Renault et Nissan : des véhicules électriques plus performants en 2017

Le journal Les Echos révèle que l’alliance Renault-Nissan poursuit sa volonté forte de favoriser l’accès des particuliers au marché du véhicule électrique en proposant d’ici quelques années un doublement de l’autonomie de conduite, l’un des principaux freins à l’achat.

"Nous visons un doublement de l’autonomie, ce qui devrait permettre de rouler 300 km en conditions réelles, et 400 km en cycle homologué", a ainsi confirmé Béatrice Foucher, directrice du programme électrique de Renault.

Pour tenir cette promesse, le constructeur va s’appuyer sur la technologie du Coréen LG qui est en mesure de proposer une batterie lithium-ion dotée d’une densité énergétique multipliée par 2, soit un peu plus que 44 kWh, pour un format identique. De son côté, l’usine de Cléon va commencer à assembler un moteur électrique qui fournira un meilleur rendement que celui offert par Continental.

Concernant plus spécifiquement Nissan, le constructeur nippon s’apprête à lancer une nouvelle Leaf à partir de 2017 dont la capacité de la batterie sera également doublée, avoisinant les 48 kWh.

Par ailleurs, afin de démocratiser le véhicule électrique, Renault entend initier un réseau parallèle de seconde main. "Avec ces batteries, l’objectif est aussi de développer un réel marché de l’occasion, qui n’existe pas aujourd’hui", a indiqué Béatrice Foucher.

Ainsi, Renault pourrait proposer aux propriétaires de ZOE de première génération une offre de reprise de leur véhicule. Cela leur permettrait de bénéficier d’un modèle de meilleure autonomie, tout en alimentant le réseau d’occasions à des prix plus attractifs. Au final, les usagers vivement intéressés par le mode de transport tout électrique verraient fondre les prix de location du véhicule à moins de 100 euros par mois.

Encore à la marge, les voitures électriques représentent moins de 1% du marché hexagonal.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
21 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Stephsea

Voici mon cahier des charges : J’habite à la campagne, “loin du bourg”. Je fais 60km par jour, parfois un peu plus, souvent seul, mais parfois à quatre passagers, et j’ai besoin de 150km minimum d’autonomie en hiver, avec le chauffage et les pires conditions. 250km d’autonomie assurée serait une sécurité apréciable au quotidien, et augmenterait largement l’usage de la voiture électrique en permettant des voyages à peine plus longs assez fréquents (travail et loisir). Avec l’electrique, j’accepte en principe de renoncer à un peu de souplesse et de confort pour gagner significativement en cout de fonctionnement et en écologie. Je fais aussi des voyages beacoup plus longs avec parfois des charges (remorque aussi) qui ne sont absolument pas possibles en VE. Nous avons besoin de deux véhicules, parfois pour le mêm type de trajet en même temps, courts ou longs. Je suis donc la cible idéale pour un VE type ZOE, complmenté par un gros véhicule pétrole/CO2. Et bien non, pas du tout! Selon mes calculs, sur ce cahier des charges, la voiture Renault me couterait de 10 à 30% plus cher au mois, hors électricité, avec une petite insécurité d’autonomie en hiver (il n’y a évidement pas de borne de recharge sur un grand parking privé), et de gros renoncement en souplesse d’usage (choisir par exemple entre travail et courses ou autres trajets le même jour). Je devrais de plus garder un ou deux autres véhicules à pétrole/CO2, assurés et état de marche pour un usage rare mais indispensable dans mon cahier des charges. Donc le VE est réservé aux urbains célibataires sans enfants qui ne se servent pas de leur voiture… Super! Pour les autres, ceux dont l’usage en serait le plus impactant, le VE est aujourd’hui soit trop peu autonome et restrictif, soit trop cher, soit les deux. On attendra encore, quelques années au moins.

Robin

Bonjour, L’avenir de la mobilité passera peut être, et en partie par l’électrique. Ce qui est sur c’est qu’il faudra en parallèle, revoir nos “cahier des charges” à la baisse. Je ne pense donc pas que l’augmentation de l’autonomie des véhicules électriques soit une priorité. Ce serait un miroir aux alouettes que de croire qu’un transfert technologique puisse régler nos problèmes d’approvisionnement énergétique…

Magnum31

Une solution est de ne posséder qu’un seul véhicule et d’en louer un autre juste quand on en a besoin. Mais je suis d’accord, globalement l’électrique c’est pour les urbains surtout (ce qui représente déjà beaucoup de monde potentiellement)

Verdarie

L’avenir du véhicule électrique doit d’abord se concevoir dans une version basique. Comme le fait justement remarquer Stephsea le véhicule électrique est bien trop cher vis à vis des performances,dans les versions que nous proposent les constructeurs. Je pense que pour pouvoir développer ce véhicule il faut le concevoir en un véhicule basique mi moto mi voiture ou comme une 2 CV ou une Méhari,avec les technologies actuelles. C’est à dire pas très rapide mais fiable. Avec une’autonomie de 150 km au moins. Un chassis basique à trois ou quatres roues. Intérieur à trois ou quatre places, moulé et lavable siège compris.Une protection contre les intempéries type bâche.Un chauffage programmable photovoltaïque.Et un prix ne dépassant pas 5000 €. A partir d’une version de ce genre, les constructeurs qui disposeraient de rentrées financières pourraient faire évoluer leurs offres en fonction des avancées technologiques vers des modèles plus élaborés .

Pastilleverte

300 km en condition réelle et 400 en homologation, aveux de 75%, encore optimistes ? Nissan va monter des batteries de densité double dans même volume, bien, mais quid du poids et du prix ? Effectivement, l’urbain et péri urbian, ayant la possibilité d’accéder à une borne de rcharge “privée”, va bene pour l’électrique, quoique, amortir le surcout à l’achat peut prendre assez longtemps. Deux solutions d’avenir : pour les riches (norvégiens par exemple), Tesla + bornes de rechanges sur quelques axes autoroutiers “bien choisis” (pouvoir relier Oslo et la résidence secondaire sur la Côte d’Azur ou à Biarritz) pour les autres, voitures hybrides, sans doute réchargeables, avec autonomie en tout électrique de??? et c’est là tout le problème, trop peu, pas d’interêt en raison du surcoût à l’achat, trop, c’est mieux mais… trop pour la surcharge pondérale et financière… Variante écolo responsable soutenable autorisée : le vélo, les TC (quand il y en a) la marche à pied (sans manger de protéines animales).

Tech

problème, vous avez toujours en tête le schéma “je possède mon véhicule” alors qu’un grande tendance est en train de poindre “je ne veux pas de véhicule perso”, mais je paye un véhicule à l’usage, pour son service! par exemple je charge un véhicule la nuit chez moi, le lendemain je fais beaucoup de route, le GPS me dit où trouver un autre véhicule chargé suffisamment pour continuer, et ainsi de suite, jusqu’à la destination finlae (avec un peu de marge bien sur!) je peux me retrouver quelques heures ou jours après avec le 3ème ou 4 ème ou plus véhicule utilisé en charge chez moi! oui ce sont des habitudes de vie différentes, mais les jeunes de nos jours préfèrent l’usage à la propriété! bien sur il y a des problèmes d’entretien et d’assurance, mais quid des voitures de location? votre voiture perso combien de temps reste-t-elle inutilisée dans son garage? je ne dis pas que c’est mieux (ni que c’est moins bien non plus!), je dis que ce sont de nouvelles habitudes de consommation et qu’elle ne sont pas forcément réservées aux urbains!

Lionel-fr

Les deux modèles sont importants : voiture perso et auto partage. N’oubliez pas que l’automobile s’est construite sur la notion de liberté. La liberté c’est un peu les petites affaires qu’on laisse dedans, un peu lle fait qu’elle soit garée juste à la porte de chez soi et beaucoup d’autres choses Cla n’enlève rien à l’auto partage qui est vraiment une innovation et dont l’auto électrique lithium s’accomode bien Ne jetez pas le bébé avec l’eau du bain, l’auto partage peut remplacer une deuxième voiture ou simplement rendre la vie plus facile à un parisien sans voiture personnelle en couvrant progressivement des zones périurbaines de plus en plus vastes .. Mais ce modèle d’expansion tarde à se concrétiser : allonger les distances, c’est aussi compliquer la maintenance.. Je souhaite de tout coeur qu’on couvre l’ensemble des territoires de la sorte mais on en est encore loin et le modèle “propriétaire” reste irremplaçable dans une grosse majorité de cas

Lafleur

Tel que la voiture électrique est pensée actuellement c’est raté, “l’élite”, politiques et financier se sont emparés du business donc c’est foutu , les faits sont là. C’est à mon avis la plus grande escroquerie de ce siècle, ou comment donner à manger sans couvert ni assiette. Facile de prendre les gens pour des cons au XXI siècle ! Tout d’abord mettre en place les 16000 bornes de recharges prévues pour 2017 ou à la trinité, équiper toutes les stations d’autoroutes, trouver un compromis entre la borne et l’échange de batteries. Ne pas garder dans le cahier des charges des VE, la vidange, l’entretien moteur, genre courroie de distribution, bougies, injecteur. La TIPP 60 % du prix des carburant, on en fait quoi de celle là ? on la remplace par un prix du kWh à 0.80 cts d’€ !! Je reste perplexe quant à l’arrivée massive de ses véhicules avant une cinquantaine d’années, et d’ici là les réserves de pétrole se seront régénérées, qui sait !

b api

Je viens de faire le tour de quelques vendeurs de voitures électriques: les vendeurs eux-mêmes déconseillent ce type d’achat “pour l’instant”. C’est vrai que la plupart de ces voitures se situent au delà des 30.000 € (hors bonus de l’Etat), et que pour ce prix là on peut se payer une très belle voiture classique ! Et quand on compare les “petites” du type Renault Zoe, ce sont des voitures à plus de 20.000 € hors batteries qui, lorsque l’on déduit le bonus de l’Etat, reviennent encore plus cher qu’un modèle de Clio équivalent, sans compter la location de batteries qui équivalent à deux pleins d’essence par mois !! Bref, à part si on est décidé tout seukl à sauver la planète, c’est absolument un calcul économique désastreux. Reste les hybrides, mais il y a aucune petite hybride rechargeable capable de rouler quelques dizaines de kilomètres tout en électrique avant de démarrer le moteur, ce qui correspondrait à 80% des déplacements de proximité. Je regrette tellement que l’électrique soit ou trop cher ou pas encore au point ! Si la majorité s’équipait de véhicules électriques, on pourrait changer la conception urbaine dans sa totalité. Par exemple, les voitures pourraient accéder dans les appartements puisqu’ils ne polluent plus l’air, au lieu de rester au sous-sol. Et pendant que les fabricants européens, américains, coréens et japonais s’échinent à améliorer les performances des batteries Lithium, le chinois développent les batteries Fer-phosphate. La nouvelle voiture électrique à batteries fer-phosphate de BYD a tellement de succès en Chine qu’ils reportent ultérieurement leur exportation vers les US et l’Europe !

Man

Les allemands semblent avoir fait l’impasse sur l’électrique, sauf quelques démonstrateur, idem hybride. Par contre ils semblent à fond sur la techno d’après : l’hydrogène. d’ailleurs pas forcément converti en électricité via pile à combustible. Ah les bonnes vieilles explosion, mais en moins sale. Pourquoi pas turbine à hydrogène + alternateur + moteur électrique dans les roues ? on en parle jamais. Est-ce non sens ? J’ai une auris hybride, je ne dépasse jamais 5l/100 en réel. Sauf vacances. mais pas question de faire plus de 2km en tout électrique … sans dépasser 45km/h

trimtab

Je sent que le débat va partir encore en live, comme ‘au bal des dinosaurs’ à cette époque il y a un an: trimtab

Enpratik

300 Km en réel,c’est déja assez pour décider pas mal de gens habitants en péri-urbain et en ville,et plutot aisés,d’acheter ces VE. D’autre part,Enerzine avait parlé,il y a quelque semaines,de progrès dans l’amélioration des batteries lithium(au niveau des électrodes entre autres choses améliorables en plus)encore plus moderne que la techno LG,qui doublerait encore les capacités des nouvelles batteries lithium comme celle de LG. Ainsi on aura alors d’ici 8 à 10 ans une autonomie en réel,non plus de 300 Km,mais de 600 Km. Ce qui promettrait d’aboutir en une vingtaine d’année(aprés 2025) à 60-70% de VE dans le parc automobile(d’ici 2045).C’est quand même pas négligeable. Sans oublier,à cette époque,légèrement future(2045),des véhicules hybrides série(GNV-électriques),qui auront une autonomie en pure électrique de 100 à 150 Km.Ils se vendront bien,eux aussi.

Bachoubouzouc

Actuellement, la Zoé n’est produite qu’à 5000 unités par an en France. Donc évidemment qu’elle coûte plus cher qu’un clio vendue vingt fois plus ! Et de toute évidence, la technologie des batteries n’est pas encore mature, on parle d’un doublement de la capacité d’ici à deux ans ! Comme d’habitude, il faut comparer ce qui est comparable.

Stephsea

J’ai voulu faire court avec mon “étude de marché”, mais je peux développer. J’ai fortement condensé ma démarche qui fut en fait un peu plus subtile, basée sur des retours d’expérience et surtout sur une réelle envie raisonnée de passer à l’électrique. D’ou ma déception sincère. C’est une vraie frustration! Je croyais à cause de quelques chiffres largement publiés que l’électrique ne serrait pas plus cher à l’usage, tout compris bien sûr, et surtout utilisable au quotidien pour 60 à 100km. Mais ces théories s’avèrent faussent parce que les chiffres sont faux, et que les promoteurs (même si ils semblent objetcifs) font de très larges omissions. Entre les publicitaires, les propagandistes et les “écolos” du centre ville, impopssible d’entendre le vrai, et difficile de l’atteindre même. L’autonomie affichées en particulier peut être divisée par deux, et même trois dans les circonstances les pires. Le prix des batteries est proportionnel au km parcouru, ce qui en limite de fait l’usage aux micro trajets, sinon le budget annuel explose. En fait, ce qui est cher dans un VE, c’est clairement la batterie dont le cout d’usage (cout de remplacement tout simplement) efface complètement le faible cout de l’énergie. Je crois que c’est 16k€ pour la Zoe. Allez chercher combien de km peut faire un batterie pour en calculer le cout/km. Je vous souhaite bon courage! C’est pourtant une donnée (fourchette) connue du constructeur. Si on ajoute à cela que le faible cout de l’énergie est artificiel, et qu’il va probablement arriver des taxes sur cette énergie si le VE se démocratisent, alors, on écrase complètement la validité économique du projet. Et je ne suis donc pas assez riche pour me payer ce “luxe” contraignant. C’est la conclusion aujourd’hui : VE en propriété = objet de luxe + contraintes nouvelles. Par contre, il est évident que les VE en usage partagé et en ville sont une piste intéressante sur de nombreux points du cahier des charges. Mais je ne suis pas du tout concerné au quotidien… J’ai vu aussi des livreurs de pizza s’offrir une Twizy. On pourrait penser l’idée géniale et l’adaptation parfaite. Là aussi ça coince à l’usage selon les témoignages directs. Certes, l’image est excellente et l’usage très agréable mais la Twizy se retrouve au parking pour plusieurs heures en milieu de service, faute d’autonomie. NON!? Retours au Scooters! Le retours sur investissement est donc loin d’être gagné. L’autonomie réelle! Là dessus pas de miracle, les purs VE sont tous très faibles sur ce point, en tout cas très inférieurs à ce que nous attendons et à ce qu’ils prétendent. Comptez 50% de ce qui est prétendu, en moyenne. Les batteries dooivent donc progresser, ce qui ne manquera pas d’arriver. Je crois qu’il faut attendre le prochain virage technologique. De nombreuses pistes sont ouvertes en R&D mais aucune n’émmerge encore de manière évidente. Quand aux conseils pratiques que l’on m’a généreusement dispensé, ici et ailleurs… “Change ton cahier des charges” par exemple. NON MERCI! D’abords, je trouve qu’il y a un jugement et donc un certain mépris dans l’idée de dire au gens que si ils sont déçus par une technologie, ou si l’offre écolo-techno ne répond pas à la situation, ils doivent changer de vie (Euthanasier leurs enfants, changer de métier, de maison, d’amis, de loisirs…). De plus, je sais pour avoir un peu de science sous le pieds et un peu de vécu que cette vie qui exige aujourd’hui d’avoir deux véhicules pour couvrir de relativement grandes distances n’est pas exactement une option ou un choix pour de très nombreuses familles. De plus en plus de français n’ont que ce compromis à leur porté, quelque soit leur bonne volonté environnementale. Il n’est d’ailleurs pas plus mauvais (meilleur!) que bien d’autres sur des nombreux paramètres… Les déplacements individuels ou collectifs ne sont qu’une toute petite partie de notre impact environnemental global. Et si les VE devenaient un impératif, une option politique majeure, alors beaucoup de choses changeraient très vitre dans ce domaine, y compris à la marge, pour le rendre pratique et accessible. Il apparait en fait que les VE ont surtout un usage cosmétique dans notre société, et qu’il sont vécus comme tel par tous les décideurs et stratéges, industriels et institutionnels. Le VE est un pins, un élément de décors. Nous sommes en avance sur eux, et donc déçus…

Rickobotics

tu n’a regardé qu’un seul modèle ?? La Zoé avec son système de loc imposé … voilà pk l’usage au km te parait plus cher !! Pour un cout km il faut prendre l’ensemble avec achat / revente du véhicule. La Zoé avec loc revient ainsi moins chère qu’une clio équivalente à l’achat et à prix identique à l’usage en comptant le prix élec + loc contre le prix du diesel. Rajoute la maintenance en moins (courroie, FAP, EGR & co.) et la Zoé revient au final moins cher … Sinon, affirmer qu’une Zoé peu parcourir 200km est un mensonge de commercial, mais affirmer qu’elle ne répond pas à un cahier des charge de 60-100km est également un mensonge !! Je roule en VE depuis 1an 1/2 et la pire autonomie qui m’a été donnée à été de 95km dans les pires conditions. La Zoé à 20km mini d’autonomie en plus que la mienne … impossible de tomber à moins de 100km à moins de rouler à 130km/h sur autoroute. En dessous de 120km quotidiennement, aucune crainte côté autonomie, c’est un faux pb. Vous êtes tous à devoir faire régulièrement plus ? Ou à n’avoir qu’un unique véhicule ? Perso, j’habite à la campagne, 2 enfants, en maison, ma femme à un scenic et le VE est notre véhicule qui roule le plus, pour moins cher et plus confort. Les enfants refusent de monter ds “la qui pue de maman” … Et ce qui me surprend le plus c que personne ne parle d’impact environnemental ds tout ça !! On vous donne un véhicule plus agréable à conduire, moins cher ou au pire identique et surtout qui pollue moins, mais non … y a personne … pourtant c’est 20g co2/km max à l’utilisation côté VE contre plus de 140g co2/km pour un diesel consommant réellement 4.5L/100km et 10t co2 en intégrant la fabrication + batterie et recyclage sur 150000km contre 25t côté diesel équivalent … mais aller, on est pas à 15t co2 x 30 millions de VP rien que pour la France …

Berhon

A l’ inverse de tous ceux qui s’ expriment et qui ne disposent pas de VE , je roule en ZOE depuis un an en zone “rurbaine” c’est à dire campagne et ville partagées.14000 km parcourus , autonomie journalière pratique de 110 à 130km selon la saison avec recharge sur borne perso en 3heures , aucun problème d’ autonomie à l’ usage ni de maintenance – je viens de passer la première révision chez Renault pour un coût nul-; 2500 kwh consommés pour la recharge, l’ équivalent d’ un chauffe-eau électrique et 80 Euros par mois pour la location de batterie. Il est vrai qu’à ce jour le bilan économique est identique à celui d’un petit véhicule diésel mais quel plaisir d’ usage! Je vais régulièrement à Paris- pas en VE- situé à 100km de ma résidence principale et j’ attends avec impatience un doublement de l’ autonomie pour securiser ce type de déplacement que je ferai alors avec la ZOE.

Tontonpatrix

@ Berhon, + 1 ! Stephsea, il faut persévérer : la baril sous les 50$, ça ne durera pas non plus… Et l’autonomie dépend surtout du style de conduite.

arzi77

Voici un lien sur un article qui est plutot un doc. de travail… (Pas eu le temps de le peaufiner autant que j’aurais voulu): Commentaires et suggestions bienvenus !

Philouze

Propriétaire, comme 10 000 autres, d’une Zoé, la somme de trucs hallucinnants que je lis ici, de gens soit-disant ‘éclairés’est incroyable. D’abord les prix, personne ne vous oblige à raquer 30 000 euros pour un véhicule dont l’obsolescence programmée est assurée vu la progression fulgurante des batteries, la LOA c’est pas fait pour les chiens. Ue zoé aujourd”hui en 12 000 kms/an c’est 199€ par an tout compris, loc batterie compris, install maison compris. si vous fumez environ 100€ de diesel, ça vous fait une voiture à 100€/mois. Neuve, performante, ultra silencieuse et confortable. Avec un forfait révision à 50€ par an et 50% d’assurance en moins chez certaines compagnies. OUI souvent c’est un véhicule de couple qui possède une fumante. mais au cas ou, vous disposez de deux semain de loc d’une familliale chez renault pour les vacances (j’imagine que Nissan fait de même) et d’une très grosse remise chez Hertz pour les cas exceptionnels. Maintenant personne vous force, mais les 10 000 acheteurs/ ans se déclarent satisfait à 98%, le plus haut taux de satisfaction automobile et ils ne sont pas tous timbrés

Lafleur

12000 km/an à 199 € Renault va te faire un procés ! il manque à ta plaidoirie, la loc de la batterie 75 € par mois, la Wallbox environ 900 €, soit un total d’environ 1565 €/an.

Pauge

Pour ceux et celles qui ne veulent pas 2 voitures, il existe la voiture elecrique avec extender : la majorite du temps vous roulez en electrique et si toutefois vous deviez depasser les 150 kms d’autonomie batterie, le moteur de ” l’extender ” se met en route pour doubler voire tripler votre autonomie de depart !

21
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime