Enerzine

Un risque de rupture de courant « modéré » cet hiver

Partagez l'article

Alors que le RTE a publié jeudi son analyse de l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité pour cet hiver, ce dernier estime que le risque de rupture d’approvisionnement sera modéré durant la période.

Pour des températures proches des normales saisonnières, la situation prévisionnelle de l’approvisionnement d’électricité en France continentale devrait être globalement plus favorable que l’hiver dernier jusqu’à fin janvier 2011. Cependant, le RTE indique que "des importations pourraient s’avérer nécessaires de fin novembre 2010 à fin janvier 2011 pour couvrir la consommation d’électricité et satisfaire aux critères de sécurité".

RTE réalise chaque année une étude prospective de l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité pour l’hiver à venir, sur l’ensemble de la France continentale. Cette saison est en effet caractérisée dans notre pays par de forts niveaux de consommation électrique en ces périodes de températures basses.

L’étude permet d’identifier les périodes de tension sur cet équilibre ; elle explore les leviers à activer par les acteurs du marché de l’électricité et par RTE pour éviter toute rupture d’approvisionnement pendant les pointes de la consommation en France.

Pour l’hiver 2010-2011, l’étude est basée sur des prévisions de consommation d’électricité relativement stables par rapport au réalisé de l’hiver dernier, avec une pointe estimée à 85 700 MW la première semaine de janvier, pour des températures conformes aux normales saisonnières.

Un risque de rupture de courant "modéré" cet hiver
[ Cliquez sur l’image pour zoomer ]

Sur la base des éléments transmis par les producteurs en septembre 2010, la disponibilité prévisionnelle du parc de production français pour cet hiver est en très nette augmentation par rapport à l’hiver dernier sur les mois de novembre à janvier.

Mais, à partir de février et jusqu’à fin mars, la mise en service de nouvelles unités de production ne peut compenser les arrêts pour maintenance de certaines centrales existantes. La disponibilité totale des moyens de production est ainsi plus faible sur cette période par rapport à l’hiver dernier.

Le niveau d’importation estimé pourrait ainsi atteindre jusqu’à environ 3 500 MW durant le mois de décembre
. A partir de février, bien qu’en retrait par rapport à l’hiver dernier du fait d’une moindre disponibilité du parc de production français, le solde des échanges du pays devrait rester exportateur.

En cas de vague de froid intense et durable, les marges prévisionnelles se réduiront du fait de la forte dépendance du niveau de la consommation électrique aux températures. Des importations plus importantes pourraient s’avérer nécessaires pour couvrir la consommation d’électricité en France.

Un risque de rupture de courant "modéré" cet hiver
[ Cliquez sur l’image pour zoomer ]

Avec des températures durablement inférieures de 8°C aux normales saisonnières, ces importations resteraient compatibles avec la limite prévisionnelle acceptable que peut supporter le réseau français. Dans une telle situation, les fournisseurs du marché français pourraient mettre en œuvre des effacements supplémentaires de la consommation sur leurs portefeuilles de clients ou s’approvisionner sur le marché européen grâce aux capacités d’interconnexion mises à disposition par RTE.

En hiver, les pointes journalières de la consommation ont lieu en général vers 19h00. Toutes choses égales par ailleurs, la croissance de cette pointe réduit les marges de sûreté du système électrique. Pour maîtriser efficacement la consommation d’électricité, y compris instantanée, RTE encourage les comportements durables dans le temps, par des gestes simples comme éteindre la lumière dans les pièces inoccupées, les appareils en veille, user avec raison du chauffage électrique et des appareils électroménagers, etc.

Par ailleurs, RTE reste attentif à la fragilité structurelle de l’alimentation électrique des régions Bretagne et Provence-Alpes-Côte d’Azur. En effet, ces deux zones géographiques sont déficitaires en moyen de production et ont en commun d’être alimentées comme des péninsules électriques par le réseau électrique national.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    7 Commentaires sur "Un risque de rupture de courant « modéré » cet hiver"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    traction0
    Invité

    Ah, ça me fait bien rigoler, ajoutez à ceci, un parc automobiles complètement électriques, à votre avis ??? Il est temps de réfléchir sérieusement aux vrais problèmes que pose l’autompbile !!

    Ane onyme
    Invité

    Parce que la mauvaise isolation des bâtiments n’est pas un problème ? Plus un aménagement du territoire complétement idiot, avant d’éradiquer l’auto, faisons les économies ou c’est possible.

    traction0
    Invité
    Non, je ne veux certainement pas éradiquer la voiture personnelle, ce fût mon métier (passion, de toute une vie), il faut simplemment être réaliste, comme la surpopulation, la surmotorisation ne nous apportera que des catastrophes ! L’électricité n’est (actuellement) pas la solution pour alimenter les véhicules, il faut étudier d’autres systèmes énergétiques pour nos chères voitures, les solutions existent, innaplicables tant que le Dieu pétrole sera présent, les enjeux financiers sont colossaux, faut pas rêver, et quand bien même, demain, nous aurions la solution non polluante, la situation ne serait réglée qu’en partie, la saturation nous guette et est déjà… Lire plus »
    traction0
    Invité
    Petit oubli, l’isolation des bâtiments, oui c’est très bien mais il faut les moyens, c’est là qu’est l’os, je possède une très grande maison, construite en 1936 elle n’est bien sûr pas isolée, sauf les nouveaux chassis avec double vitrages, croyez-vous que c’est ma petite pension qui me permet de survivre, qui m’autorisera les énormes frais d’une isolation valable, bien sûr que non, alors je règle le thermostat du chauffage au gasoil vers les 18°, l’électricité compte peu pour ma vie de solitaire, à part la TV et le PC, 4 tasses de café par jour, (repas de midi livrés… Lire plus »
    michel123
    Invité
    Il faut être un peu bricoleur surtout beaucoup d’huile de coude !!! Il vous suffit d’acheter des placo d’isolation , les coller ou visser avec une pate spéciale ou des chevilles spéciales sur les murs qui donnent sur l’extèrieur(épaisseur 5 à 6 cm seulement ) un simple retour de plâtre au niveau des fenêtres, ne pas oublier de faire les joints entre les plaques avec une pâte spéciales (un joint de papier est coulé dans la pâte pour éviter les fissures secondaires ). Et le tour est joué : cela ne coûte que quelques centaines d’euro remboursés en moins d’une… Lire plus »
    Lecteur
    Invité
    facile de donner des leçons à l’emporte pièce. Etes vous disposé à en assumer les conséquences? Vous êtes vous renseigné sur les caractéristiques de cette construction? Avez vous quelque compétence en thermique et ventilation du bâtiment qui vous autorise à prescrire tel ou tel type de travaux?   Avez vous évalué les conséquences de ces travaux (on parlera plutôt de bricolage hasardeux pour rester bienveillant) sur l’habitabilité?  Il faudra consommer plus de pétrole pour fabriquer les matériaux que vous « conseillez » que plusieurs saisons de chauffe. Vous êtes vous renseigné sur l’âge et les capacités physiques de cette personne?  Et vous… Lire plus »
    De passage
    Invité
    Je cite… « je possède une très grande maison, construite en 1936 elle n’est bien sûr pas isolée » « ma petite pension » « ma vie de solitaire » « il faut remettre en question TOUTE notre façon de vivre !! » Pour résumer, vous êtes seul dans une grande maison dont vous ne pouvez assumer, au vu de vos revenus,les frais de rénovation nécessaires et vous nous conseillez de remettre en question notre façon de vivre. Voilà le problème d’aujourd’hui, on est plein de bonne volonté et de bons conseils mais c’est surtout pour les autres.Dans votre cas , la logique , c’est de déménager mais… Lire plus »
    wpDiscuz