Enerzine

En Toscane, l’hydrogène circule sous terre

Partagez l'article

La petite ville italienne d’Arezzo, en Toscane, a inauguré mercredi dernier le premier réseau urbain de distribution d’hydrogène au monde. Il acheminera le gaz vers les usines d’orfèvrerie de la ville et les particuliers.

Les 4 usines d’orfèvrerie de la ville, qui font de l’or la spécialité de cette ville italienne, requièrent chaque année 500 000 m3 d’hydrogène, principalement pour la soudure de l’or.

Pour répondre à ces besoins, la ville a enterré 1,5 km de canalisation pour acheminer le gaz à basse pression (moins de 5 bars). Le surplus sera employé pour produire de l’électricité, grâce à de petites centrales (5kW) implantées dans chaque usine.

L’hydrogène sera également destiné à assurer le chauffage et la climatisation d’immeubles d’habitations. 

Pour en faire un projet "100% vert", la coopérative la Fabricca del Sole a prévu de produire l’hydrogène grâce à une centrale solaire photovoltaïque, qui devrait voir le jour dans deux ans.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "En Toscane, l’hydrogène circule sous terre"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Guydegif(91)
    Invité

    OK, expérience de distribution d’H2 intéressante à tester pour valider le concept, valider la techno utilisée, les méthodes pour étanchéïté, etc… pour d’autres usages éventuels ailleurs…sachant qu’ici ça peut être à prix d’or, mais comme de l’or ici ils en ont…Joke ! Bonne piste à explorer. A+ Salutations Guydegif(91)

    Supercazzola
    Invité

    Voilà un bon exemple,l’Italie poubelle européenne peut faire encore de belle chose!

    wpDiscuz