Une hausse de la CSPE pour compenser le solaire ?

Le journal Les Échos révèle ce matin que le gouvernement envisagerait d’augmenter les tarifs d’électricité afin de couvrir les charges de développement des énergies renouvelables.

Un rapport de l’Inspection générale des Finances montre que le coût du solaire atteindrait 500 millions d’euros en 2013 dans le cas où la France installerait 5400 MW de capacités photovoltaïques comme le prévoit le Grenelle de l’Environnement.

"Cette situation inquiète EDF, qui supporte le surcoût d’achat de l’électricité verte normalement financé par la CSPE (contribution au service public de l’électricité)", rapporte le quotidien économique tout en précisant qu’une "absence de mesure pourrait se traduire par un déficit de compensation de 2,6 milliards d’euros dans les comptes de l’électricien tricolore à fin 2010" .

A cet effet, Michel Diefenbacher, député UMP, a déposé un amendement au projet de loi de finances actuellement en discussion. La hausse de la contribution au service public de l’électricité (CSPE) est au coeur de cette proposition.

Même si le ministre de l’énergie – Jean-Louis Borloo – s’est réjouit d’avoir déjà atteint «les objectifs de 2020» sur le secteur du solaire, le surcoût pour EDF est loin d’être compensé. «Il faut donc augmenter la CSPE», affirme Michel Diefenbacher. Le soutien de la filière des énergies renouvelables se traduirait au final par une hausse de 3% sur la facture d’électricité.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
29 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Batman

Le photovoltaique ne représente que 5% de la CSPE, qui elle meme coute en moyenne 8 à 10€ (0.0045 €/kwh) par abonné et par an. mettons un peu les choses en perspective, ce n’est pas le photovoltaique qui va ruiner EDF! le surcout de l’EPR est à mon avis plus inquiétant…

Louismars

Il y a de quoi être aterré en lisant cet article, dont plusieurs asertions sont simplement mensongères, et relèvent de la manipulation politique outrancière, afin de faire passer la pilulle aux français d’une violente hausse des tarifs EDF à venir. 1) Nous sommes très loin d’avoir atteint les objectifs 2020 en matière de solaire ; il ne faut pas confondre “file d’attente” (environ 2GW) et “sites raccordés au réseau” (environ 500MW avec dom-tom !!). D’ailleurs environ 500MW de projets ont été ejectés de la file d’attente par ERDF ces derniers mois… 2) La partie “énergies renouvelables” de la CSPE est de l’ordre de 5%, soit pour le photovoltaïque environ 0,0002 euro par foyer français !!! De qui se moque-t-on en désignant le photovoltaïque comme responsable d’une future hausse !!?? 3) Le déficit d’EDF est bien évidemment à chercher ailleurs, en trois lettres…E…P…R La filière PV doit contrattaquer si nous ne voulons pas mourir.

Pastilleverte

sauf que l’EPR produira (un jour…) un peu plus que 2GW (installés…)

cezorb

Enerzine a récemment publié une étude montrant que le surcoût du photovoltaïque était infime, moins de 1.2% dans le pire des “scénarios catastrophes”. 1 – L’énergie photovoltaïque et la facture d’électricité (III) 2 – L’énergie photovoltaïque et la facture d’électricité (II) 3 – L’énergie photovoltaïque et la facture d’électricité (I) Gouverner en mentant de cette façon est indigne. Il est grand temps de choisir des représentants rationnels, responsables et intègres. Notre président actuel sera-t-il administrateur d’EDF ou d’Areva après avoir perdu les prochaines élections?… Exagéré ? Tony Blair conseille bien les grandes banques d’affaires…

Louismars

Les allemands ont 9GW de puissance crête installée en photovoltaïque qui tournent aujourd’hui, alors ton EPR de 2GW à des milliards d’euros en 2050, il me fait bien rire. L’éolien est évalué comme source d’énergie pouvant couvrir 20% des besoins de la planète d’ici 20 ans. D’ici là, ton EPR ne sera toujours pas construit ! Le nuck civil pour les pays développés est loin d’être la solution ultime, bien au contraire. ps : pas de déchets ultra polluants à gérer avec éolien, PV…etc…c’est le but de la manoeuvre !

christophe1007

NON. EDF ne doit pas être Obligé d’acheter le courant aléatoire  des éoliennes et du PV. Soit ces modes de production sont rentables(pour l’économie nationale: emplois, industrie…) et ils n’ont pas besoin d’aide; soit ils ne le sont pas et plombent l’économie. Aura-t-on un référendum pour décider de nous doter d’un système ruineux et contre-productif ? Je serais d’avis de demander  aux producteurs de PV ou d’éoliens de rembourser le surcoût reçu et les dépenses de renforcements des réseaux.  Pourquoi ne subventionnerait-on pas les fournitures de bois pour la cheminée ?

Vince_marseille

Il serait fort interessant de publier les listes de capacité en attente de raccordement par acteur. On se rendrait alors peut être compte que les plus grosses puissances actuellement en attente le sont pour EDF EN, GDF, TENESOL (EDF + TOTAL) donc des entreprises d’état ???? On marche sur la tête !

Mepu

Bien sur que c’est une manipulation!! pour na pas avouer que des investissements (ex PER  et autres) sont vraiment catastrophiques !!! Mais râler seulement ne suffit pas, il faut AGIR, 2012 ça va arriver très vite !! Au bon entendeur salut !!

jeff_1982

Ce sont les derniers chiffres publiés par SOLER… pour une production annuelle estimée à 530GWh pour un total de 511.2MW raccordé. Presque 90MW en DOM-TOM et Corse… autant d’électricité qui n’auront plus besoin de la péréquation tarifaire( La péréquation tarifaire, c’est-à-dire le surcoût de la production électrique dans certaines zones îliennes non connectées au réseau). Toutes les ENR ont besoin de cette CSPE… s’attaquer à cette dernière c’est s’attaquer aux EnR. Soyez certain de notre solidarité. Concernant la CSPE: (source CRE) En 2007: 39% péréquation et 3% EnR (total CSPE 1.3 milliard d€) En 2010: 40% péréquation et 22%  EnR (total CSPE 2.4 milliard d€) on peut donc légitimement dire que le changement à un cout. Entre 2007 et 2010: 489M€ pour les EnR et 460M€ pour les productions isolées. le premier permettant de limiter le second. Une autre piste pour la CSPE: 864M€ ont été versés pour la cogénération fossile… Pour info la CSPE ça coute 6€ par foyer en 2010. sources: CSPE SOLER 6€

Pastilleverte

OK pour des subventions aux EnR, mais si elles ont du sens : à l’heure actuelle je n’en vois qu’une, la géothermie, ressource on ne peut plus renouvelable avec la réinjection “doublet”, pas limitée géographiquement (même si des régions sont plus favorisées que d’autres pour la géothermie haute température), mais qui a justement le défaut de coûter cher au départ (comme l’EPR), et nécessite des améliorations technologiques (corrosion entre autres) Mais subventionner jusqu’à 3 fois (avantages fiscaux, même bientôt réduits, plus tarif de rachat scandaleusement élevé plus éventuellement des primes régionales) pour une production qui restera marginale (on parle bien de PV “direct”)pour un tas de bobos cachant souvent leur bonne conscience “écologique” avec de l’optimisation fiscale, NON ! Le PV individuel reste justifié dans les cas de bâtiments isolés/régions inaccessibles, point barre. OUI agir efficacement avant que tous les crédits soient gaspillés.

michel123

Il faut bien les soutenir pendant la phase de décollage(pour l’instant hypothétique pour le photovoltaique ) Toutes les filières ont été soutenues au début ; même le nucléaire , qui est hyper rentable actuellement , a dû être soutenu à bout de bras face au pétrole dans les années 60-70 Ce qui ne l’est pas ce sont les avantages exorbitants au dépend des autres filières( biomasse, éolien, solaire thermodynamique ) dont elle fut l’objet (avantages fiscaux , rachat à un prix délirant ) , cela a entrainé un effet d’aubaine , avec une multiplication de petites entreprises qui se sont engoufrées dans le créneau sans réfléchir au côté artificiel et donc dangereux de ces subventions à outrance . Cela dit 3% ce n’est pas la mer à boire si cela peut permettre de rester en course dans une technologie qui peut encore s’améliorer malgré ses nombreux défauts. Il faudra de toute façon augmenter les tarifs de 20 à 30 % pour développer les infrastructures : lignes transfrontalières , structures d’accumulation ,financement de l’éolien off shore , démantellement ou remise à neuf de anciennes centrales. On a de la marge : l’électricité en allemagne coute deux fois plus cher que chez nous soit 20 ct d’euro le KW .

Tof

il est marrant de voir monsieur boorlo, devenu 1er ministrable avoir un tel discours. de plus les 5400 mw ne sont pas un plafond mais un seuil a dépasser. tous les jours, je suis surpris de la puissance de lobbye d’EDF. ils sont décidément trop fort sur ce terrain et le SER n’est qu’un petit joueur face à eux 🙁 .

Tof

marrant ! le propre ministère de monsieur borloo donnait 511 mw de développés en 06/2010 ( ) et en 4 mois on aurait atteint les 5400 mwc ??? Qu’on ne me parle pas de file d’attente puisque désormais elle ne peuvent se faire qu’après obtention du permis. Personne ne se pose la question ? QUe les échos ne relèvent pas l’ambiguité, je veux bien mais des journalistes spécialisés comme enerzine, c’est un peu dommage non ?

Al

C’est bien beau de se baser sur le rapport Charpin pour désigner le PV comme principale cause de l’augmentation future du prix de l’électricité…encore faut-il que ce rapport se base lui-même sur des chiffres sérieux. La part du PV dans la CSPE (qui n’oublions pas doit compenser le différentiel de coût entre le kWh solaire et le kWh du réseau) va s’élever à 500 M€ en 2020 selon lui. Cependant il part du principe que le prix du marché de gros de l’électricité n’augmentera que de 4% par an, ce qui est TRES optimiste. Sachant que la dernière augmentation de l’électricité s’est élevée à +12% cet été, et que les augmentations prochaines devraient logiquement être bien supérieures à 4%, la différence à compenser avec le kWh solaire devrait être bien inférieure à ce qui est annoncé dans ce rapport. Et quand on entend le ministre lui même dire que l’on a déjà atteint les objectifs de 2020…là j’en reste bouche bée. Les chiffres du rapport Charpin encore une fois j’imagine…or ces chiffres sont plus qu’opaques : le rapport annonce une file d’attente de 4,8 GWc de projets PV fin 2009 (d’où cela sort-il?), alors qu’ERDF annonçait 2,5 GWc de liste d’attente de PV toutes tailles confondues à fin 2009, et quasiment 3 GWc à fin juin 2010. De plus, il faut ajouter que ces chiffres d’ERDF sont encore bien “gonflés”, surtout pour les projets de grandes centrales au sol nécessitant des permis de construire…Pour exemple, entre le 31 mars 2010 et le 30 juin 2010 ce sont 383 MWc de centrales PV >5MWc qui se sont volatilisées de la file d’attente, mais qui n’ont pas été installées pour autant. C’est désespérant de constater que le ministre en personne ne sait pas du tout de quoi il parle. Aisni il maintient la population dans le même niveau d’ignorance qu’est le sien.

michel123

La cspe est facile à calculer car elle est marquée sur vos relevés . Elle a été pour moi cette année de 22 euro (et non 6 ou 7 euro ) pour une facture globale (abonnement compris) de 511 euro. C’est là que l’on voit que beaucoup d’intervenants ici présents disent n’importe quoi sans rien vérifier alors qu’il suffit tout simplement de regarder ses propres factures.

renewable

Incroyable qu’un tel texte mensonger soit publié. Borloo n’a jamais dit que l’objectif est atteint! Il SERA atteint! La le solaire représente 5% de la CSPE qui elle-même représente 5% de la facture!!!!!!! Comment peut-on laisser passer le mensonge gros comme une maison pondu par ERDF et EDF nucléaire??? Ils veulent faire passer sur le dos du solaire l’augmentation du prix de l’électricité dont ils ont besoin pour éponger la catastrophe Constellation, la flambée de l’EPR, faire baisser l’endettement colossal d’EDF et surtout avoir le prix le plus élevé possible pour se gaver quand l’électricité sera totalement dépendante du marché. Le solaire a bon dos car ce secteur est balbutiant, sans vraie représentation. Une fois encore, comme après l’éolien ou tout a commencé avec la scandaleuse affaire Jeumont flinguée par AREVA, on s’apprête à achever à coup de pieds la timide filière industrielle naissante du solaire. Avec le soutient de cancres comme Christophe 1007, des gens qui n’ont jamais rien compris au domaine de l’énergie et qui ont la mémoire courte au point de penser que la filière nucléaire serait sortie du chapeau d’un magicien sans aucun investissement. Nous voici encore partis pour voir passer les trains allemands, danois, américains, chinois et japonais en nous lamentant dans 15ans quand on ne vendra plus un atome de nucléaire et que nous n’aurons aucune filière industrielle alternative. Pitoyable.

Samivel51

Le Danemark a subventionné l’éolien pendant des années. Aujourd’hui, ils en exportent dans le monde entier, sans subvention, créant ainsi de nombreux emplois et rentabilisant largement l’investissement. Idem pour le solaire PV en Allemagne et le solaire thermique en Espagne et aux USA. En France, comment dire…, on a fait la même chose pour le nucleaire, avec un succès relatif.. En tous, cas on peut sans doute le faire dans certaines domaines des EnR, mais il est déjà bien tard: les places sont presque déjà toutes prises. Ou alors, il faudra être sérieusement innovant.

Mac

Pourquoi toujours taxer l’électricité (qui supporte déjà les taxes locales en plus de la CSPE et qui est donc largement autant taxée que le fioul domestique par exemple…) Une taxe sur le gaz pourrait aussi aider à subventionner le solaire En parlant de gaz il serait peut etre temps (prix du gaz à la baisse sur les marchés) de baisser légèrement le tarif de rachat de l’électricité issue des cogénérations qui est une vraie rente pour Dalkia et Véolia entre autres) Mais gageons que le lobby des groupes tels que Suez , Dalkia, Veolia, s’oppose bien à toute ces mesures qui pourraient éviter d’avoir a augmenter la CSPE…

Dan1

C’est marrant de voir ce qui se dit sur la CSPE sans arguments chiffrés. Pourtant ce n’est pas si difficile à calculer avec les bonnes références : Donc aujourd’hui la part du PV dans la CSPE est bien supérieure à 3 ou 5 %, elle atteindra environ 9% en 2010. Je reprends la conclusion : “Le PV pèse “peu” dans la CSPE parce qu’il produit très très peu (environ 0,05 % de la production totale française). Mais affirmer que le PV pèse seulement 3 % de la CSPE est faux car les autres filières participent plus au coûts évités. En réalité, le PV représente déjà 9,1 % (106,6 / 1 170) de la CSPE soit 3 fois plus !”. Et pour répondre par rapport à la cogénération : “Si nous avions actuellement 5,4 GW de PV (3,4 GW intégrés et 2 non intégrés) nous aurions une production d’environ 5,7 TWh achetée 2,8 G€ par EDF avec un coût évité de 0,3 G€. Il resterait donc 2,5 milliards d’euros à la charge de la CSPE. Dans le même temps, la cogénération coûte 1,4 G€ pour 13 TWh avec un coût évité de 700 millions d’Euros, soit un reste à la charge de la CSPE de 700 millions d’Euros.”

Dan1

Pour Al. Je cite : “La part du PV dans la CSPE (qui n’oublions pas doit compenser le différentiel de coût entre le kWh solaire et le kWh du réseau) va s’élever à 500 M€ en 2020 selon lui.” Non ce n’est pas comme cela qu’est conçu la CSPE. Pour la part qui concerne les obligations d’achat, il s’agit de compenser la différence entre le prix d’achat imposé à EDF et les coûts évités basés sur le prix moyen de production du marché et non sur le prix du kWh réseau, c’est à dire avec l’acheminement et le reste.

Nadia33

La France était un précurseur dans le domaine des énergies renouvelables dans les années 80, mais elle ne sera plus jamais en pointe hélas vu que le lobby nucléaire à empêcher le développement des énergies renouvelables pour étouffer toute concurence à long terme… Bref un beau gachis industriel et économique.

Louismars

C’est vous qui êtes de mauvaise foi Michel. Votre CSPE s’est peut être élevée à 30 euros, nous nous parlons de la part du photovoltaïque dans votre CSPE, environ 5%, soit une somme astronomique de 1 euros et cinquante centimes vous concernant. Bien à vous.

Pastilleverte

qui est bien de 0,45centimes d’€ par KWh relevée sur facture entreprise tertiaire (en septembre 2010): 1.341,23€ sur un total de 16.877,86€, donc Louismars, vous avez raison, michel dit n’importe quoi, c’est plutôt presque 8% – 7,9466 % pour les amateurs de précision – de la facture (dans ce cas bien précis…)

Pastilleverte

si on enlève le prix de l’abonnement on arrive plus près de 11%, toujours sur la même facture (prix du KWh professionnel, mais quand même !)

Sicetaitsimple

certains parlent du coût actuel du solaire dans la CSPE, alors que le problème est sur les coûts futurs..Je vais donc reprendre mon calcul simplissime…. 5400MW disons installés en 2015 au lieu de 2020, objectif du grenelle..disons 1000MW/an d’ici 2015…production en 2015 env. 5TWh/an . Coût à compenser par la CSPE 5.000.000 MWh* ( 400€/MWh (tarif moyen d’achat du solaire)-50€/MWh(tarif du marché en été)= 5.000.000*350= 1,75 Milliard d’euros par an pendant 20 ans….Si les particliers et les entreprises francaise sont prêtes à payer entre 1,5 et 2Mds€ par an pour que 1% de la production electrique francaise soit solaire, pourquoi pas…Mais je pense que ce n’st pas comme ça que la question est présentée.. Bref, une fois de plus, le solaire certainement, mais de façon raisonnée et très progressivement… Dans tous les cas, je ne vois pas pourquoi il faudrait aujoud’hui dépaaer les objectifs du Grenelle (5400MW en 2020)…

renewable

Pardonnez-moi mais vous dites des bêtises. D’une part ce calcul de la CSPE est complètement faux car bâti sur des hypothèses totalement fausses avancées par ERDF. COmment ERDF peut-il être encore crédible quand il annonce 10 milliards d’euros de coût de raccordement du PV sur 10ans et qu’après audit il s’avère que le cout réel est de…1 milliard d’euros? Ils avancent leurs chiffre sur la CSPE en parlant d’une file d’attente de 4800MW, file aberrante et mensonère. Ils en refusent l’audit, pourquoi? Sans doute parcequ’il y a un volume colossal de projets morts depuis lontemps, d’autres inscrits plusieurs fois, etc… Au pire la CSP va couter 400/450 millions d’euros imputables au solaire cette année et il est utile d’ajouter que la base utilisée pour calculer le surcout du PV est une fois encore irréaliste et scandaleuse. On se base sur le prix de gros (6cent/kwh) alors que le PV est produit dans son écrasante majorité en petites quantités et surtout systématiquement sur le réseau basse tension. C’est une énergié DECENTRALISEE. Son référentiel est donc le prix particulier car ERDF n’a pas de cout d’achemeniement liés! On devrait donc se baser sur 12cent et abaisser de 20% le cout de cette CSPE imputable au solaire. Ce qui ne manquera pas d’être fait mais quand il sera trop tard pour la filière made in France. On fait le lit des fabriquants étrangers, qui n’auront jamais de concurrence française alors même que notre R&D est l’une des plus performantes au monde dans ce domaine. Triste gâchis orchestré au nom d’une politique énergétique d’un autre millénaire. Dernier point à l’attention de sicetaisimple, vous oubliez la baisse de 10% par an du tarif du solaire qui vient là encore abaisser le cout de la CSPE liée au solaire. Et c’est quand même le consommateur qui paye, pas le contribuable! Personne n’a jamais lancé de filière industrielle en claquant des doigts! Qui aurait misé un kopeck sur le nucléaire  si on n’y avait pas mis les moyens en France??

Sicetaitsimple

Tous vos chiffres sont surprenants: – ERDF ne bénéficie pas de la CSPE, son calcul n’est basé que sur la différence entre le tarif d’achat (par EDF) et le prix de marché. Que les raccordements solaires coutent à ERDF, c’est certain, mais ce sera compensé par le Turpe, que vont payer tous les consommateurs francais au bénéfice des producteurs solaires. Qu’Erdf défende une augmentation des tarifs d raccordement ne me parait de ce point de vue pas scandaleux..Je ne vois pas pourquoi les consommateurs financeraient en plus de la CSPE le raccordement des producteurs solaires. -Au pire 400/450M€! Si 450 ou 500M€ ne sont rien pour vous, pour au mieux 0,5TWh produits,soit…Quant à la quantité autocosommée, qui est la seule qui permette de comparer au tarif de l’énergie distribuée , elle est totalement minime. La grid parity, et je m’en suis déjà souvent expliqué, est une arnaque des lobbyist du solaire. –10% par an de baisse du tarif solaire par an, dans la durée??? Vous signez? Sur un an, ou 2, à partir de tarifs surévalués, bien sûr…OK, des fermes à 150€/MWh et du toit à 200€/MWh en 2015, je signe. RV en 2015.Solaire au prix de marché, OK aussi, quelle échéance?

Dm

C’est quand même étonnant de voir sur tous les forums qui traitent actuellement d’énergie photovoltaique, que le débat se résume systématiquement en un combat entre “méchants écologistes” d’un côté et “infames nucléaristes” de l’autre… Alors même que notre (trop)cher Président nous disait, il y a 1 an, qu’il fallait absolument que les 2 filières coexistent (c’est d’ailleurs mon point de vue, le nucléaire ne sera pas menacé avant plusieurs décennies pas le PV, mais c’est maintenant qu’il faut faire un effort financier, certes important, personne ne le renie, mais infime par rapport à tout ce que la filière nucléaire à coûté aux Français, à juste titre cela dit, depuis 50 ans). Relisez le discours du Président, c’est éloquent :

Andi

Les tarifs de rachat du photovoltaïque sont garantis 20 ans… alors arrêtons l’hémorragie des maintenant !!

29
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime