Hydroélectricité : Un zoom sur cette filière d’innovation permanente

Avec une croissance mondiale annuelle de l’énergie de 3 %, la France doit s’attendre à voir augmenter fortement le poids du secteur énergétique dans l’économie. Dans le cadre du développement des énergies renouvelables et de la lutte contre le dérèglement climatique, l’hydroélectricité, première source d’électricité renouvelable en France et dans le monde, apparaît comme une solution de production d’électricité et de stockage efficace et rentable.

Entre 11 et 14 % de la production électrique française est assurée par l’hydroélectricité. La filière devrait créer plus de 2000 emplois ces dix prochaines années*.

Le sillon alpin, berceau de la houille blanche, accueille le parc hydraulique le plus important en France. Ce territoire dispose des savoir-faire, de l’expertise industrielle, des centres de recherche et de formation pour s’affirmer comme le centre de gravité de cette industrie au niveau national, européen et mondial.

Zoom sur les trois principaux enjeux de la filière hydroélectrique, dont 500 professionnels du sillon alpin seront rassemblés par HYDRO 21, le 12 juin à Grenoble.


AU PLAN MONDIAL : Forte croissance de l’hydroélectricité dans les pays émergents

L’hydroélectricité devrait connaître une forte croissance dans les prochaines décennies, en particulier en Asie et en Amérique du Sud. Si les capacités installées en hydroélectricité devraient doubler d’ici 2050, c’est bien dans les pays émergents, en quête d’électricité décarbonée et à faible coût, que le marché de l’hydraulique va se développer. Les grands leaders mondiaux et les PME présents sur notre territoire sont dans cette compétition.

Ainsi, au niveau mondial, 37,4 GW de nouveaux équipements ont été installés en 2015 sur une puissance totale de 1 036 GW. Selon les experts, la puissance totale devrait atteindre 2050 GW en 2050, grâce à une forte demande internationale. Le sillon alpin constitue un écosystème exceptionnel dont le savoir-faire et les compétences, qui s’exportent notamment en ingénierie, constituent un formidable atout pour se positionner sur les marchés internationaux.


AU PLAN NATIONAL : le débat sur la place de l’hydroélectricité dans le mix électrique

L’hydroélectricité est la première source d’électricité renouvelable en France et dans le monde. Sur les 25 400 MW de puissance hydraulique installée en France, 11 570 MW proviennent de la région Auvergne-Rhône-Alpes.* L’hydroélectricité présente de multiples avantages souvent méconnus du grand public :

– une production d’électricité décarbonée, renouvelable, compétitive, produite au cœur des territoires et non délocalisable ;

– des aménagements qui jouent un rôle essentiel dans la gestion de la ressource en eau, la
régulation des cours d’eau, le multi-usage de l’eau, (l’irrigation, eau potable, navigation, neige
de culture, activités de sports et de loisirs);

– une flexibilité, une souplesse et des capacités de stockage (avec ou sans pompage) extrêmement précieuses pour soutenir le développement des autres sources renouvelables intermittentes (solaire, éolien) et assurer en permanence la sécurité du système électrique.

Pour toutes ces raisons, l’hydroélectricité est une source d’énergie incontournable pour réussir la transition énergétique.

AU PLAN LOCAL : le sillon alpin, un écosystème unique et atypique avec une concentration exceptionnelle d’acteurs de l’hydroélectricité

Depuis l’invention de l’hydroélectricité au XIXème Siècle, le sillon alpin et le bassin grenoblois ne cessent d’innover et demeurent au premier rang du développement de l’hydraulique et des nouvelles technologies de l’Energie. Moteur de l’économie locale et régionale, l’hydroélectricité représente un secteur-clé, que ce soit pour la transition énergétique vers une économie décarbonnée, la valorisation d’une ressource des territoires ou pour la création d’emplois et la conquête par des entreprises françaises de marchés à l’international….Sur le sillon alpin, plus de 5 000 personnes (professionnels, étudiants et enseignants chercheurs) contribuent à l’excellence de la France, dans le développement de cette énergie d’avenir.

Les 3èmes Rencontres BUSINESS HYDRO, créées en 2016 sous l’impulsion de Grenoble-Alpes Métropole, en partenariat avec le programme EDF Une Rivière Un Territoire, GE Hydro, Artelia Eau & Environnement et des PME locales réuniront cette année à GRENOBLE, berceau de l’hydro électricité, une quarantaine d’exposants et 500 professionnels. Soutenues par des acteurs institutionnels, fédérations professionnelles, services de l’Etat, pôles de compétitivité, la préparation et l’organisation de cette journée sont le fruit d’un travail collaboratif entre tous ces acteurs et une dizaine d’entreprises des secteurs de la production d’électricité, de la construction mécanique, du revêtement industriel, du génie civil, du contrôle-commande, de l’ingénierie.

Des entreprises qui dessinent une filière d’excellence au rayonnement mondial, en lien direct avec l’histoire de l’hydroélectricité initiée dans la région grenobloise il y a 150 ans.

>> Programme complet et inscriptions sur www.business-hydro.fr
>> Rencontres organisées par l’association HYDRO 21.

* Source : « Tenerrdis & Hydro 21 – L’hydroélectricité en Auvergne Rhône-Alpes : enjeux & perspectives 2016 »

A PROPOS DE L'HYDROELECTRICITE EN FRANCE
Nombre d'emplois générés par la filière hydroélectrique (investissements, exploitation et maintenance) (directs et indirects) source BIPE 2012 : 20 700 emplois / 2020 : 30 300 emplois / 2030 : 31 200 emplois
EN AUVERGNE RHONE-ALPES : Avec un peu plus de 465 aménagements hydroélectriques et une puissance installée s'élevant à environ 10,7 GW, la productibilité annuelle moyenne est estimée à 28 TWh, représentant environ 40 % de la production nationale d'électricité d'origine hydraulique.
EN ISERE : 7 leaders mondiaux de la filière, plusieurs ETI et PME à la pointe de l'innovation, ainsi qu'un large écosystème de startups, contribuent collectivement à relever les défis énergétiques de demain. L'Isère rassemble par exemple la plus importante communauté d'hydrauliciens d'EDF en France : 1 250 (dont plus de 1000 sur la Métropole de Grenoble).
Partagez l'article

 



[ Communiqué ]

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Souscrire  
Me notifier des