L’examen de la proposition de loi “diesel” différé

La Sénatrice Aline Archimbaud regrette que du fait du recours par des Sénateurs de l’UMP à des procédés dilatoires contre la proposition de loi "ondes" du Groupe Écologiste du Sénat, l’examen de sa propre proposition de loi sur la nocivité du diesel pour la santé n’ait pu débuter mardi soir comme cela était initialement prévu.

"C’est une grosse déception, surtout sur un sujet aussi important pour la santé des français, puisque la pollution de l’air en grosse partie liée au diesel dans les grandes villes fait entre 15000 et 42000 morts prématurés par an en France" a t-elle noté.

Son projet est en effet d’intégrer dans l’actuel système de bonus malus qui s’applique d’ores et déjà au CO2 – pour lutter contre le réchauffement climatique – un deuxième critère concernant la pollution de l’air (particules fines et oxyde de carbone, le fameux NOX).

Le bonus malus a la caractéristique d’être un dispositif équilibré, à la fois incitatif et dissuasif : "les sommes versées pour le malus permettant de verser des bonus, primes incitatives aux consommateurs choisissant d’acheter des véhicules neufs mois polluants."

Ce dispositif sera toutefois redéposé au mois de juillet sous forme d’amendement à l’occasion du collectif budgétaire.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
pierreerne

Les moteurs Diesel sont une caractéristique importante de l’industrie française. C’est aussi un moyen de consommer moins de carburant et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Les moeurs Diesel modernes munis de fitres adéquats ne produisent quasiment pas de particules nocives. Il est donc ilmportant : – de protéger le marché du Diesel en France. – de modifier les moteurs anciens afin de diminuer les émissions de particules fines. – mais aussi de reconnaître que le Diesel n’est pas le seul émetteur de particules fines. Ces constatations sont celles du bon sens et ne devraient pas rencontrer d’oppositions si ce n’est celles du parti pris.

Papijo

Qui a étudié les polluants spécifiques aux moteurs essence (CO, COVs, aromatiques, etc.) pour vérifier qu’ils ne sont pas pires que ceux produits par le diésel ?

Nicias

Donc les écologistes se plaignent qu’un texte important “surtout sur un sujet aussi important pour la santé des français” soit retardé par l’examen de la loi “onde” des mêmes écologistes. Alors citons cette loi “onde” : Article 1er : Création d’un nouveau chapitre au sein du code de l’environnement consacré à la prévention des risques pour la santé et l’environnement résultant de l’exposition aux ondes électromagnétiques prévoyant notamment : – la réalisation d’une étude d’impact impartiale sur la santé humaine et sur l’environnement lors du développement de toute nouvelle application technologique émettant des rayonnements électromagnétiques. – l’obligation pour les fabricants d’appareils dotés de la technologie WIFI de les munir d’un système mécanique simple de désactivation. – l’interdiction du WIFI dans les structures d’accueil de la petite enfance et l’installation de connections filaires dans les établissements scolaires et dans les établissements recevant du public. – définition de l’électro-hypersensibilité, syndrome dans lequel une personne présente des symptômes imputés aux ondes et aux champs électromagnétiques. Article 2 : Encadrement plus strict de l’implantation des antennes-relais en imposant, notamment, la délivrance d’un permis de construire. Article 3 : Modification des seuils d’exposition du public aux ondes électromagnétiques à 0,6 volt par mètre. Article 5 : Obligation pour le Gouvernement de remettre un rapport sur l’opportunité de créer un réseau national unique des fréquences de téléphonie mobile géré par une autorité chargée de l’implantation et de l’entretien des antennes-relais, les opérateurs ayant un droit d’utilisation, sur le même modèle que RTE pour l’électricité ou RFF pour le rail. Article 6 : Obligation de réaliser une étude d’impact avant la mise en œuvre de la technologie mobile de quatrième génération. Tout cela n’a aucune base empirique et théorique, donc scientifique ou raisonnable. Si les écolos étaient moins fanatiques de pseudo-sciences et du principe de précaution, la France pourraient effectivement discuter d’une loi importante, sans retard.

Jms

‘Tout cela n’a aucune base empirique et théorique, donc scientifique ou raisonnable’ FAUX!!! ET ARCHI FAUX!!! Tout cela à été démontré et prouvé à de multiples reprises et, ce que des scientifique russe ont appeller sous le dou nom de syndrome des micros ondes est connue et prouver scientifiquement depuis … 1962. Début des années 1970 un condensé de plus de 2000 études à été publier mettant en causes l’effets des ondes électromagnétiques base fréquence et haute fréquence (et il n’y avait pas encore de gsm et de wifi à l’époque). Alors qu’on arrête l’enfumage générale des industrielles qui continue à dire qu’il n’y à aucun danger et qu’aucun lien de cause à effet n’a put être prouvé! C’est du foutage de gueule pure et simple. Je vous invite à aller voir la vidéo “onde science et manigances” Ce n’est qu’une vidéo parmis tant d’autres mais elle offres un résumer et une explication concrètre des “manigances” de certains industrielles et politiques. Bon je sais, c’est un peu hors contexte dans ce cas-ci mais quand je lis des choses pareils sa me fou les boules. Pour ce qui est du diesel on ne dira jamais assé la connerie de ce type de monteur. D’abord le principe même du moteur 4 temps ou seul 17 % du mouvement de ce moteur est “moteur”, le reste du mouvement (admission, compression, et échappement) sont de la pur perte mécanique. Ensuite le principe des vannes EGR et compagnie ou l’on réinjecte à l’admission une partie des gaz d’échappement bien dégeux et puant pour les re-brulé à nouveau… c’est mécaniquement “dégueulasse” sa encrasse tout le moteur. Le summun de la création des ingénieurs c’est le système “Adblue”. Puisque nos moteurs sont tellement dégueu, puisqu’il brûle si mal le carburant et que les gens râllent que tout çà sort du pot d’échappement et bien on va le brûler avant le pot déchappement en injectant “Adblue” à la sortie des cylindres. On se retrouve maintenant avec des poids lourds qui sont pire que des chaudières ambulante qui réchauffe les petits oiseaux. Sauf qu’avant les particules fine elles restaient bloquées dans les poumons et que maintenant grâce à “Adblue” ce sont des micros particules qui passe des poumons dans le sang et ou sa s’arrête m’sieur? ben on ne sait pas, dans le cervau ou le gros doigt pied gauche… on ne sait pas. Pourrait pas une foi se graté la tête ces ingénieurs et construirent un vrai moteur et pas un truc qui date de 150 ans.

Verdarie

Bonjour Jms, Ca me fais bien plaisir de pouvoir lire ce que vous dites sur les moteurs en général. Mais vous perdez votre temps à le dénoncer. Prenez votre courage à deux mains et venez discuter avec moi de l’écomoteur que je propose ?.. Car il ne suffit pas de dire du mal de ce qui existe pour croire qu’on va changer les choses, rien qu’en les formalisant !. Sur ce forum depuis pas mal de temps déjà, je suis un des seuls sans doute à faire des propositions . Et comme je ne vois rien bouger, je me dis que tous ces intervenants sont comme le sont les ECOLOGISTES, juste dans une posture qui leurs permet d’engranger les 250 000 € que les Français, sans le savoir versent MENSUELLEMENT SUR LEUR TRAVAIL aux partis politiques pour chaque député élu, en plus de leurs salaires et de leurs avantages?…….. On croit rêver car on pourrait en faire des équipements ferrovières ou routiers avec tout cet argent gaspillé sous prétexte de démocratie de la parole et des taxes !

5
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime