Enerzine

Total entre dans le projet GNL Ichthys en Australie

Partagez l'article

Total annonce avoir signé un accord avec la société japonaise INPEX pour prendre un intérêt de 24 % dans le bloc WA 285-P, situé au large de la côte nord-ouest de l’Australie, par une profondeur d’eau d’environ 250 mètres. Cette transaction va être soumise à l’approbation des autorités australiennes dans un futur proche.

Le bloc WA 285-P, détenu aujourd’hui à 100 % par INPEX, renferme la prometteuse découverte du champ d’Ichthys, réalisée en 2000. Entre 2000 et 2004, six puits d’appréciation ont été forés confirmant tous la présence de gaz et de condensats.

Le schéma de développement retenu pour le gisement d’Ichthys prévoit un ensemble intégré champ-usine de liquéfaction qui devrait entrer en production au début de la prochaine décennie. L’usine devrait être construite sur une île dans la région de Kimberley à moins de 200 kilomètres du champ. INPEX vient de soumettre aux autorités australiennes les documents lançant la procédure d’approbation environnementale du projet pour une capacité prévue de plus de 6 millions de tonnes par an de GNL avec 100 000 barils de condensats et de GPL par jour. Cette production pourrait par la suite être augmentée après confirmation de réserves supplémentaires et en fonction de la demande du marché.

Depuis début 2005, Total a pris des participations dans 8 blocs d’exploration dans l’offshore dans le North West Shelf Australien. Cette transaction permettra à Total de prendre une part significative dans l’activité gazière de cette zone.

INPEX et Total sont déjà partenaires en Indonésie depuis 1970 pour la mise en valeur des ressources de la Mahakam qui représentent plus de 70 % de l’alimentation de l’usine de liquéfaction de gaz de Bontang, une des plus grandes au monde.

Cette nouvelle association avec INPEX contribuera à la croissance et à la diversification du Groupe dans le GNL après 2010 en établissant un nouveau pôle de développement en Asie.

Total, acteur majeur du GNL dans le monde, avec des ventes en part Groupe de 7,7 millions de tonnes en 2005, prévoit d’augmenter ses productions de gaz naturel liquéfié de 12 % par an en moyenne d’ici 2010. Depuis le début de l’année 2005, Total a déjà signé des accords pour développer ou participer à trois autres projets GNL importants pour le long terme : Yemen LNG, Qatargas 2 et, récemment, Brass LNG au Nigeria.


Partagez l'article

 



             

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz