L’AIE revoit ses prévisions à l’aune de la crise

La situation économique mondiale devrait influer sur la demande pétrolière, estime l’Agence Internationale de l’Energie, qui revoit à la baisse ses prévisions de consommation pétrolière pour 2008.

La croissance de la consommation mondiale de pétrole devrait atteindre sur l’année 1,5%, selon les dernières projections de l’AIE, soit une demande de 87,2 millions de barils par jour (mbj). L’agence tablait encore le mois dernier sur une demande de 87,5 mbj.

Plus précisément, ce sont 310 000 barils par jour qui ont été déduits des prévisions de croissance de la demande. Celle-ci devrait ainsi se chiffrer à 1,3 mb/j.

Cette  réévaluation est directement liée, explique l’AIE, à "la dégradation par le FMI des perspectives du PIB mondial", et provient principalement des pays de l’OCDE.

L’AIE rappelle qu’un recul de la demande mondial n’implique pas pour autant une baisse des prix du baril, alors que le cours du brut ateignait ces derniers jours le prix de 112 $ le baril.

 

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "L’AIE revoit ses prévisions à l’aune de la crise"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Benoit
Invité

Pour l’article, consommation mondiale = demande. Moi on m’a appris que quand les prix s’envolent, c’est parce qu’il y a pénurie d’offre …

wpDiscuz