Gaz électricité de Grenoble met en service une station GNC accessible aux poids lourds

GEG vient de mettre en service une nouvelle station GNC sur la commune de La Tronche. Située au carrefour de la Carronnerie, à proximité immédiate de l’autoroute et de Grenoble, elle propose du GNC mais aussi du BioGNC et elle est ouverte 24h/24 et 7j/7.

Ce BioGNC est produit localement par GEG. Il provient de l’épuration et de l’injection de biométhane issu des boues de la station d’épuration de l’agglomération grenobloise, Aquapole.

Cette station permet à tout type de véhicules (collectivités, entreprises, transporteurs de marchandises et de voyageurs, bennes à ordures ménagères, véhicules utilitaires, particuliers) de faire le plein de GNC et de répondre à des engagements environnementaux forts pour le territoire grenoblois. La station vise pour les prochaines années une fréquentation proche des 100 véhicules par jour et la vente de 1000 tonnes de GNC/an.

Aujourd’hui, GEG exploite quatre stations GNV : deux à Grenoble, une à Sassenage et maintenant une à La Tronche. Les trois premières étaient destinées aux véhicules des particuliers, aux flottes de véhicules légers et utilitaires des professionnels, de la Ville de Grenoble, de GEG… et aux bus du SMTC (Tag).

Celle de La Tronche est la première station GNC publique accessible aux poids lourds dans l’agglomération grenobloise.

Le Gaz Naturel Véhicule (GNV) est l’usage du gaz naturel comme carburant. Sous sa forme comprimée (GNC) ou liquéfiée (GNL), il est une alternative au pétrole et permet de diminuer fortement l’impact des transports sur les territoires en réduisant les émissions de gaz à effets de serre (CO2) et la pollution locale (NOx, particules fines). GEG a historiquement fait le choix de se positionner sur cette filière pour accompagner les collectivités, les entreprises, les commerçants et aujourd’hui les transporteurs dans leur projet de mobilité au gaz naturel.

• 95 % de particules fines
• 80% de gaz à effet de serre avec le BioGNC
• 50 % de NOx
• 50% de nuisances sonores
• 20% du coût d’achat de carburant

Pendant les 15 mois d’études et travaux, GEG a travaillé avec les cabinets INGEOLE / SPMO comme Assistant à Maîtrise d’Ouvrage et le groupe MPH (Mesure Process) comme concepteur constructeur.

Le projet a également bénéficié du soutien de La Métropole grenobloise et du dispositif GNVolont’air.

Ce dispositif accompagne en Auvergne Rhône-Alpes le développement des stations GNV en proposant des aides à l’achat de véhicules propres. Ici le soutien de GNVolont’air représente une enveloppe de 200 K€, financée par l’ADEME, GRDF et la Région qui va aider La Métropole (Bennes à ordures ménagères), la Ville de Grenoble (poids lourds), Lely environnement (poids lourds), Transport Perrenot (camions toupie) à acquérir de nouveaux véhicules.

Chiffres clés de la station :

• 1,5 million d’euros : investissement GEG
• 2 compresseurs de 999 Nm3/h
• 370 kg de stockage
• Aujourd’hui : 3 pistes et 4 points de remplissage
• Demain : 4 pistes et 7 points de remplissage
• 7 minutes : plein d’un poids lourd
• 15 ans : durée d’exploitation
Partagez l'article

 



[ Communiqué ]

Articles connexes

avatar
  Souscrire  
Me notifier des