TechBio veut développer du bioquérosène

L’entreprise Tecbio, originaire de Fortaleza, la Nasa et Boeing mènent des recherches communes pour la mise au point un biocombustible susceptible substituer le quérosène produit à partir de pétrole. Des tests sont actuellement réalisés sur un biocarburant brésilien qui pourrait être utilisé à grande échelle dans l’aviation commerciale.

Tecbio vient de signer avec Boeing un nouveau contrat pour la seconde phase de test du produit. La Nasa participe à ce projet à travers ses accords scientifiques avec Boeing. La coopération entre les trois partenaires s’articule de la manière suivante : Tecbio livre son bioquérosène aux Etats-Unis, Boeing effectue les tests d’application de la technologie (dans les turbines du groupe notamment) et la Nasa se charge des examens scientifiques (degré de corrosion, impact sur l’environnement, capacité de combustion…).

Au vu des bons résultats obtenus lors de la première phase (8 mois), le bioquérosène pourrait être mis sur le marché d’ici deux ans. Ce biocarburant est élaboré à partir d’une huile végétale de faible masse moléculaire, comme celle extraite de la babaçu (famille des palmiers brésiliens). José de Sá Parente, Président de Tecbio, indique qu’il est encore trop tôt pour savoir si ce carburant sera utilisé pur ou mélangé avec du combustible fossile. Concernant la fabrication, la vente ou la distribution du bioquérosène, Mr Parente souligne que les accords signés ne prévoient aucune exclusivité.

 
BE Brésil numéro 92 (1/02/2007) – CenDoTeC / Ambassade de France au Brésil / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/41074.htm
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz