Découvrez le vélo-patinette innovant de Philippe Starck

Le mardi 19 février à l’hôtel de ville de Bordeaux, Alain Juppé, maire de Bordeaux, le designer de renom, Philippe Starck et Peugeot Cycles ont présenté le premier prototype du PIBAL, un concept inédit de vélo patinette.

Le PIBAL a pour objectif de renouveler le parc cyclable offert en prêt aux habitants de Bordeaux et "renforcer encore" leur mobilité, grâce à une nouvelle ergonomie urbaine proposée par Philippe Starck et développée par Peugeot.

C’est à partir des idées des Bordelais, consultés il y a un an via un site internet dédié, que le vélo-patinette urbain a vu le jour : "Ils ont permis de repenser l’ergonomie, la philosophie ainsi que la sécurité des cyclistes."

Peugeot Cycles qui a réalisé le développement du PIBAL en assurera également la production en série dans l’usine historique de la marque en France, à Romilly sur Seine.

Découvrez le vélo-patinette innovant de Philippe Starck

Autour de nombreuses actions pour repenser les déplacements, Bordeaux a vu en parallèle le nombre de cyclistes tripler en 15 ans. Avec plus de 10 % des déplacements quotidiens de ses habitants à vélo, la ville s’est hissée dans le peloton de tête des capitales cyclables. Le PIBAL sera en prêt gratuit à la Maison du Vélo. Ouverte le 1er Juin 2003, cette structure prête 3 500 vélos aux Bordelais, l’emprunt gratuit d’un vélo pouvant aller jusqu’à un an.

"Vélo urbain du futur, le Pibal parachève idéalement notre conception des déplacements à Bordeaux, capitale vélo" a déclaré Alain Juppé, ancien Premier ministre, maire de Bordeaux, 1er vice-président de la Cub.

"Telle la pibale, ondoyant et se jouant des courants, Le Pibal répond à une nouvelle ergonomie urbaine par une translation latérale qui permet de pédaler sur un long parcours, de patiner dans une rue piétonne et de marcher à côté en portant un enfant ou une charge sur sa plateforme. Il n’a que la beauté de son intelligence, de son honnêteté, de sa durabilité. Rustique et fiable, il est un nouvel ami au service des futures attentes de Bordeaux" a expliqué Philippe Starck, concepteur de PIBAL .

"Produire en série la vision de Starck selon les critères bordelais est un vrai challenge. Nous avons mis toute notre exigence et beaucoup de passion dans le développement du Pibal car innover dans la mobilité urbaine fait partie des grands défis de Peugeot" a précisé pour conclure Sandrine Bouvier, de Peugeot Cycles.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Découvrez le vélo-patinette innovant de Philippe Starck"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trimtab
Invité

Etonnant que personne n’a pensé avant tellement ce ‘hybride’ patinette/vélo est presque une evidence ‘géo-trouve-tout’. Pourvu que mr Stark partage un peu la ‘gloire’ (et peut être des sous ?) qui vont surement en découler avec son nom dessus, vu que peut être quelqu’un lui a soufflé l’idée en parti : “……C’est à partir des idées des Bordelais, consultés il y a un an via un site internet dédié, que le vélo-patinette urbain a vu le jour…….” Une chose est sur, ça va avoir plus de success pour Mr Stark que ça il y 4 ans: trimtab

Pastilleverte
Invité

Sceptique au titre seul, enthoiusiasmé au vu de l’article entier. patin d’or à starck !

trimtab
Invité

People Power au jour le jour, Et c’est lui qui le dit: “……………..Ce vélo en aluminium de 16 kg «n’est pas une œuvre de designer mais de citoyens de Bordeaux qui ont répondu à un questionnaire et donné leurs idées», précise Stark………..” (libé online hier) Rendons à Cesar…………. …..pendant que d’autres se déchirent ailleurs sur leur future facture EDF ! Va falloir pédaler dur les gars pour vos futurs kwh…….ou payer le prix ! trimtab

Stephsea
Invité
Stark, le génie des temps moderne, notre Léonard à nous, ou le recours systématique des marques (et des politiques!) pour inventer notre quotidien? Bankable, le Stark, ca c’est un fait. Mais son omniprésence sur toute sorte de projets dès lors qu’il implique du “desaïn” commence à me hérisser un peu le poil. Un super yacht, une box, un catamaran, des chaises, etc etc, et maintenenat un vélo, tout cela avec une valeur ajoutée plus que discutable, surtout si on s’intéresse à ses royalties. J’aimerais bien connaitre son poucentage de rémunération sur ces produits… Probablement une mauvaise surprise pour le cout… Lire plus »
Cycliste
Invité

Pourquoi pas ? Mais il est permis d’avoir des doutes sur la position de pédalage, celle de patinage, et surtout la robustesse du cadre (d’ailleurs on voit bien le renforcement qui porte le poids à 16 kgs). Toutefois c’est une bonne amorce de rélexion, et j’espère que d’autres idées suivront…

wpDiscuz