GE lance sa nouvelle éolienne offshore : 4.1 MW

L’américain General Electric (GE) a annoncé lundi le lancement de sa nouvelle éolienne 4.1-113, une machine de la catégorie des 4 mégawatts, optimisée pour une utilisation en mer, et censée apporter un niveau de fiabilité supérieur.

"GE a signé un accord avec Göteborg Energi pour fournir une éolienne 4.1-113 avec contrat de services, afin de l’installer dans le port de Göteborg en Suède au deuxième semestre 2011", a aussi indiqué GE, lors de la conférence annuelle de l’EWEA (Association européenne de l’énergie éolienne).

Ce projet qui est soutenu par l’Agence Suédoise de l’Energie via son programme technologique, démontre son intérêt pour la technologie offshore de pointe.

« Nous sommes fiers d’annoncer la prochaine étape de notre plan stratégique dédié à l’offshore. Notre éolienne 4.1-113 correspond à notre technologie la plus avancée. Il s’agit de la seule éolienne à transmission directe conçue exclusivement pour l’offshore », affirme Victor Abate, vice-président des énergies renouvelables chez GE Power & Water. « Göteborg Energi est un excellent partenaire et nous recevons avec gratitude le soutien des autorités locales pour notre projet. »

Avec moins d’éléments mobiles, la technologie de transmission directe permet un design simple et fiable avec fonctionnements redondant et partiel intégrés pour les composants principaux, visant à maintenir un fonctionnement fiable des turbines en mer. La technologie de la transmission directe élimine les pièces d’engrenages coûteuses, ce qui diminue les dépenses de fonctionnement, et se base sur une approche modulaire innovante pour maximiser la réparation in situ et réduire le besoin de navires d’entretien de grande taille.

Par ailleurs, le design effilé du 4.1-113 est optimisé pour maximiser la capture énergétique. Il est basé sur l’évolution de la transmission directe du modèle d’éolienne offshore 3.5 MW, à transmission directe. GE précise que "le design de base fonctionne depuis 2005 sur un site côtier en Norvège, dans un environnement rigoureux avec des vents violents et de fortes turbulences. Il provient également des solutions développées pour le parc terrestre de GE, dont la solution de pointe GE pour le contrôle des charges, qui permet de réduire les forces transmises à la machine et de minimiser les coûts de fondation."

GE a également rejoint le Centre de l’énergie éolienne de Chalmers afin d’aider à façonner le paysage suédois de l’énergie éolienne. Environ 50 nouveaux emplois seront créés d’ici 2016, suite à l’investissement de GE dans le pays.

Ce projet dans le port de Göteborg fait partie de la stratégie européenne de prise de position offshore de GE, ce qui représente un investissement de 340 millions d’euros dans ses activités offshore.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "GE lance sa nouvelle éolienne offshore : 4.1 MW"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
renewable
Invité

pendant ce temps en France on pense toujous vendre nos EPR et que le nucléaire c’est l’avenir… et quand les lybiens auront été massacrés, combien de temps mettrons nous à vouloir leur vendre à nouveau un EPR? 10ans, 20ans?

wpDiscuz