EDF reste attaché à son modèle d’opérateur intégré

Electricité de France défend son modèle intégré et réfute un éventuel projet de rapprochement entre ses activités de transport avec celles de Gaz de France préalablement à la fusion du gazier avec Suez.

Le Monde rapporte que le député Patrick Devedjian, (un proche de Nicolas Sarkozy), vient de soumettre un projet prévoyant le mariage des activités de transport d’EDF et de GDF dans un ensemble qui compterait aussi comme actionnaire la Caisse des dépôts et consignations (CDC).

"Après rapprochement GDF-Suez, cette filiale transport serait détenue à 40% par Suez, à 40% par EDF et à 20% par la CDC", écrit le journal qui cite l’ancien ministre de l’Industrie: "Ainsi, 60% de l’ensemble serait public".

Le député Jean-Claude Lenoir, rapporteur du projet de loi sur l’énergie qui doit être débattu à partir du 7 septembre, a proposé mercredi un schéma dans lequel Suez récupérerait les activités concurrentielles de GDF, qui conserverait uniquement les infrastructures.

Bernard Accoyer, président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, a rejeté cette idée en soulignant que le seul projet sur la table était celui d’une fusion entre Suez et GDF. Il aurait réussit a convaincre son camp de soutenir le projet de fusion défendu becs et ongles par ses présidents respectifs.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz