Mellow, le 1er moteur électrique d’entraînement pour skateboard

Lors du lancement de Kickstarter Allemagne, Mellow Boards, une start-up de Hambourg, a présenté Mellow, le premier moteur électrique d’entraînement pouvant être installé sous n’importe quel skateboard.

Le projet de la start-up Mellow Boards de Hambourg a été parmi les premiers lancés sur la plateforme allemande de financement.

Mellow est le premier moteur électrique d’entraînement pouvant être installé sous n’importe quel skateboard.

Contrairement aux autres produits proposés sur le marché, Mellow permet de transformer en quelques minutes votre skateboard préféré en un skate électrique de haute qualité pouvant atteindre une vitesse de pointe de 40 km/h.

L’idée a non seulement vu le jour en Allemagne, mais Mellow est aussi le premier projet de skateboard électrique entièrement « Fabriqué en Allemagne » pour des raisons de qualité (garantie de 2 ans) et de durabilité.

Mellow, le 1er moteur électrique d'entraînement pour skateboard

Jusqu’au 11 juin, il est possible de commander le Mellow Drive séparément ou en version complète avec skateboard.  Un tarif préférentiel est proposé jusqu’à cette date (voir : ici).

Mellow, le 1er moteur électrique d'entraînement pour skateboard


Mellow en quelques chiffres

►Vitesse de pointe : 40 km/h
►Autonomie : 15 km
►Poids : 2,5 kg
►4 modes de transport
►Batterie remplaçable – taille règlementaire pour le transport aérien
►Garantie 2 ans (1 an pour la batterie)
►Moteur-roue jumelé

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trimtab

Nous voilà encore en plein dans le monde des OVNIs (Option Véhiculaire Normalement Illégale), car en ‘roulant’ sur la ‘voie publique’ (tel qu’on voit dans le vidéo), se fait flasher au radar dans un zone 30kmh risque de nous apporter quelques soucis avec la marée chausée, et même son assurance, en cas de ‘sinistre’, au même titre que ces trotinettes éléctriques qui je vois passer en coup de vent au bout de ma rue! Déjà, on voit des vélos à ‘assistance’ éléctrique bidouillés pour shunter le detecteur de pédelage, pour en faire du pure ‘éléctrique’, avec accélérateur ‘au pouce’, qui frolent déjà la ‘désobéisance réglémentaire’, sans parler les vélos couché trois roues bidouillés aussi de la même manière, dont il est quasi impossible (pour ceux qui ont essayé et qui voudraient en toute honété rester ‘légale’) de la faire passer au ‘mines’ pour le ‘reclassifier’ en ‘quadricycle à moteur’. Alors une ‘planche’ à quatre roues avec dispositions reglémentaire de sécurité, feux de signalisation et plaque d’immatriculation etc..a-t-elle une chance de devenir un jour légalement un quadricycle à moteur…? Dans le domaine de la mobilité individuelle de proximité les OVNIs débarquent..! La ‘désobéisence réglémentaire’ va bon train, et les législateurs partout dans le monde non rien vu venir…..de ces trucs un peu trop ‘hors de la boite’ pour eux..mais tellements évidents et prévisibles…….! Je propose donc une nouvelle ‘catégorie’ de ‘véhicule’, pour englober toutes ces OVNIs qui vont surement se défiler : le VELIB ! Véhicule Electrique Légère Inside the Box…! Tiens…en attendant que mon vélo couché d’ocasse soit livrée….et si leur ‘bidule’ pourrait s’adapter pour ‘motoriser’ chacune des 2 roues avant….? Avec un roue moteur ‘classique’ à l’arrière..! Ca fera un TWD (Three Wheel Drive) complètement ‘hors de la boite’……! “Simone, je pars faire les course en OVNI…..tu m’enverrais des oranges..si je finis en tole….?” trimtab

Tech

cette innovation ouvre la porte à un gand nombre d’applis: caddy individuel chariots de déménagement chaises roulantes cycles tricycles ou quadricycles! … tout ce qui pourrait bénéificier de petites roues motrices et stabilisatrices! les trottinettes électriques, j’ai vu ça aux Saintes et c’est nettement mieux (pour les oreilles et pour le nez) que les pétaradant et puants mini scooters!

Stephsea

Mais contenu de la publi-information plus raisonnable – sauf sur la vitesse peut être. En effet, la roue de skate motrice existe déjà depuis quelques mois : Vive l’Amérique! Par contre, la vraie innovation est l’aspect modulaire : énergie + bloc moteur en une seul “boite” adaptable sur toutes les “boards”. Quand à l’aspect pratique citiqué ci-dessus, je ne peux que souscrire à l’humour désabusé de Trimtab sur ces sujets, bien que moins sévère sur l’intention. L’intention de désobéir me semble un mauvias procès. Il s’agit surtout de réinventer les déplacements courts, et donc de liquider les grosses infrastrutures, les grands moyens lourds. L’intention me parait non seulement naturelle mais bonne. C’est plutôt agréable et efficace de se déplacer en trotinette ou vélo électrique, sans effort ou presque, sans bruit non plus, et en minimisant l’impact général de ces déplacements. Les véhicules “light” me paraissent donc plus que désirables, bien que dangereux, évidement. Le sont ils plus que les planches et vélos classiques? Peut être un peu dans certaines circonstances, mais pas de manière significative. Faut il en appeler au durcissement de la répression, à de nourvelle réglementations? Non, ou du moins pas dans la précipitation électoraliste habituelle (celle qui interdit de se déguiser en clown par exemple ou qui veut mettre notre vie privée en coupe réglée), cette précipitation débile à servir un électorat sécuritaire, chenu, conservateur, anxieux, hypocondriaque, et surtout profondément egocentré (électorat des zombies et morts en sursit pour ainsi dire). Quand aux applications des micro roues motrices, elles sont multipoles évidement mais ce n’est pas nouveau… Papi va bientôt nous doubler avec son fauteuil, tiré en plus par un caddy supersonique! Permis de chariot et port du casque obligatoires. PS : Au sujet des vélos couchés, domage de mettre deux roues devant… Quelle trainée! (non ce n’est pas une insulte). Une seule suffit bien à qui sait faire du vélo. Voir à ce sujet les inventions “magiques” d’un ami : Ca marche! Et c’est tellement efficace que l’on se passe d’assistance. La mobilité est en révolution.

trimtab

Bonjour l’ami, “….Au sujet des vélos couchés, domage de mettre deux roues devant..Quelle trainée! ” Vous avez bien sur raison, mais le couché 2 roues est plutôt un engin ‘sportif’, taillé pour la performance……la preuve….depuis qu’un français a battu tous les records ‘vélo’ avec un engin pareil dans les années 1930 ! UCI (Union Cycliste Internationale) les a toute suite interdits dans toutes les compétitions officielles…! Les couchés ‘tadpole’ (2 devant/1 derrière) et d’autres ‘Deltas’ (1 devant/2 derriere) sont plus des ‘papi promenade’ pour les complataifs et/ou ceux qui ont un peu mal au dos au au c…. sur les ‘uprights’ classiques….. Et aussi ces tricycles font un excellent ‘platforme’ pour du bricolage OVNI à la trimtab…….faut bien avoir des ‘projets’ pour la retraite……et vous avez raison: “….La mobilité est en révolution……” trimtab

Stephsea

Impatient de voir les résultats d’expériences mobilité sur des recumbents delta de Trimtab! Toutefois, les “recumbents” pépères existent et sont même beaucoup plus répandus qu’on le croit, hors de France du moins. Car la France est un des seuls pays où le vélo ne peut être que celui du “Tour” (vous savez ce cirque annuel pendant lequel des post-humains sous perfusion de trichlo nous font croire que c’est facile, que l’énergie n’est pas chère, encore une fois – les tricheurs). Donc le vélo couché est retardé commercialement par les tricheurs du Tour et leurs parasites financiers (tient encore une association entre grosse finance, corporatisme et conservatisme extrême… Vive le sport à la télé) mais ce vélo couché est pourtant très significativement plus efficace, plus ergonomique. Ces qualités énergétique sont même son principal défaut : les crétins qui veulent sauver le méchant vélo de Poulydor font barrage au vélo moderne de toutes leurs forces, et de la force ils en ont (par le nombre). Donc ces vélos “communs” sur lesquels on se couche, ou s’assoit avec les jambes devant, sont aussi le plus souvent des vélos tranquilles de randonné. Les recumbent de sport ne sont pas majoritaires, même si ils battent des records de vitesse ou d’endurance. Voir à ce sujet par exemple : Mais il est vrai qu’un tricycle à aussi d’autres qualités : pas besoin de l’appuyer sur un mur quand on descend, donc plus facile pour la bricole, pour adapter des roues motrices peut être aussi. J’ai une idée : un tour de France en vélo couché (ou pas) électrique, en compétition bien sûr. J’imagine déjà un réglement simple : limitation de la puissance des moteurs et de la capacité des batteries (à définir selon la longueur d’étape), et pas de carènage. Tout le reste est libre (sauf le trichlo en perfusion bien sûr)… Et pourquoi pas, obliger l’utilisation d’enr pour la recharge? Y a t’il des candidats coureurs, techniciens, organisateurs, sponsors pour ce challenge?

trimtab

D’abord, pour info. Si les ‘inventions’ de vos amis sont en effet des belles engins, l’histoire des vélos couchés remonte à loin et pour une fois est assez francçais, qui ne gache rien..!: Concernant: “…Les véhicules “light” me paraissent donc plus que désirables, bien que dangereux…” Dans la révolution de la mobilité que vous évoquer, autres que plus de ‘vélos’ classiques et Velib etc en général , nous avons déjà pas mal d’options ‘light’ dans les tuyaux ou déjà sur nos routes, tel que les vélomobiles, vélo-taxi, cyclo-cargo et d’autres ULMs (Utra Light Mobilty), bien que les prix de ces options n’est pas toujours très ‘light’, vu que par exemple qu’un ‘vélomobile’ haute gamme, ‘off the shelf’ s’affiche entre 6000€ et 8000€ ! D’ou la possibilité de ‘bricoler’ sons propre ‘engin’..! Concernant la ‘dangérosité’ de ces LTS (Light Transport Solutions) lachés dans la corrida de notre circulation urbain ou ailleurs, une solution existe. Avec la multiplication des piste cyclables, velo-routes et d’autres ‘voie vertes’, un peu de vision et volonté et/ou de modification de taille lors de leur installation, on pourrait avoir des UMPs (Utralight Mobility Pathaways), ‘far (ou au moins un peu protégé) from the madding crowd’ des autres usagers de ‘la route’. Couloirs de bus, pistes cyclables, et d’autres voies en ‘site propre’ dédiée de tramway etc, la mobilité est en révolution, alors pourquoi pas des UMPs..? trimtab

Junior

Bravo pour votre commentaire trimtab. Mais je tenais à ajouter que si vous trouvez exagéré que l’on puisse rouler à 40km/h sur un skatte, Que pensez-vous des voitures que l’on nous vend aujourd’hui et qui attengnent en moyenne toutes les 180km/h ? Sachant qu’un cycliste ou un skatter (cf maîtrise min. car il faut déjà arriver à tenir dessus) dépasse déjà les vittesses “légales” (25km/h) des versions motorisées avec un matériel classique. Jusqu’à preuve du contraire un véhicule d’ 1,5To est bien plus dangereux qu’une trotinette ou un vélo 😉 junior

trimtab

Juste pour info – Aujourd’hui – Ouest France: ” Des policiers m’ont contrôlé sur la route. J’ai n’ai pas eu de PV….Ils trouvaient ça sympa. Ils ont même rigolé en disant qu’ils aimeraient bien en avoir un pour patrouiller dans les parc..” Et pour Junior: Qui mettre le doigt en plein sur une paradoxe réglémentaire: “….Sachant qu’un cycliste ou un skatter (cf maîtrise min. car il faut déjà arriver à tenir dessus) dépasse déjà les vittesses “légales” (25km/h) des versions motorisées avec un matériel classique….” Ou peut être existe-il sans qu’on ne le sache une limitation de vitesse de 25 kmh pour vélo normal..? Au moins comme ça pas besoin EPO pour le Tour..? La parole est au marée chausée…….. trimtab

8
0
Laissez un commentairex