SAMSE : plus de 9.000 m2 de toitures photovoltaiques

SAMSE, le Groupe indépendant de distribution de matériaux de construction pour le bâtiment et l’habitat a mis en place en partenariat avec EDF Energies Nouvelles, 9.200 m2 de toitures photovoltaïques sur trois de ses points de vente.

Les 3 projets représentent une puissance cumulée de près de 630 KWc et une économie annuelle de 75.2 tonnes de CO2.

Par ailleurs, SAMSE indique que "des écrans LCD permettant l’affchage des données environnementales des centrales photovoltaïques, en termes d’énergie produite et de volume de CO2 évité, seront installés".

D’autres investissements visant à réduire l’impact du bâtiment et de ses consommations énergétiques ont également été prévus : surisolation, cuve de récupération des eaux de pluie, panneaux solaires, VMC double flux.

Le magasin l’Entrepôt du Bricolage de Saint-Martin-d’Hères (38) :

Première toiture photovoltaïque du Groupe, ce nouveau magasin ouvrira ses portes en avril 2010 et inaugurera à cette occasion l’une des plus grandes toitures photovoltaïques pour un bâtiment commercial en région Rhône-Alpes.

La surface de toiture s’élève à 6 630 m² avec un taux de couverture photovoltaïque de 60%. Il s’agit d’une couverture de pente de 3% réalisée par un complexe bac acier, isolant et membrane d’étanchéité. La technologie silicium amorphe a été privilégiée.

Plus de 9000m2 de toitures photovoltaiques pour Samse

L’installation d’un tracker solaire sur le parking est actuellement à l’étude. Un tracker solaire est une installation de production d’énergie solaire utilisant le principe de l’héliostat. Il suit le soleil tout au long de la journée, optimisant ainsi la production d’énergie.

L’Agence SAMSe Margencel (74)  :

L’enseigne SAMSE profitera de la rénovation de son agence de Margencel pour transformer la toiture de son bâtiment de stockage matériaux en centrale photovoltaïque. La technologie silicium mono cristallin sera utilisée. La fn des travaux est prévue pour mars 2010.

Plus de 9000m2 de toitures photovoltaiques pour Samse

Le Magasin L’entrepôt du Bricolage – Thyez (74)  :

Le troisième projet de toiture solaire, constitue un nouveau magasin qui sera prochainement équipé de 3.715 m² de panneaux photovoltaïques. La technologie utilisée sera identique à celle de l’entrepôt du Bricolage de Saint-Martin-d’Hères. L’ouverture du magasin est programmée pour juillet 2010.

Plus de 9000m2 de toitures photovoltaiques pour Samse

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Ceze & orb

De l’asiatique, comme ce que pose habituellement EDF EN en toiture?

chelya

Faut savoir lire de temps en temps… “bac acier, isolant et membrane d’étanchéité”… A part Uni-solar (USA) vous en connaissez beaucoup des fabricants de membranes PV ? Et sinon c’est quoi le problème avec les modules asiatiques ?

trimtab

A croire le nombre de projets croisants de toitures solaires de toutes tailles, le Front d’Adoption des ‘Toitures Orphelines’ de Soleil semble s’activer sans cesse afin qu’une ‘resource’, qui avant ne servait à assurer l’étanchité du batiment, trouve ‘une deuxième vie’ comme génerateur d’energie renouvelable ! Et ceux qui ont été ‘scpétique’, il y un an ou deux encore, sur ce vaste ‘potentiel’ de ‘toitures orphelines’, doivent surement maintenant ‘revoir’ leur raissonnement.   Maisons, entrepots, gare de chemin de fer, stades de foot, centre commerciaux, usines…….la liste est longue et des km² s’accumulent ! Sans parler des projets de centrales au sol !   Arrivons nous au stade d’une ‘masse critique’ cumulée de ‘toitures solarisées’, abris voitures et d’autres centrales PV, ou même des surfaces envisagées pour des projets considérés par certains comme ‘pharoniques’, tel que DESERTEC (même si la technologie n’est pas la même – Solaire Thermique à concentration au lieu du PV), nous semble moins ‘utopique’.   L’installation du solaire (dans toutes ses formes), avec UNE TECHNOLOGIE QUI EXISTE DEJA, va vite, très vite, car ce n’est que du ‘mécano’ simple et en se qui concerne des toitures, sur une structure existante.   Allons nous vers des ‘mécanos’ géantes solaire ?   Let the sun shine in ! Notre ‘réacteur thermonucléaire à grande puissance’ (le soleil !) est inepuisable !   Vivre le FATOS !   trimtab

Pg

# 70% de l’énergie nécessaire à la fab des module provient du charbon en Chine, d’ou un temps de retour GES important (avant de compenser les GES émis)+ important qu’en UE ou en F.  

Juweon

l’electricité chinoise est majoritairement produite avec du charbon. Vu qu’ils consomment tout ce qu’il peuvent produire (cad qu’il consommerait plus si ils pouvaient produire plus), le fait que les usines soient implanté dans les régions à barrage ne change rien (d’ailleurs je veux bien la source), des centrales charbons sont construites ailleurs pour suppler au manque d’électricité. Il n’y a pas que les GES qui posent question, mais aussi la pollution atmosphérique et la conditions des salariés. Mais au aussi un probleme commercial, les panneaux sont subventionnés en partie car ils la subvention était censé rester sur le territoire national. A noter que la construction de PV ne consomme pas que de l’elec, et que si la sidérurgie ( et les cimenterie) consomment du silicium il s’agit de silicium brute. La principale dépense d’énergie pour construire du PV réside dans la purification. Enfin, merci de ne pas malcomprendre mon post, je ne suis pas forcement contre des subventions PV pour des modules asiatiques. Ju

John

*****Faut savoir lire de temps en temps… “bac acier, isolant et membrane d’étanchéité”… A part Uni-solar (USA) vous en connaissez beaucoup des fabricants de membranes PV ? Et sinon c’est quoi le problème avec les modules asiatiques ?***** C’est une erreur du journaliste, SMAC pose une structure qui recoit des modules rigides, et quand c’est avec EDF EN, c’est du module chinois… BRAVO EDF EN pour nos industries !! Et a part unisolar, oui il y a de nbrx produits en membrane.. et pour ton info: membrane d’étanchéité ca veut aussi dire membranes bitumineuses, exactement ce que pose SMAC.

chelya

Alors toi t’es gentil mais tu regardes bien les photos et après tu vas essayer de continuer à m’affirmer qu’EDF-EN a été capable de trouver des modules cristalin de 6 mètres de long, ensuite tu fais le calcul et tu constates qu’on tourne à 50 Wc/m² et après tu lis l’article qui écrit en toute lettre “silicium amorphe”… Les solutions de SMAC ne se limitent pas au SURFA 5… Et j’ajouterai également que la Chine c’est un pays de la taille d’un continent, je sais bien que l’électricité ça se stocke et ça se transmet sur de longues distances mais il y a quand même des limites ! C’est exactement comme si on disait que “l’utilisation de l’hydroélectricité pour faire du silicium en Norvège oblige l’Italie à construire des centrales charbon pour compenser”… Faudrait peut être arrêter avec les réflexes pavloviens et réfléchir de temps en temps…

7
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime