Prix Zayed 2023 : plus de 4.500 candidatures provenant de 152 pays

Le Prix Zayed 2023 a enregistré 4 538 candidatures provenant de 152 pays

Au terme de quatre mois d’appel à candidatures, le Prix Zayed pour la Durabilité, premier prix d’envergure internationale à l’initiative des E.A.U. pour la reconnaissance de l’excellence en matière de durabilité, a officiellement clôturé les inscriptions pour son édition 2023. Plus de 4 500 candidatures ont été reçues dans les cinq catégories du Prix, à savoir la Santé, l’Alimentation, l’Énergie, l’Eau et les Lycées Internationaux, en provenance de 152 pays, un record qui démontre l’importance croissante du Prix Zayed à l’échelle mondiale.

Les lauréats seront annoncés lors de la cérémonie de remise du Prix Zayed 2023 pour la Durabilité qui aura lieu le 16 janvier 2023 à l’occasion de la Semaine du développement durable d’Abu Dhabi.

Le Prix a enregistré une hausse de 13% des candidatures par rapport à 2022, qu’il s’agisse des petites et moyennes entreprises (PME), des organisations à but non lucratif (ONG) ou des lycées. Le nombre total de candidatures de PME a augmenté dans toutes les catégories, soulignant la tendance croissante des PME à placer la durabilité en tête de leurs priorités.

S.E. Dr. Sultan Ahmed Al Jaber, ministre de l’industrie et de l’innovation des EAU et directeur général du prix Zayed, a déclaré : “Au cours des 14 dernières années, le Prix Zayed pour la durabilité a stimulé le développement de solutions pratiques pour répondre aux défis considérables auxquels sont confrontées les communautés du monde entier. Inspiré par l’engagement en faveur du développement durable et l’héritage humanitaire de Sheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan, le Prix a à ce jour amélioré le quotidien de 370 millions de personnes dans 151 pays. Cette année, nous avons reçu des candidatures d’un nombre record de pays dans toutes les catégories, de la Santé à l’Alimentation en passant par l’Énergie, l’Eau et les Lycées Internationaux. Je suis impatient de voir quelles solutions créatives les candidats de cette année ont à proposer, d’autant plus que les EAU se préparent à accueillir la COP 28 l’année prochaine.

Nous voulons faire de la COP 28 une plateforme d’inclusivité qui apporte des résultats concrets. Je suis convaincu que le Prix peut contribuer aux progrès économiques et sociaux, avec le concours du secteur privé, de la communauté des petites entreprises et de la jeune génération, toujours plus dynamique et engagée.”, a-t-il ajouté.

Les candidatures de cette année sont plus diversifiées que jamais, mettant en lumière les conséquences du changement climatique sur tous les pays de tous les continents et reflétant une prise de conscience croissante de la nécessité d’une action climatique urgente pour atteindre les objectifs mondiaux de neutralité carbone d’ici 2050.

Le cru 2023 a enregistré un plus grand nombre de soumissions en provenance de pays en développement d’Afrique subsaharienne, d’Asie du Sud, d’Asie de l’Est, d’Amérique latine, du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, dévoilant la mobilisation croissante de ces derniers dans la lutte contre le changement climatique.

Le Kenya, l’Inde, la Chine, l’Égypte, le Brésil et les États-Unis sont les pays ayant participé le plus massivement à cette édition. Avec cette diversité géographique, le Prix est mieux équipé pour remplir sa mission: promouvoir un développement durable et humanitaire ambitieux, innovant et stimulant dans le monde entier.

Les catégories Alimentation et Santé ont attiré le plus grand nombre de candidatures, avec respectivement 1426 et 946 propositions, suivies par les catégories Énergie (736) et Eau (601). La catégorie Lycées Internationaux a, quant à elle, reçu 829 candidatures.

Dans la catégorie Alimentation, qui a connu une hausse des contributions de 20% par rapport à 2022, on retrouve de nombreuses propositions visant à assurer une production durable de nourriture afin de lutter contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition, qui ne font que croître sous le poids de la menace climatique.

Dans la catégorie Santé, plusieurs candidatures abordent les faiblesses des systèmes de santé mises en évidence par la pandémie de Covid-19, et proposent des solutions permettant de fournir des services de soins plus résilients, inclusifs, accessibles et durables aux personnes qui en ont le plus besoin.

Dans la catégorie Énergie, le Prix a reçu de nombreux projets visant à améliorer l’accès des communautés vulnérables aux énergies renouvelables, à soutenir le 7ème Objectif de Développement Durable des Nations unies (une énergie propre et abordable pour tous), et à favoriser la transition vers une énergie à faible émission de CO2.

Enfin, dans la catégorie Eau, un certain nombre de candidatures explorent des solutions pour relever les défis posés par le changement climatique en termes de production d’eau potable et de gestion des ressources en eau, en particulier dans les pays en développement.

Le nombre de candidatures provenant des lycées a augmenté de 55 % par rapport à l’année dernière, un chiffre encourageant qui témoigne de la sensibilisation croissante des jeunes aux défis et aux risques que présente la crise climatique, et de leur volonté de prendre des initiatives en matière de développement durable. Les contributions dans la catégorie Lycées Internationaux proposent aussi bien des stratégies de gestion des déchets que des circuits d’énergie verte ou encore des systèmes alimentaires tels que l’hydroponie et l’aquaponie. Cela reflète la qualité de la réflexion des étudiants et l’examen attentif qu’ils ont fait des projets les plus adaptés à leur communauté locale.

Maintenant que le dépôt des soumissions est clôturé, la phase d’évaluation peut commencer. Toutes les candidatures seront présélectionnées par un cabinet de recherche et d’analyse indépendant. Un comité de sélection composé d’experts du secteur de renommée mondiale évaluera ensuite les candidatures qualifiées et dressera la liste des finalistes. Le troisième et dernier niveau du processus d’évaluation est celui du jury, qui se réunira en octobre pour élire à l’unanimité les lauréats de chaque catégorie.

Depuis son lancement en 2008, le prix de 3 millions de dollars a amélioré, directement et indirectement, la vie de plus de 370 millions de personnes dans le monde. Son impact global continue de croître, car il favorise toujours plus l’action humanitaire et le développement durable. Les lauréats des catégories Santé, Alimentation, Énergie et Eau reçoivent chacun 600 000 dollars pour étendre la portée et l’échelle de leur proposition, tandis que la catégorie Lycées Internationaux compte six lauréats, un pour chaque région du monde, recevant chacun jusqu’à 100 000 dollars.

À propos du Prix Zayed Sustainability

Créée par le leadership des Émirats Arabes Unis, en 2008, pour rendre hommage à l’héritage du père fondateur des UAE, le Feu Cheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan, le Prix Zayed Sustainability est le prix pionnier des UAE pour récompenser des solutions humanitaires et durables à travers le monde.

Le Prix Zayed Sustainability reconnaît et récompense les petites et moyennes entreprises (PME), les organisations à but non lucratif et les lycées du monde entier qui s’engagent à accélérer la mise en œuvre de solutions durables efficaces.

Au cours des 14 dernières années, le prix a récompensé 96 lauréats, dont les efforts ont eu un impact positif sur la vie de plus de 370 millions de personnes dans le monde. Les catégories du Prix Zayed Sustainability sont la santé, l’alimentation, l’énergie, l’eau et les lycées du monde.

[ Communiqué ]
Lien principal : www.zayedsustainabilityprize.com

         

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime