GDF Suez inaugure le barrage de Sao Salvador au Brésil

GDF Suez, à travers sa filiale Tractebel Energia, inaugure aujourd’hui une nouvelle centrale hydroélectrique à São Salvador au Brésil.

São Salvador, nouvelle centrale hydroélectrique de 241 MW, se situe sur la rivière Tocantins, entre les états de Tocantins et Goiás. Cette unité produira suffisamment d’énergie pour approvisionner une ville d’un million d’habitants.

L’inauguration aura lieu aujourd’hui en présence du Président du Brésil, Luis Inácio Lula da Silva, et du Président Directeur Général de GDF Suez, Gérard Mestrallet.

La centrale représente un investissement total d’environ 307 millions d’euros, dont 37 millions assignés à des programmes sociaux et environnementaux ayant pour objectif de préserver la faune et la flore et d’aménager de nouvelles habitations pour la population.

Entamés il y a 32 mois, les travaux de la centrale ont été réalisés en un temps record. Par conséquent, São Salvador sera en mesure de respecter ses engagements vis-à-vis du régulateur brésilien de l’électricité et de fournir ainsi de l’électricité avec un an d’avance.

Dans le cadre d’enchères réalisées au Brésil en 2006, GDF SUEZ avait déjà vendu la production moyenne annuelle garantie de la centrale – soit un total de 148,5 MW. Ces contrats d’achat d’électricité sur 30 ans représentent  une valeur globale de 2 milliards d’euros. Intégré au « Programme for Acceleration of Growth » (PAC) du Brésil, il s’agit du premier projet de production d’électricité à bénéficier de conditions de financement favorables dans le cadre de ce programme.

« La mise en service de São Salvador consolide la position du Groupe en tant que premier producteur privé d’électricité au Brésil », commente Dirk Beeuwsaert, en charge de la Division Energie Internationale de GDF Suez. « Ce barrage témoigne de l’intérêt du Groupe pour les projets visant à développer durablement l’approvisionnement en électricité du Brésil. Nous sommes actuellement en train de construire deux autres centrales hydrauliques d’envergure, Estreito (1 087 MW) et Jirau (3 300 MW), le plus grand projet d’infrastructure du pays à l’heure actuelle. »

« Étant donné la croissance constante de sa demande en électricité, le Brésil est au cœur du développement stratégique de notre groupe en Amérique latine », a déclaré Gérard Mestrallet, Président Directeur Général de GDF Suez. « Notre portefeuille de projets hydrauliques constitue une excellente plateforme à partir de laquelle nous pouvons poursuivre une croissance rentable et durable produisant une énergie propre. »

GDF Suez est le premier producteur privé d’électricité au Brésil avec plus de 7 000 MW de puissance installée. En 2007, le Groupe a atteint un chiffre d’affaires annuel de 1,2 milliard d’euros.  Une fois les projets en construction mis en service, GDF Suez aura une capacité installée de près de 12 000 MW.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "GDF Suez inaugure le barrage de Sao Salvador au Brésil"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
enrewable
Invité

C’est tout simplement génial, que ce pays utilise ses ressources naturelles (l’eau) afin de produire sa propre énergie.  J’espere que Areva va s’en tenir le plus loin possible… 

couposanto
Invité

C’est quoi cette horrible carpette anglaise! “Programme for Acceleration of Growth” (PAC) Non, non et non:  Soit on écrit tout en français : ” Programme d’accélération de la croissance”, soit dans la langue du pays concerné : ” Programa de aceleração de crescimento “. Pour information, la traduction est même fausse vu que ça serait plutôt : “Growth Acceleration Program”

Dan1
Invité

l’hydroélectricité est certes très précieuse et fait partie des EnR. Encore faut-il bien l’expliquer aux indiens d’Amazonie, car certains pensent que ce n’est pas un progrès et ils préféreraient peut être une énergie plus concentrée.

wpDiscuz