Air Liquide : contrat photovoltaïque majeur avec 3Sun

La capacité installée d’énergie solaire photovoltaïque mondiale devrait dépasser 13 000 MWp en 2010, en grande partie pour répondre à la demande du marché européen.

La demande en Europe du Sud en particulier, devrait rapidement atteindre les 2 000 MWp par an, dont 20 % de cette électricité produite par des centrales solaires, le reste provenant des installations sur toits. Portés par ce secteur en pleine croissance, les fournisseurs d’électricité sont en train de se positionner sur le marché des fermes solaires par le biais de co-entreprises avec des fabricants de panneaux solaires à couches minces.

Air Liquide vient de signer un contrat majeur à long terme avec 3Sun et devient ainsi le fournisseur unique de gaz et services auprès de cette société. Le contrat prévoit la fourniture de gaz spéciaux en très grandes quantités, la fourniture par canalisation de gaz vecteurs ainsi que tous les services associés.

La co-entreprise 3Sun s’appuie sur la technologie avancée triple jonction de Sharp pour produire les panneaux solaires. Basée en Sicile (Italie), elle a été créée récemment par Enel Green Power, Sharp Corporation et STMicroelectronics NV.

Située à Catania, son usine sera mise en activité en 2011, avec une capacité de production de cellules photovoltaïques initiale de 160 MWp par an. La production annuelle devrait atteindre 480 MWp dans les années à venir. Le site de 3Sun sera le deuxième plus grand site de production du monde de panneaux solaires à couches minces en silicium, après celui de Sharp au Japon.

Sa production sera utilisée par ENEL Green Power et Sharp afin d’alimenter un vaste marché couvrant l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique.

Les gaz sont utilisés à tous les stades du processus de fabrication des cellules photovoltaïques pour produire :

  • du silicium poly cristallin : de grands volumes d’azote (N2) et d’hydrogène (H2)
  • des wafers en silicium (Si) : de grandes quantités d’azote, d’argon (Ar) et d’hélium (He)
  • des cellules solaires en silicium cristallin : gaz vecteurs (N2) et gaz spéciaux, tels que le silane (SiH4), l’ammoniac (NH3), des gaz et produits chimiques dopant (POCl3), des matériaux précurseurs de passivation et de revêtement
  • des cellules solaires à couches fines : gaz vecteurs (N2, H2), gaz spéciaux (SiH4, NF3/F2, mélanges dopants) et matériaux précurseurs de revêtement et inter-couches

La technologie des cellules solaires à couches minces en silicium est particulièrement adaptée aux zones climatiques chaudes et aux installations de grande taille.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz