Enerzine

Renforcement de Total au large du Nigéria

Partagez l'article

Total annonce avoir signé un accord avec la société nigériane Conoil Producing Limited pour une prise de participation de 40 % sur le permis offshore profond OPL 257.

Conoil reste l’opérateur après cette acquisition avec une participation de 50 %, une compagnie locale détenant les 10 % de participation restant.

Les approbations nécessaires ont été obtenues auprès des autorités nigérianes.

L’OPL 257 est situé à environ 150 kilomètres des côtes nigérianes par 1 600 à 1 800 mètres de profondeur d’eau, au sud de l’OML 130, sur lequel se trouvent les champs d’Akpo et d’Egina, opérés par Total. Ce permis, d’une superficie de 372 kilomètres carrés, est situé au nord de la zone de développement commune gérée par le Nigeria et Saõ Tomé et Principe.

Total agira en tant que conseiller technique. Conoil a démarré ses activités en 1984 et opère actuellement six permis dans le delta du Niger. Les partenaires conduiront ensemble les travaux complémentaires d’exploration, d’appréciation et de développement de toute découverte qui serait commerciale.

Aucun puits n’a encore été foré sur ce permis. La première période d’exploration, qui se termine en 2011, prévoit l’acquisition et le traitement d’une sismique 3D de 400 kilomètres carrés et le forage de deux puits d’exploration. En seconde période, d’une durée de cinq ans, les engagements porteront sur l’acquisition complémentaire de 100 kilomètres carrés d’une sismique 3D et le forage de cinq puits d’exploration et/ou d’appréciation.

Total est présent au Nigeria depuis une cinquantaine d’années. Le développement des gisements en offshore profond au Nigeria constitue l’un des principaux axes de croissance de Total en Afrique. En particulier le champ d’Akpo sur l’OML 130, que le Groupe opère, devrait entrer en production au cours de l’hiver 2008/2009 et atteindre un rythme production de 225 000 barils équivalent pétrole par jour en plateau. Des études sont en cours pour la découverte d’Egina, également située sur l’OML 130.

La production offshore opérée de Total au Nigeria provient aujourd’hui des blocs OML 99, 100 et 102 dans le cadre de la joint-venture NNPC-Total. Les principaux champs sont Amenam, Ofon et les champs autour d’Odudu.

En outre, la part de production non opérée de Total au Nigeria est significative, avec en particulier la participation dans l’association SPDC (10 % Total, domaine onshore et offshore peu profond), la participation dans l’association SNEPCO (12,5 %, offshore profond, champ de Bonga) ainsi que celle dans Nigeria LNG (15 %).


Partagez l'article

 



          

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz