Haute tension : RTE reconstruit le poste du Chesnoy

Le poste du Chesnoy vient de fêter ses 50 ans : il s’agit de l’un des plus anciens postes 400 000 volts de la région parisienne. La majorité des structures du poste ont été exploitées pendant cette durée et doivent maintenant être remises à niveau par la reconstruction du poste.

Le poste de transformation électrique à 400 000 volts du Chesnoy représente le niveau supérieur d’un ensemble regroupant également sur le même site les tensions 225 000 et 63 000 volts. Il est situé au sud-est de la commune de Vernou-la-Celle-sur-Seine (Seine-et-Marne), à proximité de La Grande Paroisse.

La reconstruction du poste du Chesnoy doit répondre à deux objectifs :

  • la modernisation des installations haute tension, aujourd’hui susceptibles de perturber l’exploitation et la maintenance de l’ouvrage ;
  • la modernisation des installations basse tension, qui sert à contrôler et à commander
    les équipements des postes de transformation à distance
  • l’amélioration de sa capacité à absorber les courants « de pointe » susceptibles de se
    produire en cas de défaut sur une ligne électrique ou dans le poste.

Plusieurs actions ont été mises en œuvre ces dernières années pour optimiser la durée de vie du poste du Chesnoy. RTE cite par exemple la maintenance spécifique des équipements, le renforcement des contrôles, le remplacement de certains équipements, la définition de règles d’exploitation plus strictes, etc.

Ces actions ponctuelles sécurisent à court terme l’alimentation électrique mais ne permettent pas de résoudre durablement les contraintes d’exploitation.

RTE a par conséquent décidé de reconstruire ce poste dans une technologie de dernière génération, plus fiable et plus performante. Ce chantier de modernisation assurera durablement la sécurité d’alimentation régionale et nationale et la qualité de l’électricité nécessaire aux industriels régionaux.

Tous les éléments essentiels du poste tels que les disjoncteurs, les jeux de barre, les sectionneurs, le transformateur seront reconstruits. A titre d’exemple les jeux de barre tendus disparaîtront au profit de jeux de barre en tubes.

Afin d’optimiser son insertion environnementale, il a été retenu en concertation avec les acteurs locaux (élus, associations, services de l’Etat) d’implanter la plus grande partie de ce nouveau poste sur le site existant.

La reconstruction de l’ensemble des arrivées de lignes de transport d’électricité améliorera
l’insertion du poste dans l’environnement. Elle permet de supprimer 12 pylônes et de procéder à
des aménagements paysagers sur 5 hectares.

La mise en service complète du poste est prévue fin 2013. L’investissement correspondant
est de 75 millions d’euros.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz