Apple Wind, une éolienne de terrasse à axe vertical

La SEREF développe l’Apple Wind, un concept innovant d’éolienne à axe vertical pensé pour s’adapter aux toits des entreprises et des collectivités.

Un prototype est actuellement testé, 4 autres le seront prochainement, et 150 pré-commandes ont d’ores et déjà été enregistrées (dont Eiffage pour le futur Grand Stade Lillois).

Modèle tri-pales, sans mât, l’éolienne à axe vertical Apple Wind s’adapte aux toits et terrasses d’immeuble. D’une puissance moyenne de 7kW ou 65 kW, l’une de ses particularités réside en la forme de son rotor (partie tournante de l’éolienne) qui repose sur un ensemble breveté de leviers-palier magnétique.

Le profil des pales est la seconde innovation majeure d’Apple Wind, directement issue de la collaboration avec le département Énergétique Industrielle de l’Ecole des Mines de Douai, et qui a fait l’objet d’un brevet déposé en co-auteur avec deux enseignants-chercheurs de l’Ecole. Cette innovation permet notamment de diminuer sensiblement le sillage de la pale.

Capable de capter les vents de toutes directions, Apple Wind est également quasi-silencieuse, non polluante et est en mesure de s’arrêter en cas de vents violents.

Particulièrement rentable sur le marché de la moyenne puissance du fait d’une production de KWh doublée pour un investissement équivalent, Apple Wind se positionne aujourd’hui comme l’éolienne la plus rentable de sa catégorie et vise le leadership d’ici 5 ans.

1 SEREF : Société d’Etudes et de Recherches sur les Energies du Futur.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mike1200

voilà un projet surprenant: mais quel toît a bien pu être conçu pour supporter un tel poids(machine+boîte de vitesse à engrenages+alternateur+armoire de couplage au réseau) c’ est bien lourd tout çà….Et ne faut-il pas prévoir des haubans? comment assurer les vibrations et le bruit de tout çà? et que devient l’étanchéité du bitume de ce toît? et puis, sur ce toît, il doit y avoir énormément de turbulances… et des dépressions locales temporaires qui déstabiliseront l’ensemble en rotation…pas évident du tout ce projet… Est-ce bien réaliste?

Eoliste

à installer dans son jardin ,si on a l’argent et qu’on sait s’organiser;puis aussi quelques batteries lithium-ion pour le stokage si on a l’argent,bien sur.

Nature

Certes il faudra résoudre les problèmes de structure du toit,mais il s’y trouve  d’autres éléments ,par ex. les émergences d’ascenceurs ou de ventilation,affaire d’ingénieurs en bâtiment. Reste qu’enfin on voit l’éolien se rapprocher des lieux de consommation,et s’écarter des sites naturels;les dimensions raisonnables de ces machines en font une sorte de mobile qui devrait plaire aux architectes.Ph.Starck a déjà déposé un modèle original et esthétique.

Denlaf

Excellent! Cependant,il y a là une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne nouvelle : l’éolienne continue de s’améliorer au niveau de son efficacité, de sa productivité, de ses coûts de production,etc. . La mauvaise nouvelle : les éoliennes déjà construites et en production deviendront démodées et non-rentables assez rapidement. Consulter des articles sur les énergies renouvelables sur ; http://www.denis-laforme.over-blog.com

trimtab

Axe vertical et ‘Small Urbain Wind’, encore un autre à ajouter au Windside, Turby, Ropatec, Windwall, Windsave , Swift ……..et autre projets qui semble ignorer les ‘chiiffres’, dont dépend l’energie du vent (limite de Betz, surface balayée, etc).   Pour un regard plus ‘expert’, lire Paul Gipe (www.wind-works.org), dont une petite citation concernant un ces ‘technologies révolutionaires:   “In a 2002 internet scam, a company peddling ventilators as “wind turbines” claimed their product would produce nearly five times more electricity than a conventional wind turbine of the same size. Naturally, for this “superior” performance they would charge 2-3 times more than for a real wind turbine. The company asserted that they were “thinking outside the box,” a catchphrase of 1990s management gurus. They certainly were. They were not even close to the box. They were on another planet where the laws of physics don’t apply”   Les lois de la physiques (pour léolienne) = peu de surface, peu de puissance ! La puissance augmente au CUBE de la surface (4 fois plus de ‘surface balayée = 16 fois la puissance !)   Pour l’éolienne ‘Big is Best’ pour des raisons simples de physiques de base de mécaniques des fluides! ‘Petit’ et/ou ‘Urbain’, no thank you !   C’est vous qui voyez ! Trimtab    

Mamouth

D’accord avec Trimtab .. sauf que la puissance est proportionnelle au carré de la surface balayée, pas le cube (ça, c’est pour la vitesse du vent).

trimtab

En effet, on perd parfois des pédales dans les complexités mathématiques des mécaniques des fluides. surfacex2 = puissance 2×2 vitessex2 = puissance 2x2x2   trimtab

Erwann

Depuis les autres Gual Industries etc (ou bcp d’acquéreurs se sont cassé les dents et la tirelire), bcp de nouvelles enseignes (souvent plus opportunistes que philanthropes) se sont lancé dans la brèche ,pleines de belles promesses . Et ceci évidement aux détriments des acheteurs, mais aussi de la collectivité via une fiscalité et d’autres avantages économiques mal orientés ! Cela dit , on reste qd même dans du vraiment écolo (tout le contraire du business des pome à chaleur!) D’ailleurs le jour ou vous trouvez de tels vendeurs de matériels qui prennent des engagement chiffrés et écrits en matière de production dans les contrats ..faites moi signe svp…merci! oncernant les robins des toits, je les connais assez bien pour vous dire qu’ils ne sont pas assez idiots pour confondre champ magnétique et simple aspect visuel. Ce ne sont pas des nymbistes, imbéciles sans discernement ! Leurs actions sont basées sur des infos scientifiques vérifiables et fondées, bien plus indépendantes que les infos en faveur des antennes relais ! Ne les mettez pas dans le même sac que la quasi totalité des anti-éoliens que je connais que trop bien en tant qu’ancien administrateur d’une asso bretonne de défense de l’éolien ..et vous n’êtes pas sans savoir qu’en Bretagne(surtout nord Finistère ici) les assos anti-éoliennes bien que peu représentative de la population sont très bruyantes !! Sol(id)airement votre! Erwann Davy  

erwann-29

Ok .. faut toujours garder un oeuil là dessus car ça évolue de jour en jour…Mais la révolution tant promise n’est toujours pas là, quoi qu’en disent les vendeurs! Surtout niveau rapport prix/productivité réel/ cout maintenance/ durée de vie. Depuis les autres Gual Industries etc (ou bcp d’acquéreurs se sont cassé les dents et la tirelire), bcp de nouvelles enseignes (souvent plus opportunistes que philanthropes) se sont lancé dans la brèche ,pleines de belles promesses . Et ceci évidement aux détriments des acheteurs, mais aussi de la collectivité via une fiscalité et d’autres avantages économiques mal orientés ! Cela dit , on reste qd même dans du vraiment écolo (tout le contraire du business des pome à chaleur!) Je suis tout à fait favorable à la décentralisation des productions d’électricité ! Mais attention aussi aux extrêmes dans ce sens, tout comme dans celui des centrales de plusieurs centaines de mégawatts tel qu’on l’a toujours connu jusqu’à présent! Eolien trop petit ( i.e : inférieur au Mégawatt voir 100 Kw) = gros risque de ne pas avoir les vents ventés par les vendeurs ! Et même si ces vents sont au RDV le rapport investissement/productivé KWH reste bien faible … tout juste rentable économiquement par le biais de incitation diverses…D’ailleurs le jour ou vous trouvez de tels vendeurs de matériels qui prennent des engagement chiffrés et écrits en matière de production dans les contrats ..faites moi signe svp…merci! De plus, avec la spéculation tarifaire à l’achat d’élec quasi inévitable (depuis la dérégulation totale de cet été) l’écart entre tarif vendu contractualisé et tarif acheté risque quasi inévitablement de se réduire, et surement même de s’inverser d’ici pas si longtemps ! Donc concernant l’éolien , rien est sûr ..et encore moins sur le petit éolien. Une chose est certaine, bien que l’alternative soit mieux que de rester dans la « normalité », la soustraction au problème reste toujours la moins chère, plus simple et plus fiable et durable! « La simplicité est la sophistication suprême » (L.De Vinci) Et ça c’est mon expérience de presque 10 années d ‘audit/conseil énergétique indépendant auprès des particuliers(le plus souvent peu fortunés) qui me l’a appris! Dans l’habitat, les commerces, et bâtiment collectifs , il y’a tellement de viviers/fillons d’économies d’énergies accessibles (souvent même gratuits!) qu’on néglige totalement par manque de bon sens et d’informations objectives avant de chercher à produire différemment, que les énergies renouvelable élec en deviennent très secondaire… Actuellement, et ceci malgrès les certitudes des propriétaires ou utilisateurs (qu’une de mes thermographie infrarouge par ex, peu vite ébranlé ! :- $ ), l’habitat les commerces et collectifs sont sinistrés en matière de performance thermique (isolation, ventilation, régulation ..puis chauffage), eau chaude, sans compter l’explosion des besoins électroménager hifi multimédia! Et les cas d’installation de photovoltaïque ou petit éolien qui ne couvrent qu’une part assez marginale des besoins n’échappe pas à cette règle statistique ! Donc investir lourdement dans une éolienne individuelle, aussi performante et novatrice soit-elle sur ou à coté d’une maison passoire énergétique (la quasi totalité des cas actuels ! Désolé de le rapeler), ou entre les mains de consommateurs « énergétivoraces » ne regle pas le problème ! Il me semble même qu’aux contraire , c’est vraiment donner un signal prix/complications techniques décourageant à la population et donc continuer de faire les beaux jours des lobbies pétroliers gaziers et nucléaires ! Et de l’autre, donner les moyens technique à ceux qu’ont les moyens financiers de continuer leur gabegie énergétique en amont du problème… c’est à dire au niveau de la réduction des besoins !! (nb : réduction des besoins sans réduction du confort utile) Il apparaît désormais évident que la mission prioritaire des consommateur est de rationaliser/optimiser leur besoins bien avant de produire. Et même qd ils ont suffisamment réduit leur besoins, le raisonnement de production individuel devrait passer après les investissements collectifs à échelle humaine et relativement locale! Mince je fabules!! hemmm …. non ! Ce n’est pas encore évident our la majorité de la population et encore moins our les décideurs politiques , qui souvent , y voient surtout là un bon moyens de créer la croissance nécessaire pour faire perdurer le système économique caduc et suicidaire actuel… le progrès technologique je suis absolument pour, mais pas avant celui des mentalités , car dépolluer chèrement notre environnement ne servira à rien et ne sera pas viable sans avoir au préalable dépolluer nos esprits …(Claude Allègre si tu me lis… ne me port pas STP ! Arf!) Par ailleurs les considérations esthétiques sont certes importantes, mais à mon sens elles ne doivent jamais prendre l’ascendant sur la crédibilité technique, économique (abordable?) , et donc l’exemplarité d’un projet d’amélioration quel qu’il soit ! Et concernant les robins des toits, je les connais assez bien pour vous dire qu’ils ne sont pas assez idiots pour confondre champ magnétique et simple aspect visuel. Ce ne sont pas des nymbistes, imbéciles sans discernement ! Leurs actions sont basées sur des infos scientifiques vérifiables et fondées, bien plus indépendantes que les infos en faveur des antennes relais ! Ne les mettez pas dans le même sac que la quasi totalité des anti-éoliens que je connais que trop bien en tant qu’ancien administrateur d’une asso bretonne de défense de l’éolien ..et vous n’êtes pas sans savoir qu’en Bretagne(surtout nord Finistère ici) les assos anti-éoliennes bien que peu représentative de la population sont très bruyantes !! Sol(id)airement votre! Erwann Davy

9
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime