l’Egypte se dote d’un centre pour les Enr

L’Egypte a créé un centre dédié aux énergies renouvelables en Orient et en Afrique du Nord. (MENA)

le centre régional d’excellence pour l’énergie renouvelable et l’efficacité énerégtique, situé à Nasser City, dans la banlieue du Caire (Nasser City),  a été inauguré le 25 juin.

Il bénéficie du soutien de l’Union européenne (subventions de 11 millions de dollars, via la Banque Européenne d’Investissement et la Commission européenne.)

9,5 millions de dollars ont également été investis par l’Agence allemande de coopération technique, et 3 millions par l’Agence danoise de développement international. Le ministère éygptien de l’électricité et de l’Energie y contribue pour sa part à hauteur de 6,3 millions de dollars.

Le centre a pour missions de mener des recherches sur les énergies renouvelables, notamment en testant des systèmes éoliens et solaires.

C'est maintenant !
Fournisseur Total direct énergie

10% de remise sur le prix de votre consommation d'électricité et de gaz !

Il devra fournir des services de conseil aux gouvernements et entreprises privées, promouvoir le transfert de connaissances et de technologie entre les entreprises et les gouvernements de la région et les pays du Nord, et gérer des programmes de formation pour promouvoir la mise en place de ces technologies dans la région.

Le centre aura également un contact direct avec les centres de Recherche sur les énergies renouvelables en Europe et pourra prendre part axu reflexions politiques liées aux énergies renouvelables.

Les premiers programmes de subventions égyptiens et européens appuieront des activités scientifiques pour les 5 prochaines années, explique Ameen Mohammad Fathy, vice-présidente en charge des projets, des opérations et de la maintenance auprès des autoritées.

Après cette période, le centre devrait être en mesure de se financer par lui-même, grâce à ses activités de conseil et de formation.

Le centre sera dirigé par un conseil comprenant des représentants des pays membres : l’Algérie, la Jordanie, le Liban, le Maroc, la Libye, la Palestine, la Syrie, la Tunisie et le Yémen. Ce comité guidera les activités du centre pour promouvoir les énergies renouvelables dans la région et aider le secteur privé à y investir.

Wael Hmaidan, directeur exécutif du groupe libanais écologistes IndyAct (ligue des Activiste Indépendant) explique : "Si nous ne couvrons que 1% du désert arabe, avec des technologies de solaire à concentration, nous pourrions produire assez d’électricité pour alimenter la planète entière."

Hmaidan ajoute que l’emplacement stratégique de la région renforce l’importance de son potentiel en énergie renouvelables.

"Situé au coeur du vieux monde, entre l’Europe, l’Afrique et l’Asie nous pouvons fournir l’électricité solaire efficace au trois continents par des lignes à haute tenison"

Partagez l'article

 

      

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
5 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Guydegif(91)

”’….l’emplacement stratégique de la région renforce l’importance de son potentiel en énergie renouvelables….”…”…nous pouvons fournir l’électricité solaire efficace au trois continents par des lignes à haute tension”Ci-dessus situe bien le potentiel, les perspectives et les ambitions….A côté de ça il y a: 11 millions desubventions de l’UE, 9,5 millions investis par l’Allemagne, 3 millions par le Danemark, + qq sous (?) et un comité constitué par l’Algérie, la Jordanie, le Liban, le Maroc, la Libye, la Palestine, la Syrie, la Tunisie et le Yémen….Bon vent et Bon soleil à ce nouveau Centre, cheville ouvrière de l’Union_Méditerranéenne !A+ Salutations Guydegif(91)

Dot

Encore du délire technocratique !Comme s’il n’y avait de l’espace et du soleil que dans le désert égyptien.Trimbaler l’électricité photovoltaïque par les lignes à haute tension … quelle déperdition! quel gaspillage! quel coût écologique ! Il y a vraiment mieux à faire, non ?

Dot

Encore un délire technocratique !Comme s’il n’y avait de l’espace et du soleil que dans le désert égyptien.Trimbaler l’électricité photovoltaïque par les lignes à haute tension … quelle déperdition! quel gaspillage! quel coût écologique ! Il y a vraiment mieux à faire, non ?

Igotjay

Ce nest pas du tout du délire.C’est au contraire une très bonne décision.Un bon moyen pour lutter contre le réchauffement climatique.

Momo

Ne vous inquietez donc  pas , avec 30 millions de USD ( si j’ai bien calcule … ) de dotation globale maximale , et un ” Conseil ” international de 10 Pays ( si j’ai bien lu , en y comprenant l’Egypte Pays hote )…. aux frais de fonctionnement TOUJOURS exorbitants ( regardez simplement celui de notre ” petite ” ADEME nationale ….) , et ben c’est pas demain la veille qu’il en sortira qq. chose de concret , aucun espoir pour les ” 3 continents ” ni pour la Planete ds. son ensemble , croyez-moi !Bon vent qd. meme… Lire plus »