Des réfrigérants sans HFC : une double victoire pour le climat

Une nouvelle vague technologique est en train de révolutionner la réfrigération européenne en permettant la réduction considérable de la consommation d’énergie et en éliminant le recours à des produits chimiques nocifs.

Ainsi, dans un nouveau rapport** de l’organisation londonienne ‘Environmental Investigation Agency’ (EIA) les grandes surfaces européennes, et en particulier celles du Royaume-Uni, abandonnaient les hydrocarbures fluorés traditionnels (HFC) en faveur de réfrigérants naturels, une décision génératrice de bénéfices considérables.

Les HFC sont des gaz fluorés dont la nocivité est plusieurs centaines voire plusieurs milliers de fois plus importante que celle du gaz carbonique (CO2). Ces gaz sont également à l’origine d’environ 2 % des émissions de gaz à effet de serre en Europe. Ces gaz sont couramment utilisés pour la réfrigération et sont évacués dans l’atmosphère.

Les entreprises participant à l’étude de l’EIA ont mis en avant les économies d’énergie associées aux nouveaux systèmes sans HFC. En Suisse, Co-op Schweiz a obtenu des améliorations de l’efficacité énergétique de 30 % par rapport à ses systèmes antérieurs utilisant des HFC, avec des avantages supplémentaires en matière de récupération de la chaleur. Le magasin Carrefour en Turquie qui n’utilise pas de HFC a indiqué des améliorations de l’efficacité énergétique d’environ 15 %.

Chilling Facts V signale également un nombre croissant de magasins adoptant des systèmes fonctionnant sans HFC. "L’abandon des HFC est une double victoire pour le climat en réduisant la demande énergétique et en éliminant la nécessité d’utiliser des réfrigérants nocifs pour le climat", a déclaré Fionnuala Walravens, cadre de l’EIA.

Le rapport est publié quelques jours après l’accord du G20 d’utiliser les ressources du protocole de Montréal pour l’élimination progressive des HFC et alors que l’Union européenne examine de nouvelles règles pour éliminer les émissions de HFC. "Les entreprises européennes sont à l’avant-garde en matière de technologie de réfrigération. Les nouvelles règles de l’Union européenne doivent soutenir cette nouvelle économie verte et garantir une réduction rapide de la disponibilité des HFC, à travers leur interdiction dans les nouveaux équipements de réfrigération et de climatisation" a ajouté D. Walravens.

** Rapport "Chilling Facts V"(ici) .pdf

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Des réfrigérants sans HFC : une double victoire pour le climat"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
gaga42
Invité

S’il vous plait, ils sont remplacés par quoi? ça vous déchirerait de dire que c’est du CO2? C’est plutôt une bonne nouvelle, mais ça peut effaroucher ou confondre les lecteurs… (lutter contre l’effet de serre en utilisant du CO2, quel paradoxe, mais quelle bonne idée)

Rolmop
Invité

Super ! ils utilisent des frigos atomiques 🙂

Herve
Invité
Il s’agit principalement du butane ,du propane d’autres hydrocarbures, ammoniac, CO2. Les frigos ou il y a marqué R600a sont chargés à l’isobutane. Le propane (R290) peut remplacer le R22(HCFC) sans grosses modifs. Ces hydraucarbures sont quasiment aussi bons que les HFC, CFC… mais avec beaucoup moins d’inconvenients. Il en ont un seul (trés léger). Ils peuvent bruler, et surtout exploser en cas de fuite. C’est pour ça que c’est trés reglementé. L’ammoniac (R717) est trés performant en Froid, mais il est toxique à forte dose L’eau (R718) oeut elle aussi être utilisée mais ce fluide est limité car il… Lire plus »
wpDiscuz