E.ON cède son activité de distribution électrique

L’allemand E.ON annonce avoir cédé son activité britannique de distribution d’électricité, Central Network, à l’entreprise américaine PPL Corporation, basée à Allentown en Pennsylvanie.

Le prix d’acquisition qui se monte à environ 4 milliards de livres, soit 4,7 milliards d’euros, comprend également 500 millions de livres (585 millions d’euros) de dettes. La transaction devrait être conclue début avril.

Central Networks est le deuxième exploitant de réseaux de distribution d’électricité du Royaume Uni. L’entreprise exploite actuellement 133 000 km de réseau dans la région des Midlands, en Grande Bretagne, fournissant de l’électricité à plus de 5 millions de personnes.

"Cette activité nous offre des perspectives de création de valeur très limitées" a annoncé le groupe énergétique allemand dans un communiqué. Avant d’ajouter, "le prix d’achat convenu fait de cette cession une excellente opération pour E.ON."

E.ON a engagé un programme de cession d’actifs qui vise à réduire la dette du groupe de 15 milliards d’euros d’ici la fin 2013.

E.ON avait acquis Central Networks East en 2002, dans le cadre du rachat de l’ancien fournisseur d’électricité britannique, Powergen. Deux ans plus tard, E.ON a racheté l’exploitant d’électricité de réseaux de distribution Midlands Electricity pour 1,2 milliard de livres (1,6 milliards d’euros). Au début de cette année, l’autorité de régulation du réseau électrique britannique OFGEM a donné son autorisation pour l’extension des réseaux et de l’offre de services sur 5 ans à compter de 2010, un investissement qui s’élève à 2,3 milliards de livres (2,7 milliards d’euros). En novembre 2010, E.ON avait déjà cédé sa filiale américaine E.ON US à PPL Corporation pour 7,6 milliards de dollars (5,7 milliards d’euros).

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz