Les eaux usées deviennent du carburant propre en Île-de-France

C’est un bel exemple d’économie circulaire : l’usine d’épuration de Valenton, dans le Val-de-Marne et appartenant au SIAAP, produit de l’énergie locale pouvant être utilisée localement. Une énergie renouvelable et durable qui arrivera en 2023 sur les stations GNV (Gaz Naturel Véhicule) exploitées par Endesa et financées par Sigeif Mobilités, société d’économie mixte locale créée par le Sigeif, la Caisse des Dépôts et la Région-Île-de-France.

Le SIAAP, principal syndicat d’assainissement de la région parisienne, valorise ainsi le biogaz issu du traitement des eaux usées en le transformant en une énergie renouvelable et facilement stockable : le biométhane. Cette nouvelle énergie verte peut être injectée dans le réseau de gaz naturel exploité par GRDF et participer ainsi au développement de la mobilité au BioGNV (Gaz Naturel Véhicule).

Le contrat de rachat de biométhane du SIAAP a été remporté en exclusivité par Endesa, qui distribuera la part non autoconsommée de la production de ce biogaz dans ses stations GNV situées en Ile-de-France et financées par Sigeif Mobilités.

Ce contrat porte sur le rachat de 40GWh/an de biométhane à partir de 2023 et jusqu’à 220GWh/an à partir de 2030. Grâce à ce nouveau partenariat avec le SIAAP, Endesa et Sigeif Mobilités seront en capacité de fournir des quantités importantes de gaz renouvelable en milieu urbain dense : 15000 tonnes de BioGNV par an, soit la consommation annuelle de 1000 véhicules poids lourds.

Dans une logique d’économie circulaire et d’amélioration de la qualité de l’air, les véhicules s’approvisionnant dans les stations d’Endesa-Sigeif Mobilités pourront rouler en BioGNV provenant des eaux usées de 2,6 millions d’habitants !

C'est maintenant !
Fournisseur Total direct énergie

10% de remise sur le prix de votre consommation d'électricité et de gaz !

Fiable et écologique, le BioGNV permet une réduction de plus de 80% des émissions de CO2 par rapport aux carburants traditionnels. C’est un carburant d’avenir, propre et respectueux de la nature, qui répond aux enjeux de la transition énergétique.

Aujourd’hui, les 3 stations (Bio)GNV d’Endesa-Sigeif Mobilités en Ile-de-France accueillent 24 heures sur 24 tous types de véhicules, y compris les plus gros poids lourds et les autocars :

  • La station de Bonneuil-sur-Marne est située dans le port de Bonneuil-sur-Marne et à 3 km de la station d’épuration de Valenton où le gaz est injecté dans le réseau de gaz. Elle dispose de 4 pistes de distribution et de 7 distributeurs de carburant pour assurer un avitaillement simultané de véhicules quel que soit leur côté de remplissage. Également,
    fin 2020, la station de Bonneuil-sur-Marne permettra aux entreprises et aux particuliers équipés de véhicules électriques de venir se recharger grâce à l’installation de deux
    bornes électriques de recharge rapide (50 et 120 kW). Les bornes s’intègreront dans le réseau d’IZIVIA, filiale à 100% d’EDF.
  • La station de Wissous est idéalement localisée au coeur de la zone d’activité ZAC du Haut de Wissous II à forte dominante logistique et à proximité des autoroutes A6 et A10, principaux points d’entrée du sud de la capitale. La station offre les meilleures performances pour le confort des utilisateurs : 4 pistes équipées de 7 pistolets pour un remplissage des véhicules quel que soit leur côté d’avitaillement et optimisation des temps de remplissage.
  • La station de Saint-Denis est située avenue Lénine. Opérationnelle à partir de juin 2021, c’est l’une des premières stations publiques urbaines pensée pour offrir une solution d’avitaillement performante aux entreprises locales, au sein de la zone à faible émission métropolitaine. Elle disposera de 2 pistes de ravitaillement et sera équipée de quatre distributeurs. Dans le but de promouvoir dès aujourd’hui le gaz renouvelable, la station de Saint Denis aura la particularité de fournir un pourcentage minimum de BioGNV à chaque remplissage.

Actuellement, Endesa exploite 8 stations publiques et 3 privées en France, renforçant ainsi sa présence dans la région et son maillage GNV à l’échelle nationale. L’objectif d’Endesa est d’arriver à 40 stations (Bio)GNV en 2024 en France.

Le SIAAP accélère quant à lui son changement de paradigme en direction de la transition écologique en transformant le système d’assainissement en pôle de production de ressources agricoles et énergétiques.

Partagez l'article

 

[ Communiqué ]
Lien principal : www.enel.com

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires