Ardèche : Mise en service de la première station de recharge rapide CNR

Une station de recharge rapide CNR pour véhicule électrique en Ardèche a été inaugurée mercredi par la PDG de la Compagnie Nationale du Rhône (Elisabeth Ayrault) et le Maire et Conseiller Général de Le Pouzin (Alain Martin).

Ce nouvel équipement doit participer à la création d’un corridor électrique en Vallée du Rhône engagée par la CNR au titre de ses Missions d’Intérêt Général.

Afin de participer à l’atteinte des objectifs nationaux de lutte contre le réchauffement climatique et de favoriser le développement de la voiture électrique, la CNR investit pour créer des infrastructures de recharge rapide. Ce projet s’inscrit dans le cadre de son 3ème plan de Missions d’Intérêt Général, doté de 10 millions d’euros sur 5 ans (2014-2018) et est mis en œuvre en étroite concertation avec les collectivités locales.

Une vingtaine de stations de recharge, soit une tous les 30 km environ, est prévue d’ici mi-2015, alimentées par Move in Pure®, l’offre d’électricité 100% renouvelable de la CNR dédiée à la mobilité électrique.

La station de recharge de Le Pouzin est la 3ème mise en service le long du fleuve. D’ici la fin de l’année, une autre station sera installée en Ardèche, à Tournon-sur-Rhône. La recharge se fait en moins de 30 minutes et coûte 5€ via un système de carte prépayée avec un abonnement. A terme, d’autres moyens de paiement seront proposés.

Au titre du volet « énergie et mobilité durable » de ses Missions d’Intérêt Général, la CNR prévoit d’accompagner les collectivités dans leurs projets de mobilité électrique en soutenant des études de faisabilité ou l’achat de bornes par exemple. Ces projets pourront profiter du réseau de recharge rapide pour s’interconnecter. Elle soutient également des opérations d’expérimentation locales autour de moyens de livraison électrique, comme par exemple la livraison du dernier km, les transports en commun ou encore des navettes fluviales.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Samivel51

5 euros la recharge pour faire moins de 200 km, c’est cher.

Tech

20 sttion c’est toujours mieux que rien pour ouvrir la boucle pas de stations pas de véhicules pas de véhicules pas de stations! mais 20 stations de combien de prises? la file d’attente à ces stations rique d’petre plus longue que celle au péage!

Samivel51

@lebushman: Ca reste cher si l’on tient compte du surcout a l’achat des vehicules electriques.

aurel

Et si on prend en compte le surcoût de l’entretien d’un véhicule thermique… qu’est ce que ça donne ?

Lionel-fr

C’est cher certes, et pas cher en même temps. Ce qui me trouble , c’est la carte prépayée, genre on n’a tellement pas confiance qu’on demande le nom et l’adresse.. Paiement par une page web ? via paypal ? nop, France télecom a créé la télécarte et il faudra qu’un monopole d’état invente le payment sécurisé par internet avant que les cerveaux français admettent son existence. C’est pas cher car on pourrait bien payer le double pour un service de meilleure qualité, l’autonomie de 200km est en fait de 100km dés que vous sortez des normes anglo saxonnes (80kmh – 120 kmh) et encore sans phares ni chauffage ni désembuage ni essuie-glace , ne parlons pas de clim dont nos parents n’avaient jamais osé réver.. Pendant ce temps, les engins hydrogène se préparent à offrir tous ces services avec une autonomie de 500km et un rechargement en 3minutes chrono. Revoyez vos modèles messieurs, hors auto partage – qui permet de prendre une autre auto chargée et laisser la déchargée sur place – le full lithium n’intéresse qu’une infime fraction des gens, ce n’est pas une raison pour traiter les autres de pollueurs-cyniques. Ce genre d’auto n’a aucun intéret à titre individuel, c’est un transport en commun génial et novateur mais à l’achat , c’est vraiment moins bien qu’une Aygo de 2005 à 3000euro En septembre 2015 , BMW, Toyota et Hyundai proposeront leurs véhicules en france, zero emission. D’ici là, le pétrole n’est pas encore assez cher pour renoncer à tout déplacement au delà de 200km…

Guydegif(91)

Extrait: ”…la CNR prévoit d’accompagner les collectivités dans leurs projets de mobilité électrique en soutenant des études de faisabilité ou l’achat de bornes par exemple.” En quoi consiste cet ”accompagnement”? Au-delà de ”l’achat de bornes” qui est l’étape finale du transfert des kWhs dans des véhicules électriques, CNR prévoit-elle d’accompagner les collectivités pour ”créer la ressource EnR” càd les kWhs, à partir du Soleil?, le Vent?, l’hydro?, ou µ-hydro?, ou autres pistes EnR? Voilà qui serait une bonne résolution à prendre: permettre aux collectivités et aux citoyens de participer à la création de la ressource EnR en amont des bornes de recharge. Comme CNR, c’est GdF-Suez, il y a du potentiel et du savoir-faire sur plusieurs filières EnR ! A creuser, donc ! A+ Salutations Guydegif(91, 68 et 30)

bebel79

@Lionel-fr : je suis entièrement d’accord… Mais allons un peu plus loin de nos pensées : Sachant que la voiture électrique ne convaint pas (Par ex : Renault vends 1/10 de ses objectifs) et que techniquement cela se traduit par une diminution du confort pour les automobiliste (Autonomie réelle 100km, temps de recharge entre 2 à 8h ), je pense qu’il faudrai arréter d’investir autant dans l’électrique : cela s’appelle du gaspillage, et en temps de crise cela n’est pas le bien venu. Alors investir sur quoi ? Sur le voiture à hydrogène car on y retrouve tous les avantages sans les inconvénients des véhicules électrique. Toyota prévoit même au plus tard de commercialiser une voiture à hydrogène à 20 000 euros. L’hydrogène est le carburant de demain.

Bob1

hyundai sort sa voiture a hydrogene l’année prochaine

8
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime