Autobus électrique : lancement de la ligne 55 à Göteborg, en Suède

Göteborg vient de lancer lundi le transport public du futur avec la mise en service de sa première ligne pour autobus électriques. Ces bus silencieux et sans émission fonctionnent à l’électricité produite par l’énergie éolienne et hydraulique.

La ligne devient ainsi l’une des plus modernes au monde. Les passagers pourront notamment recharger leur téléphone à bord et monter et descendre de l’autobus à des arrêts fermés.

Des autobus 100 % énergie renouvelable font désormais partie du paysage du réseau de transport public de Göteborg. La ligne 55 exploitera trois autobus tout-électrique et sept autobus hybrides électriques, tous de la marque Volvo Buses. Ces autobus qui relient Chalmers Johanneberg à Chalmers Lindholmen en passant par le centre de Göteborg sont équipés du Wi-Fi et de dispositifs de recharge de téléphone.

Leurs batteries se rechargent rapidement avec de l’électricité renouvelable aux terminus. L’arrêt Chalmers Lindholmen présente un terminal en intérieur, une configuration possible grâce aux propriétés silencieuses et sans émission des autobus.

"Le groupe Volvo s’est fixé pour objectif de devenir le leader mondial de solutions de transport durables. Grâce à une collaboration unique à Göteborg, nous avons pu mettre en place cette ligne électrique et rester ainsi leader dans le développement du transport public de demain" a déclaré Niklas Gustafsson, Chief Sustainability Officer pour le groupe Volvo.

Autobus électrique : lancement de la ligne 55 à Göteborg, en Suède

La ligne 55 est le fruit du projet ElectriCity qui a développé, testé et validé un nouveau modèle de transport collectif durable et attractif pour l’avenir. Outre les autobus à proprement parler, le projet ElectriCity développe et teste de nombreuses nouveautés, notamment des systèmes pour les arrêts d’autobus, des systèmes de gestion du transport, des concepts de sécurité et des systèmes d’approvisionnement en énergie. Cette nouvelle ligne électrique place non seulement Göteborg sur la carte des systèmes de transport public innovants, mais ouvre également de nouveaux horizons en matière d’urbanisme.

Autobus électrique : lancement de la ligne 55 à Göteborg, en Suède

"Le projet ElectriCity et la ligne 55 attestent des efforts déployés par Göteborg pour devenir une ville plus dense, plus durable et plus ouverte avec des espaces publics attractifs et une vie urbaine riche. Il démontre également notre ambition et notre stratégie pour attirer les compétences et les investissements nécessaires pour réduire l’impact sur l’environnement et renforcer la collaboration entre les autorités, le secteur industriel et les universités" a précisé Anneli Hulthén, présidente du comité exécutif de la municipalité de Göteborg. "On espère que le projet ElectriCity augmentera la fréquentation des transports publics et ouvrira la voie à des solutions de transport public plus attrayantes dans le comté de Västra Götaland."

Autobus électrique : lancement de la ligne 55 à Göteborg, en Suède

** Le projet ElectriCity est le fruit d’une collaboration entre la recherche, le secteur industriel et la société. Il porte sur le développement, l’évaluation et la validation de solutions de transport public durables pour l’avenir. Il s’agit d’un projet collaboratif entre le groupe Volvo, le comté de Västra Götaland, Västtrafik, la Ville de Göteborg, l’université de technologie de Chalmers, l’Agence suédoise de l’énergie, Johanneberg Science Park, Lindholmen Science Park, Business Region Göteborg, Göteborg Energi, Älvstranden Utveckling, Keolis, Akademiska Hus et Chalmersfastigheter.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Autobus électrique : lancement de la ligne 55 à Göteborg, en Suède"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Tech
Invité
et en plus ils peuvent attendre le bus au chaud. plutôt que d’emm…der les banlieusard qui ont de plus en plus de mal à accéder à paris en voiture l’unique solution devenant la sardine en transport en commun c’est à dire serrés et avec les écarts de température et les odeurs sans parler des horaires limités! La maire de Paris devrait changer tout ses bus et camions poubelle par des versions électriques! et faire migrer aussi les camions de livraison vers l’électrique . la pollution de ce fait grandement réduite, il ne serait plus nécessaire de bloquer de plus en… Lire plus »
pierreerne
Invité

Il y a 60 ans, la plupart des grandes villes françaises étaient équipées d’un réseau très complet de bus électriques. Pour éviter le problème toujours pas résolu des batteries les bus étaient alimentés par des caténaires. On les appelait les trolleybus… L’histoire a parfois des retours intéressants.

Hellem
Invité

Bonjour, Pour mieux comprendre: 1) Quel distance entre récharge? 2) Temp de récharge? 3) Quelle moyen de stockage (batterie, volant ou capacitor)? et leur kWh? Le recharge des portables et Wifi ont aucun lien avec avancement technologique. Chère enerzine.com svp moins de copie collé des material PR: montrez que vous etes digne d’etre lue pour les affaires technique-ecolo. Cordialement

trimtab
Invité

“……On les appelait les trolleybus…” Aujourd’hui on les appelent TRAMWAY…. Et avec l’amélioration des cotés ‘techniques’ de la chose (batteries, supra condensateurs, alimentation parfois par ‘3eme rail’ au sol, solutions hybrides etc), c’est bien plus éfficace des ‘trolleys’ de nos grand parents…? “…..L’histoire a parfois des retours intéressants……” Vous avez raison. Ce retour vers le futur….? Hier c’était déjà demain….je le répète inalassablement..! trimtab

Pastilleverte
Invité

vous avez parfaitemet raison, mais,le fait de passer en électrique ne règlera pas les problèmes “sardine et airwick” 🙂

Tech
Invité

à pastilleV qu’on ne se méprenne pas mon allusion aux odeurs n’a rien à voir avec la phrase prononcée par Chirac ;o) ce sont toutes les odeurs, cela ne cible personnev en particulier :o) pour moins d”airwick” certains travaux RATP avait été engagé et je ne sais pas où ça en est, ils ont commencé à installer des récupérateurs de chaleur du métro (pour climatiser?) , de la chaleur humaine ou de freinage! (énergie renouvelable!) à exploiter !

wpDiscuz