Premier vol officiel de l’Iris Challenger à la Coupe Icare

L’Iris Challenger, le plus grand dirigeable électrique à forme lenticulaire au monde, sera présenté lors de la cérémonie d’ouverture de la 38ème Coupe Icare, à St Hilaire du Touvet (38) du 22 au 25 septembre 2011.

A l’occasion de cette nouvelle édition – la plus importante manifestation mondiale de vol libre – l’Iris Challenger effectuera son premier vol officiel. L’originalité de l’Iris Challenger est sa forme lenticulaire, lui conférant un look de soucoupe volante !

Gonflé à l’hélium, cet aéronef d’un diamètre de 14 mètres est le fruit du Groupe Aérial Concept connu pour ses réalisations d’images aériennes depuis ses dirigeables électriques. Le deuxième aspect novateur de l’Iris Challenger réside dans sa motricité exclusivement électrique à très faible émission de CO2.

Quant à l’équipage, ses deux pilotes n’ont pas été choisis par hasard : Pierre Chabert est un spécialiste des vols en dirigeable, et Gérald Feldzer est un aviateur chevronné avec à son actif plusieurs records.

Premier vol officiel de l'Iris Challenger à la Coupe Icare
[ Le dirigeable électrique conçu à Champ-près-Froges a effectué un vol d’une demi-heure au-dessus des champs de maïs. Avec succès. ]

Pour son deuxième vol officiel, l’Iris Challenger tentera une première mondiale : la traversée de la Manche.

C'est maintenant !
Fournisseur Total direct énergie

10% de remise sur le prix de votre consommation d'électricité et de gaz !

Premier vol officiel de l'Iris Challenger à la Coupe Icare

L’équipage prendra son envol au petit matin entre le 17 et 21 octobre 2011 à Douvres ; pour un atterrissage prévu à Calais 1h30 après…

[ Credit image : Aérial Images ]

Partagez l'article

 

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Pastilleverte

“Le plus grand dirigeable électrique à forme lenticulaire” nous dit-on… et pour cause ! Déjà qu’il ne doit pas y avoir beaucoup de dirigeables lenticulaire, alors électriques en plus … Bonne chance au développement de ce projet qui sera très utile en travail aérien, à condition, bien sûr, que l’électricité soit produite par des énergies renouvelables, propres, vertes, certifiées Nicolas Hulot. (et sil ils tractaient une éloienne ? en altitude le vent est plus régulier…)