Alstom installe son éolienne géante sur le site de Belwind en Belgique

Alstom a annoncé mercredi avoir finalisé ce week-end l’installation en mer de son éolienne offshore nouvelle génération Haliade 150 – 6MW, au large des côtes d’Ostende sur le site de Belwind en Belgique.

Il s’agit selon l’industriel français de la plus grande éolienne jamais installée en mer. Avec un rotor de plus de 150 mètres (avec des pales de 73,50 mètres), son rendement est de 15% supérieur à celui des éoliennes offshores existantes, lui permettant ainsi d’alimenter en électricité l’équivalent d’environ 5.000 foyers.

Après le succès des tests initiés en mars 2012 sur la première Haliade 150 mise en service sur le site du Carnet dans la Région des Pays de la Loire, et la certification de sa courbe de puissance délivrée en mai 2013, cette installation permettra de confirmer le comportement de la machine dans un environnement marin pour lequel elle a été spécifiquement conçue et développée.

La sous-structure de 61 mètres, appelée jacket, a été installée sur des piliers enfoncés à plus de 60 mètres de profondeur. Puis, les 3 éléments du mât mesurant 78 mètres ont été progressivement montés. La nacelle culmine à plus de 100 mètres au-dessus du niveau de la mer. L’éolienne et sa structure de support cumulent un poids total de 1.500 tonnes.

Cette éolienne nouvelle génération fonctionne sans boîte de vitesse (par entraînement direct), grâce à un alternateur à aimants permanents. Ainsi, le nombre de pièces mécaniques à l’intérieur de la machine est réduit ce qui la rend plus fiable, et permet, par la même occasion, de diminuer les coûts d’exploitation et de maintenance. Enfin, l’Haliade 150 est équipée de la technologie Alstom Pure Torque qui optimise sa performance en protégeant l’alternateur grâce à un report des efforts mécaniques indésirables du vent vers le mât de l’éolienne.

Il s’agit également d’une étape importante pour Alstom dans le processus d’industrialisation de sa turbine de 6 MW. L’éolienne du Carnet devrait quant à elle, recevoir sa certification finale au cours du premier semestre 2014.

Enfin, la construction des 2 usines d’Alstom à Saint-Nazaire (nacelles et alternateurs) semble bien engagée et devrait se terminer l’été prochain, puis sera suivie par celle des 2 usines à Cherbourg (pales et mâts).

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz