Hiver 2022/2023 : Les stockages de gaz français sont pleins

Hiver 2022/2023 : Les stockages de gaz français sont pleins

Face à une crise énergétique inédite, Storengy et Teréga annoncent que leurs stockages de gaz sont désormais pleins en préparation de l’hiver. Une utilisation raisonnée de ces stockages tout au long de l’hiver et des efforts de sobriété restent malgré tout indispensables.

Jouant un rôle central dans l’équilibre du système d’approvisionnement en gaz et au cœur des interconnexions gazières européennes, les stockages de gaz de Storengy et de Teréga sont désormais remplis et prêts à soutenir l’ensemble du territoire national. Comme chaque hiver, ils contribueront à renforcer la sécurité d’approvisionnement des 11 millions de consommateurs français.

Storengy et Teréga soulignent le travail des acteurs de la chaîne gazière et des fournisseurs qui sont allés au-delà de leurs obligations de remplissage. Afin d’anticiper d’éventuelles situations de tension dans les mois à venir, une utilisation raisonnée des stockages ainsi qu’un effort de sobriété sur les consommations de gaz et d’électricité apparaissent nécessaires dès maintenant.

« Nous récoltons aujourd’hui les bénéfices de la réforme des stockages décidée par l’Etat français en 2018 afin de renforcer la sécurité d’approvisionnement nationale en gaz. La régulation ainsi mise en place il y a quatre ans permet à la fois aux fournisseurs de bénéficier des outils de flexibilité nécessaires pour alimenter leurs clients tout au long de l’hiver, et aux opérateurs de stockage de garantir la performance des sites et leur adaptation aux gaz renouvelables » a déclaré Pierre Chambon, Directeur général de Storengy France.

« Ce taux de remplissage des stockages confirme la fiabilité du système et des infrastructures gazières françaises. Cependant, nous ne devons en aucun cas relâcher les efforts de sobriété qui font partie intégrante des mesures nous permettant d’assurer la disponibilité du réseau gazier en cas de grand froid. À moyen terme, ces efforts poseront aussi les bases de la transition et de la souveraineté énergétique européenne » a ajouté Dominique Mockly, Président et Directeur général de Teréga.

Deux scénarios sont envisagés pour cet hiver :

● Un scénario de référence, avec un hiver moyen sans pointe de froid marquée, montre un système globalement équilibré, sans déficit de gaz (entrées et sorties égales à 393 TWh). Cependant, il y a peu de marge de manœuvre, notamment les jours de consommations les plus élevées.

● Dans le cas d’un hiver très froid, le déficit hivernal peut atteindre 16 TWh, ce qui représente 5% de la consommation hivernale, un niveau résorbable par
l’atteinte des objectifs de sobriété affichés par les pouvoirs publics. Néanmoins, toutes les sources devront alors être mobilisées (stockages, terminaux méthaniers et interconnexions) pour satisfaire la consommation intérieure.

[ Illustration – Crédit / Storengy ]

À propos de Storengy

Storengy, filiale d’ENGIE, est l’un des leaders mondiaux dans le stockage souterrain de gaz naturel. Fort de 70 ans d’expérience, Storengy conçoit, développe et exploite des installations de stockage, et offre à ses clients des produits innovants. L’entreprise dispose de 21 sites de stockage de gaz naturel, totalisant une capacité de 136 TWh en France, en Allemagne et au Royaume-Uni. Storengy est également un acteur clé dans les gaz renouvelables (biométhane, hydrogène, gaz de synthèse) et la géothermie (production d’électricité et production de chaleur ou froid).

À propos de Teréga

Implantée dans le Grand Sud-Ouest, carrefour des grands flux gaziers européens, Teréga déploie depuis plus de 75 ans un savoir-faire d’exception dans le développement d’infrastructures de transport et de stockage de gaz et conçoit aujourd’hui des solutions innovantes pour relever les grands défis énergétiques en France et en Europe. Véritable accélérateur de la transition énergétique, Teréga dispose de plus de 5000 km de canalisations et de deux stockages souterrains représentant respectivement 16% du réseau de transport de gaz français et 26% des capacités de stockage nationales. L’entreprise a réalisé en 2021 un chiffre d’affaires de 488 M€ et compte environ 650 collaborateurs.

[ Communiqué ]

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Laissez un commentairex