Enerzine

Déploiement massif de l’éclairage LED : l’Europe compte sur vous

Partagez l'article

Un Livre vert sur l’avenir de l’éclairage par LED a été adopté la semaine dernière par la Commission européenne qui a par la même occasion lancé une consultation publique sur ce sujet.

La suppression progressive de la commercialisation d’ampoules à incandescence traditionnelles dans l’UE d’ici au mois de septembre 2012 signifie que dans un avenir proche, environ 8 millions d’ampoules à incandescence devront être remplacées dans les foyers, les bureaux et les rues par des solutions d’éclairage moins énergivores. Parmi celles-ci se trouvent les technologies d’éclairage par LED et LED organiques (OLED), également appelé éclairage à semi-conducteurs (Solid State Lighting, SSL).

L’éclairage par LED est l’une des formes d’éclairage les moins consommatrices et les plus adaptables, avec à la clé des économies d’énergie et des réductions de factures pouvant atteindre 70 % par rapport aux autres technologies d’éclairage. L’accélération du déploiement de l’éclairage par LED devrait permettre de renforcer l’industrie européenne dans le secteur, tout en diminuant l’énergie consommée par l’éclairage de 20 % d’ici à 2020.

Cependant l’éclairage par LED exige de surmonter certains obstacles sur le marché, à savoir le prix d’achat élevé du fait du caractère plus sophistiqué de cette technologie par rapport aux autres, le fait que les utilisateurs potentiels y sont peu familiarisés et l’absence de normes communes. C’est pourquoi, la Commission Européenne souhaite organiser une consultation jusqu’au 29 février 2012 pour recueillir les avis sur ses idées.

"En ce qui concerne la généralisation de l’éclairage par LED, le calcul est vite fait. Nos portefeuilles et notre planète y gagneront. Nous souhaiterions connaître vos idées sur la manière d’accélérer le déploiement de cette technologie et, consécutivement, de faire profiter l’Europe d’un maximum de nouveaux emplois et d’économies" a déclaré Mme Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission.

La consultation publique posera notamment les questions suivantes :

► Quelles actions permettraient de surmonter les obstacles existants et d’accélérer le déploiement de l’éclairage par LED en Europe ?

►De quelle manière assurer la présence sur le marché de produits équipés de LED qui soient de bonne qualité, sûrs et conformes aux attentes des consommateurs ?

►Comment renforcer la coopération du secteur de l’éclairage avec les architectes, les concepteurs d’éclairage, les installateurs de systèmes électriques et les secteurs de la construction et du bâtiment ?

►De quelle manière l’UE peut-elle soutenir le mieux l’esprit d’entreprise et la compétitivité dans le secteur de l’éclairage ?

►La promotion de l’éclairage par LED basse consommation est l’un des principaux objectifs de la stratégie numérique pour l’Europe.

 

Le livre vert est disponible en version française .PDF (ici)


Partagez l'article

 



                

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    13 Commentaires sur "Déploiement massif de l’éclairage LED : l’Europe compte sur vous"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Lionel_fr
    Invité
    Gros consommateur de LED’s depuis des années , je peux assurer que l’économie est très supérieure à 70% pour une raison toute bète et dont personne ne parle : la suppression de l’abat-jour ! En effet les LED émettent un fasceau très directif (on peut acheter plusieurs type de directivités mais les plus directives sont les moins chères) Cette caractéristique inhérente et un peu d’astuce rendent le plus souvent inutile l’usage des abats jour. Or l’abat-jour est l’ustensile le plus idiot et le plus inutilement énergivore qu’on ait inventé depuis qu’on sait produire des sources lumineuses trop intenses pour l’oeil… Lire plus »
    Lionel_fr
    Invité
    Pour allumer une led, il suffit d’un courant redressé (continu), la tension n’a pas beaucoup d’importance mais la basse tension est moins dangereuse pour les consommations faibles. Chaque led est branchée en respectant la polarité , directement sur l’alimentation continue en intercalant une résistance sur le coté (+). La valeur de cette résistance peut être calculée ici : ou plus simplement Résistance = (U – L) / I U = Tension Alim en volt L = Tension de la led en volt (max 3.5) I = Intensité en Ampère (max 0.06) Les max sont indicatifs pour ne pas transformer vos… Lire plus »
    trimtab
    Invité
    Dans la vaste ‘marmite’ dénergie, beaucoup disent que déjà l’électricité (en tant de ‘vector’) est presque dans ‘l’épaisseur du trait’ de l’énergie primaire ‘totale’, et que l’éclairage ladedans est presque ‘peanuts’. Mais (selon ce source ): l’ eclairage (sous toute ses formes) fait quand même 19% du jus mondial ! Ca fait un sacré poids de peanuts ! Et si on ‘rationaliser’ au mieux l’eclairage avec des technologies actuelles les plus performantes on pourrait réduire la part du jus ‘lumière’ à 7 % du total mondial………..de quoi à fermer 705 centres charbons dans le monde (sur les 2670 existants !):… Lire plus »
    moise44
    Invité
    @Lionnel_fr Vous emblez en connaître un rayon sur cette technologie appliquée a l’éclairage. Mais pourriez vous nous apporter un ou deux liens sur les volumes de fabrication de ces déifférents types de leds ? @trimtab Je suis bien d’accord avec vous que a l’échelle d’un pays, ce n’est pas grand chose, mais effectivement cela se voit plus au niveau mondial… En fait, je pense que ce type d’éclairage est surtout intéressant pour les grosses puissances en Ville plus que pour les particuliers. J’entendais l’autre jour a la radio que la facture électrique d’éclairage d’une communes peut représenter jusqu’a 45% du… Lire plus »
    Chris75sf
    Invité

    Depuis quelques mois je n’utilise plus que des LEDs pour éclairer mon appartement et la puissance lumineuse est au rendez-vous => C’est possible et sans se ruiner

    Claude b.
    Invité

    Tant que la qualité de la lumière ne sera pas améliorée, je parle de la chaleur en Kelvin, et qu’ il n’est pas évident d’utiliser un « dimmer » réostat pour en contrôler l’intensité. Je tiens absolument a avoir un abat-jour qui est la source de l’ambiance d’un décor. Pour moi, le led est froid, en éclairage, et en chaleur dégagé qu’il faut remplacer donc plus de chauffage. Actuellement, Je magazine pour acheter les ampoules au tungstène et m’en faire une réserve, leur disparition est MALHEUREUSEMENT ÉVIDENTE.

    Lionel_fr
    Invité
    @Trimbab C’est bizarre cette vieille rengaine qui dit que ça ne sert à rien. Durant les années 80, j’avais 250w pour éclairer, 150w de tv, 150w pour l’ordi. Aujourd’hui 8w de leds, 20w de tv, 35w ou 10w de laptop ou netbook selon les cas, micro ondes une fois sur 2 et chauffage condensation mais il parait que ça ne sert à rien, je crois que les jancovici kids abusent de ce genre de négation pour se donner un peu d’altitude mais qu’en réalité ils pagayent dans le bac à sable… @Moïse Le volume de led’s mondial est suffisant pour… Lire plus »
    irisyak
    Invité
    Nous avons les fluocompactes qui sont des arnaques car la seule chose à vérifier c’est le nombre de off autorisés. A moins de 20 000 of il ne faut pas acheter. Elle sont très peu nombreuses à l’indiquer. Elles le sont encore moins à l’atteindre et elles sont rares à le confirmer dans les faits si elles le signalent. En gros une arnaque totale. Pour les LED elles éblouissent si éclairage direct. Pour avoir un peu de puissance il en faut plusieurs pour remplacer une 100 Watts à filament .. C’est donc compliqué et très cher. Si par bonheur on… Lire plus »
    trimtab
    Invité

    Pourquoi avez vous compris que ma ‘rengaine’ disait que ‘ça ne sert à rien’ quand, mes nombreuses commentaires depuis 3 ans disent toutes exactement le contraire ? Que chacun doit penser, faire, comprendre et assumer ses responabiltés devant les défis qui nous sont possés. Du nettement moins à la place du toujours plus, a toujours été ma ‘rengaine’. Le ‘bucky boy’ que vous avez mal compris. trimtab

    Tech
    Invité
    la résistance en série avec la diode, c’est de l’électronique de base. I il faut une tension supérieure à la valeur qui va ‘allumer » la diode( cela dépend de la couleur de la diode(rouge (1,6 volt), vert, jaune, bleu(3V, blanc(qui en réalité comporte souvent plusieurs diodes!). mais attention dés que cette tension est dépassée, le courant peut rapidement devenir « infini » ou tout du moins trés élevé et griller la diode, donc la résistance en série controle le courant max dans la diode environ 5 milliAmpères. mais effectivement le RxIxI est perdu en chaleur dans la résistance! si tous les fabricants… Lire plus »
    Lionel_fr
    Invité
    Désolé je me suis mal fait comprendre ! j’étais plutôt d’accord avec votre post @Tech Ok la résistance disperse. C’est pourquoi les bonnes circuiteries passent par un régulateur de courant plutot qu’une résistance. Mais à quoi bon se poser tant de problèmes pour s’atteler à la tâche ? N’importe qui peut monter une résistance en série et 9 fois sur 10, la dépense énergétique sera inifime puisque l’alim ne sera pas calculée au millimètre surtout en montage parallèle. Mon propos était de suivre l’esprit de l’article plus que de faire de la politique énergétique. Un bon montage avec un ampli-op… Lire plus »
    Lionel_fr
    Invité
    Après de multiples essais d’éclairage par LEDs, je note que la forme la plus facile à intégrer ayant le meilleur rendement énergétique est la réglette. En cherchant « réglette led » sur google, vous trouverez plein de fournisseurs. J’ai retenu celui-ci car son offre est bien documentée et accompagnée de photos d’intégration dans le mobilier qui permettent de se faire une idée (désolé pour la pub) Cliquer sur la documentation en .pdf qui donne beaucoup plus d’info sur les tailles disponibles, connectique, accessoires… La consommation de 3w ne présume pas de la consommation réelle du transfo 12v DC sur le secteur. Le… Lire plus »
    maxxxx
    Invité
    Autant les LED peuvent avoir des application intéressantes, autant elles n’ont pas vocation à remplacer tous l’éclairage existant. Je ne parlerais même pas d’éclairage public ou les lampes sodium basse pression sont encore bien loin d’être rattrapées par les LED en terme de rendement. Mais pour le résidentiel et le tertiaire, souvent l’éclairage fluo présente déjà un très bon rendement (tubes et fluocompactes juste derrière). A mon sens, les LED, hors usage décoratif (boutiques/enseignes/spots/salon/…), ne se justifient que lorsqu’une lumière de qualité n’est pas nécessaire et dans des locaux à forte intermittance de présence (couloirs, sanitaires, placards…) car le fluo… Lire plus »
    wpDiscuz