Compromis (enfin) trouvé sur le CO2 des voitures

Au terme d’âpres négociations, l’Union européenne est parvenue à un compromis concernant la réduction des émissions de gaz à effet de serre des véhicules neufs.

En 2015, la totalité des véhicules neufs devront se soumettre à une norme de 130 grammes de CO2 émis par kilomètre. Soit une réduction de 18% par rapport à la moyenne des émissions actuelles.

Cet objectif sera appliqué progressivement : en 2012, 65% des véhicules devront s’y conformer, 75% en 2013 et 80% en 2014.

Le texte adopté lundi est l’aboutissement de longs mois de négociations avec l’industrie automobile. Le texte initial proposé par la Commission prévoyait la date de 2012 pour une mise intégrale de cette réduction, sans étape intermédiaire. Un recul de 3 ans compensé par la définition de l’étape suivante : en 2020, la limite sera fixée à 95 grammes de CO2.

Cet objectif global cache une mise en application differenciée selon les marques. En fonction de leur taux d’émissions actuel, les groupes se verront assigner des objectifs différents : 122 grammes pour Fiat, contre 132 grammes pour VolksWagen par exemple.

Pour les contrevenants, le texte prévoit d’imposer des amendes de 95 euros par gramme, au-delà de 3 grammes de dépassement. En 2019, cette amende sera appliquée dès le premier gramme supérieur à la limite.

Le texte ne devrait plus subir de modifications d’ici son adoption par les députés européens.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Compromis (enfin) trouvé sur le CO2 des voitures"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Mamouth
Invité

Décevant résultat :trop peu contraignant.L’objectif de 20112 est déjà atteignable technologiquement, 4 ans à l’avance.

gp
Invité
à croire que les constructeurs avaient déjà anticipé ce lamentable coup de frein! le cas de renault avec sa nouvelle mégane et l’actuelle clio qui font moins bien que la génération précédente en matière de conso, C tout simplement lamentable!!! Surtout qd dans le mm tps, les constructeurs allemands eux rattrapent leur retard à vitesse grand V! Certes, ils percéverent dans la connerie XXXL en proposant tjrs plus de chevaux dans le haut de gamme mais force est de constater qu’ils commencent vraiment à briller en matière sobriété sur leurs “petits” modèles : nvlle Mini, série 1, série 3, golf… Lire plus »
stef
Invité

Les lobbys industriels ont une fois de plus fait plier les gouvernements et l’union européenne, face aux enjeux environnementaux actuels.La révolution écologique promise par certains politiques n’est toujours pas d’actualité, loin de là…

Canada
Invité

Au moins, en Europe, des actions sont entreprises

gp
Invité
130 gr. CO2/km en moyenne pour les véhicules neufs qui seront vendus dans l’union en 2015… et dire qu’il y a 20 ans déjà (!!!), citroën commercialisait une petite voiture capable de 100 gr. CO2/km sur route à 90km/h… dix plus tard, VW répliquait tardivement avec la version “3L TDI” de sa défunte Lupo capable de 80 gr. de CO2/km sur le même type de parcourt, avec en prime la péche d’un TDI allié à une carcasse de moins de 900kg et qlq mg de particules en moins / à une AX Diesel…C dire si le mot “lamentable” est faible.… Lire plus »
francky
Invité

l’union europeenne est tres fortes pour donner des leçons de morale à la chine , l’inde ou au brésil mais quand il s’agit des industriels europeens elle est nettement moins dure.c’est vraiment écoeurant, d’un côté les experts qui tirent la sonette d’alarme car il y a urgence et de l’autre les industriels qui ne veulent pas faire baisser les dividendes de leurs actionnaireset vont nous sortir encore leurs modèles périmées (surtout les construsteurs français) pendant plusieurs années.Une honte, on nous montre du doigt nous consommateurs, alors n’achetons pas leur autos avant qu’ils aient fait de reels progres.les ours polaires attendront.

Papyguy
Invité

Les dirigeants européens sont trés doués pour donner des leçons de morale, mais pour prendre de vraies décisions, il n’y a plus personne. Encore une fois on protège les grands constructeurs, leurs finances,et peu importe que les générations à venir puissent ou non vivrent dans de bonnes conditions…ces mêmes dirigeants seront morts et nous aussi.

wpDiscuz