L’Europe fait la promotion de l’éco-conduite

La Commission européenne, en collaboration avec Europia, un des partenaires de la campagne pour l’énergie durable en Europe, a lancé mardi plusieurs actions visant à promouvoir des habitudes de conduite économes en énergie auprès des automobilistes européens.

«Pour atteindre nos ambitieux objectifs de réduction des émissions de CO2 et d’économies d’énergie, nous devons faire un gros effort dans tous les secteurs. Dans certains cas, il faudra recourir à des solutions de haute technologie, mais dans d’autres il suffit d’un peu de bon sens. Il s’agit dans cette campagne de donner une série de conseils clairs pour réduire les émissions de CO2 et de faire des économies, tout simplement en conduisant plus intelligemment. En appliquant ces quelques recettes, les Européens consommeront moins de carburant, ce qui profitera à leur portefeuille et à l’environnement» a préconisé M. Piebalgs, membre de la Commission chargé de l’énergie.

Plus de 45 000 stations d’essence dans 29 pays européens participeront à la campagne menée par Europia intitulée «Économisez plus que du carburant», qui consiste en la distribution de millions de brochures sur la réduction de la consommation et la conduite automobile responsable.

Ces brochures seront à la disposition des clients des stations d’essence, et l’on trouvera des informations supplémentaires sur un site web. Parallèlement à cette campagne, la Commission a mis en ligne une courte vidéo, déjà disponible sur EU-Tube, qui contient quelques conseils sur la conduite économe et sûre.

La campagne 2005-2008 sur l’énergie durable en Europe est une initiative de la Commission européenne dans le cadre du programme Énergie intelligente – Europe (2003-2006), qui vise à sensibiliser le public et à promouvoir la production et la consommation énergétiques durables auprès des particuliers, des organismes, des sociétés privées et des pouvoirs publics, des organisations professionnelles, des agences de l’énergie, des associations industrielles et des ONG de toute l’Europe.

Pour plus d’informations www.sustenergy.org
 

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Phigoudi

La tâche est noble, mais énorme.Déjà faire prendre conscience aux vieux, ceux qui conduisent depuis des années, qu’on n’est plus en 1950. En ce temps là, il fallait chauffer les moteurs, donner des grands coups d’accélérateur pour démarrer ; les batteries n’étaient pas fiables. Stopper son moteur était une gageure, le redémarrage n’étant pas assuré. Ben ,  grand nombre de conducteurs actuels pensent que c’est toujours de mise.Hier soir, je me suis encore accroché avec un conducteur de bus qui laissait tourner son moteur, au terminus. “Ben,et  si mon moteur ne redémarre pas ? Ca fait travailler la batterie, on risque la panne…” et de m’asséner une série d’arguments tous plus faux et caduques les uns que les autres.Les moteurs, maintenant, démarrent à tous coups, les batteries sont increvables, surtout celles des bus qui roulent à longueur de journée…Et que dire des conards qui, au feu vert, veulent , dans les 3″, être à leur vitesse de régime, cherchant systématiquement à passer la vitesse supérieure ? Et les phares allumés en plein jour, quelle connerie ( on ne voit pas mieux les autres ; simplement ces phares vous hynotisent et détournent votre attention des autres éléments de la conduite).Et la climatisation mise abusivement ? Et les pneus sous-gonflés, etc…Je fais des affichettes à mettre sur le parebrise des gens qui s’arrêtent et ne coupent pas leur moteur. Alors, évidemment, je me fais jeter…

Tho

Les “vieux” savent que la mécanique ça se ménage, et qu’une petite chauffe statique du moteur n’est que bénéfique à la longévité. Moteurs, turbines, réducteurs, doivent être montés doucement en température, il y a des courbes (que les constructeurs cachent pour le particulier)…. Autre point une batterie ce n’est pas increvable, ça crève même très brutalement… Un peu de tolérance, chacun fait ce qu’il veut, loin de l’intox généralisé dont on nous abreuve, bientôt il va falloir moduler sa respiration.

js

c’est vrai que meme les moteurs d’aujourd’hui ne doivent pas être brutalisés à froid, mais la montée en température se fait en roulant. Maintenant à partir du moment ou vous conduisez  calmement c’est vraiment dur de baisser sa consommation !! à part rouler moins je vois pas !!

Gp

Sûr que la tâche est énorme!!! Continuons déjà dans la voie très décriée mais Ô combien efficace des radars automatiques et des radars mobiles, ca a au moins le pouvoir de blaser l’automobiliste moyen de la vitesse! Pour ce qui est de la conduite souple, G bien peur que la solution reste la plus efficace est celle qui pourrait rapidement nous être “imposer” par un nb croissant de constructeur via les boites auto nvlles génération ou les boites manuelles pilotées qui une fois le mode éco enclanchée aboutiront certainement à des résultats plus probants que ce que l’on peut attendre du conducteur lambda qui continue de croire qu’un moteur aussi récent soit-il consomme plus au démarrage qu’au ralenti pendant plus d’1 minute… bref, messieurs les ingénieurs la balle est une fois de plus dans votre camp pour aider l’automobiliste de base à faire des économies, celui là même qui ne fait même pas l’effort de savoir comment fonctionne un moteur quand bien même il s’avoue perdu sans sa chère bagnole!!! C pas gagné…

4
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime