La compagnie Shell autorisée à exploiter les gaz de schiste en Ukraine

La compagnie pétrolière Shell vient de signer un accord avec le gouvernement ukrainien lui donnant non seulement l’autorisation d’exploiter le champ gazier de Yuzivske mais également l’extraction des gaz de schiste.

Le document a été signé dans le cadre d’un accord datant de 2012 concernant la distribution des hydrocarbures extraits du champ de Yuzivske.

"Cet accord confère à [Shell] le droit de lancer son programme d’investissement ainsi que ses opérations d’exploitation dans le champ de Yuzivske. À partir d’aujourd’hui, Royal Dutch Shell peut commencer son travail en Ukraine de droit et de fait", a déclaré Eduard Stavytskyi, ministre ukrainien de l’énergie et de l’industrie du charbon, lors de la signature.

Le ministre a souligné que, comme le prévoyait l’accord concernant la distribution du gaz, Royal Dutch Shell devrait investir 500 millions de dollars dans l’exploration géologique du site au cours de la première phase. L’investissement total de la compagnie pour l’exploration et le développement de l’infrastructure de Yuzivske est estimé à 10 milliards de dollars. Eduard Stavystkyi a précisé que, selon la quantité réelle de gaz extraite, 30 à 60% du produit développé appartiendrait au pays. Dans le même temps, les actions des deux investisseurs, Royal Dutch Shell et l’ukrainien Nadra Yuzivska, représenteront deux parts égales.

Le lancement de l’extraction de gaz est prévu pour 2015. Selon l’estimation faite par Shell, le gisement de gaz du champ de Yuzivske représente environ 3 à 3,5 trillions de mètres cubes.

En mai 2012, Royal Dutch Shell a reçu le droit d’exploiter le gisement de gaz de schiste de Yuzivske dans l’est de l’Ukraine (régions de Kharkiv et Donetsk). En juin 2012, Eduard Stavytskyi déclarait que Shell avait décidé d’accorder au gouvernement ukrainien une prime de 400 millions de dollars en plus des profits engrangés par la production d’hydrocarbures.

Dans le même temps, Chevron a obtenu le droit d’exploiter le champ de gaz de schiste d’Oleske (région de Lviv, ouest de l’Ukraine). Selon les estimations, Yuzivske et Oleske devraient fournir à l’Ukraine jusqu’à 10% de sa consommation de gaz d’ici 2020.

En août 2012, Shell, ExxonMobil, Romanian OMV Petrom et l’entreprise d’État ukrainienne Nadra ont reçu les droits conjoints pour développer des dépôts sous-marins situés dans le champ profond de Skifske dans la mer Noire.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz