L’énergie éolienne à la demande devient une réalité !

L’énergie éolienne à la demande est désormais possible grâce au système conçu par la société américaine "General Compression".

L’énergie du vent est une ressource naturelle propre mais non linéaire. Les pâles de l’éolienne n’agissent que si le vent est présent avec une quantité de force plus ou moins élevée.

Pour pallier à ce problème, la société "General Compression" a placé un compresseur d’air dans la partie supérieure de l’éolienne.

Comme vous le savez, il est très difficile de stocker de l’électricité. A grande échelle, les condensateurs peuvent garder l’énergie pendant quelques secondes et les batteries peuvent le faire pendant quelques minutes. Seul l’air comprimé ou l’eau permet de restituer de l’énergie sur une durée beaucoup plus longue (jour ou mois) !

De manière classique, les pâles des éoliennes convertissent l’énergie du vent en électricité et l’envoie sur le réseau d’alimentation.

L'énergie éolienne à la demande, une réalité !Ici, c’est l’air comprimé (et non l’électricité) en provenance des pâles via le compresseur qui est stocké dans un souterrain (une cavité naturelle, un ancien gisement de gaz épuisé ou une canalisation).

Puis selon les besoins, l’air comprimé stocké sera libéré vers le convertisseur électrique sans que les éoliennes soient forcément en mouvement.

Ce procédé devient plus rentable pour l’exploitant, car il aura la possiblité de vendre son électricité sur le marché quand la demande en énergie est forte. Autrement dit, l’énergie produite pendant la nuit pourra être revendue dans la journée. C’est là tout le concept de l’énergie à la demande.

Pour en savoir plus :
Le site internet du fabricant

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "L’énergie éolienne à la demande devient une réalité !"

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
toto
Invité

une idée bien sympa, reste à vérifier que les pertes à la compression / décompression, très importantes, suffiront à rentabiliser financièrement l’investissement grâce à la revente du jus au moment ouil coute le plus cher

christian
Invité

je suis très content de vous avoir découvert. christian, votre nouvel lecteur.

JB Conseils EnR
Invité

Cela peut coller en effet la turbine de détente radiale a un rendement typique d’env 80 à 90% suivant le rapport de détente et le débit et donc ce rendement isentropique peut très clairement chuter entre le début et la fin du réservoir d’air. A votre dispo pour plus de détail: c’est une application connue depuis plus de vingt ans à partir de la pression élevée du gaz naturel de transport. (22MWe installée par CRYOSTAR en Europe) Hervé M

BERNARD
Invité

Bonjour Monsieur Hervé M Tres interessant votre remarque. Concernant la meme problematique du stockage de l’energie pour les systemes photovoltaique, on sait que le rendement d’une filière de stockage « panneau -> électrolyse -> compression -> pile à combustible » n’est que de 30%. Quel serait ce remdement pour les eoliennes avec un stockage par air comprimé ?? Merci par avance pour votre reponse.

puma
Invité

Peut-etre que c’est débile, mais pourquoi ne pas utiliser une éolienne pour produire DIRECTEMENT de l’air comprimé, qui serait fourni au ‘fil de l’eau’ ? L’air comprimé pourrait être transporté, et réutilisé comme source d’énergie ====> voir le moteur à air comprimé (MDI) …

Lord predator
Invité

Puma, c’est justement le principe de cet éolienne qui grâce a l’énergie des vent compresse directement de l’air dans un réservoir, de plus, le rendement de l’air comprimer est extrêmement intéressant puisqu’il avoisine entre 70 et 90% ….Cordialement,

Dan
Invité

Pour obtenir un rendement supérieur à 50 %, n’est-il pas nécessaire de réchauffer l’air avant la décompression pour lui redonner l’énergie thermique qu’il aura perdue lors de la compression ? si oui, il faut prévoir l’énergie thermique nécessaire, d’où vient-elle ?

Benkebab
Invité

La réponse est dans la question: Géothermie. D’autant plus que ce modèle d’éolienne m’a l’air d’être plutôt domestique.

Dan
Invité
La réponse est plutôt sur le site de la société et dans les différents documents qui parlent de l’expérience de stockage à Huntorf en Allemagne. L’air est soit réchauffé par du gaz tout simplement (système installé à Huntorf), soit par un échangeur entre l’air arrivant dans la cavité de stockage après compression. Dans tous les cas de figure, ce qui n’est pas dit dans l’article, c’est que cette technologie de compression ne fonctionne pas avec les éoliennes déjà installées puisque le générateur électrique est remplacé par un compresseur à plusieurs étages. Le problème est alors de transporter l’air comprimé jusqu’à… Lire plus »