Akuo Energy lance son premier projet éolien aux Etats-Unis (200 MW)

Le producteur d’énergie renouvelable, Akuo Energy, a annoncé le 24 décembre le lancement par sa filiale américaine de la construction de son projet éolien Rocksprings basé aux Etats-Unis.

Avec une capacité installée à terme de 200 MW, Rocksprings est le premier projet éolien d’Akuo Energy à entrer en construction aux Etats-Unis. Basé au Texas, dans le comté de Val Verde, Rocksprings présente des caractéristiques privilégiées, dont des régimes de vents très favorables et des contrats de bail de très longue durée.

Akuo Energy précise par ailleurs que des discussions concernant les turbines qui équiperont le parc sont en cours de finalisation.

Conformément à la législation américaine, la société française a décidé de lancer la construction du projet Rocksprings afin de sécuriser l’obtention des « Production Tax Credits » indispensables au financement du projet. Le stade de développement avancé du projet permet ainsi d’anticiper une mise en service dès juin 2015.

Akuo Energy lance son premier projet éolien aux Etats-Unis (200 MW)

Rocksprings fait partie d’un portefeuille de projets en développement d’Akuo Energy qui s’élève à plus de 1.000 MW aux Etats-Unis, principalement dans l’éolien mais également dans le solaire.

"Rocksprings est un excellent projet et nous sommes fiers qu’il soit le premier dont nous lancions la construction aux Etats-Unis. Il est aussi emblématique de notre stratégie de diversification vers l’international. La progression rapide de notre courbe d’expérience nous permet de nous tourner vers des projets de taille importante et d’accélérer encore davantage notre croissance" a indiqué Eric Scotto, Président d’Akuo Energy.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Akuo Energy lance son premier projet éolien aux Etats-Unis (200 MW)"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Temb
Invité
Malgré un contexte français très complexe et très peu favorable à l’éolien et aux ENR en général, quelques PME réussissent à prendre des parts de marché dans l’énomr secteur éolien mondial, en pleine croissance. Mis à part le charbon et le grand hydraulique, il n’existe aucune énergie moins chère que l’éolien terrestre en nouvelles capacités. L’éolien est le premier producteur de la plaque Portugal+Espagne avec 21,2% de la production dans une zone électrique très faiblement interconnectée. Et ça marche, d’autant plus qu’il y a aussi 3,1% de solaire PV, la part intermittente sur cette vaste plaque de 58 millions d’habitants… Lire plus »
Temb
Invité
Le financement des ENR en Espagne est un vrai casse-tête (pas au Portugal d’ailleurs). Mais je parlais ici de technique, et la facture des espagnols, qui reste relativement correcte, a un avantage qui est de rendre davantage rentable isolation, efficacité et économies d’énergie. Techniquement on peut avoir 25% d’ENR intermittentes dans un mix faiblement interconnecté et avec des apports hydrauliques irréguliers et moyens. Il doit donc être possible en France de faire plus, et d’atteindre 50% d’ENR dans un premier temps (avec 25 à 30% d’ENR intermittentes). Un dernier point pour l’Espagne, les dinosaures que sont les Utilities n’ont pas… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
“Le financement des ENR en Espagne est un vrai casse-tête “. C’est sûr, depuis qu’il n’y a plus de tarifs d’achat pour les nouveaux projets, c’est un vrai casse-tête! Les espagnols ont fait un mauvais pari, maintenant c’est très compliqué avec 30Md€ à éponger, ce qui n’est pas évident compte-tenu de l’état général de l’Espagne. La France a failli faire quasiment la même chose mais grâce a des décisions certes un peu chaotiques ( que n’a -t-on entendu…) a réussi à limiter l’ardoise à environ 5 Md€, qu’il va falloir rembourser à coup de 3€/MWh (environ 2%) d’augmentation annuelle pendant… Lire plus »
wpDiscuz