amis, vous qui aujourd’hui nous racontez à quel point la filère japonnaise et son autorité nucléaire manquaient d’indépendance et de profesionnalisme, qu’en est-il de la filère Chinoise? La transparence totale indispensable à la sécurité nucléaire est elle possible dans un pays qui n’est pas une démocratie?

sunny

Une analyse dépassionnée et pleine de bon sens de Benjamin Dessus

Temb

Et 10 fois plus cher que du solaire 🙂 Bye bye le nucléaire (sauf cas de subventions massives, lobby et consanguinité des politiques et Utilities)

49
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime