Retrofleet lance son offre d’autocar électrique rétrofité

Dans le cadre de son offre MONA Mobility, Retrofleet, spécialiste de la transformation des véhicules et engins thermiques en électrique, enrichit sa gamme en lançant son offre de rétrofit électrique sur la gamme Iveco Crossway. Ce développement prend place dans le cadre d’un partenariat industriel avec le groupe Iveco Bus, constructeur d’origine du véhicule, et le groupe Besset, spécialiste de la rénovation et de la maintenance des engins lourds.

Grâce à cette offre, Retrofleet complète sa gamme Mona Mobility, qui se déploie dans trois secteurs de marchés, à savoir les véhicules utilitaires légers (MONA Automotive), les engins lourds (MONA Trucks) et les engins industriels (MONA Industry).

« Le transport routier étant le premier émetteur de CO2 en France, il est plus qu’urgent de déployer toutes les solutions possibles permettant de réduire rapidement l’empreinte carbone sur tous les secteurs concernés, mais sans oublier la pertinence économique. C’est ce que nous proposons avec nos différentes offres d’électrification, dans une approche très industrielles avec des partenaires de référence dans tous nos secteurs de marché. Dans un premier temps nous ciblerons les autocars scolaires avec des autonomie de 120km/jour, un marché significatif qui compte aujourd’hui quelque 70 000 véhicules en France », déclare Emmanuel Flahaut, CEO de Retrofleet.

Iveco Bus et le groupe Besset, deux partenaires de référence

Dans le cadre de cette activité, Retrofleet bénéficie du support technique actif d’Iveco Bus, constructeur et producteur du car Iveco Crossway, pour la fourniture des données de base du véhicule. « Ce soutien opérationnel, une première pour ce constructeur, a sécurisé notre approche technologique. Il nous permet aussi d’engager plus rapidement qu’initialement prévu les phases d’homologation ainsi que le déploiement commercial avec les régions françaises équipées des cars scolaires d’Iveco Bus, ainsi qu’avec les grands opérateurs comme Transdev », confie Emmanuel Flahaut.

L’entreprise Retrofleet a aussi engagé un partenariat avec le groupe Besset, spécialiste de la rénovation et de la maintenance des cars. Ce partenariat permet d’assurer un haut niveau de service, notamment pour l’installation du kit de conversion dans des conditions industrielles, et pour assurer un service après-vente efficace, dans les standards attendus par ce secteur de marché.

De façon générale, l’offre MONA Mobility inclura aussi une offre de financement via la société NEOT, filiale de la banque des territoires. Ainsi, l’entreprise proposera du leasing sur la fourniture du kit de rétrofit, sur son installation et son service après-vente.

« Sur les 70 000 cars scolaires français, nous pensons pouvoir adresser une part significative de ce parc d’ici 5 ans, tout en adressant aussi le marché européen grâce au support de Iveco BUS. Notre approche basée sur l’économie circulaire permet une approche complémentaire et économiquement compétitive au verdissement des flottes, tout en permettant un gain très significatif en CO2 comme mentionné dans la récente analyse de l’ADEME sur le sujet », conclu Emmanuel Flahaut.

A propos de Retrofleet
Retrofleet est spécialiste de la conversion électrique des flottes publiques et privées, avec des axes de développements dans les solutions digitales pour la mobilité électrique. Créée en 2020, avec une longue expérience de ses associés sur le stockage d’énergie et le retrofit au sens large, la société allie une agilité propre à la startup, à la capacité à s’allier avec des groupes industriels pour accélérer son développement et faciliter le passage en production série de ses produits. Elle développe un offre globale MONA Solutions qui allie mobilité (MONA Mobility) et énergie (MONA Energy).

Partagez l'article

 

[ Communiqué ]

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires