IBM veut faire stopper votre véhicule aux feux rouges

IBM a déposé une demande de brevet concernant un dispositif capable de recevoir des signaux en provenance des feux de circulation et de décider en retour l’opportunité de stopper ou de redémarrer le moteur des véhicules concernés.

Cette technologie a pour objectif d’une part d’accroître l’efficacité énergétique et d’autre part d’optimiser la circulation des voitures aux intersections ou aux passages à niveau. Le système recevra des informations sur la position des véhicules en attente à un feu rouge afin d’en déterminer avec précision le nombre.

En connaissant le temps de passage des feux verts successifs, le système sera en mesure d’envoyer des signaux d’arrêts au moteur des véhicules les plus éloignés. Aussi, lorsque le feu passe au vert, une notification de démarrage est envoyée au premier véhicule de la file d’attente, puis au second véhicule, au 3ème, etc. après un laps de temps calculé et optimisé.

Cette demande de brevet fait suite aux constats que la plupart des conducteurs n’arrêtent pas leur moteur aux feux de circulation, ce qui entraîne irrémédiablement une surconsommation de carburant.

Le système va recueillir et traiter des signaux horodatés des feux de circulation, des données GPS sur la position des véhicules, et des informations sur la charge du trafic en provenance des caméras et autres capteurs embarqués aux carrefours. Le système de communication pourra utiliser des technologies de types Wi-Fi, cellulaires ou satellites.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "IBM veut faire stopper votre véhicule aux feux rouges"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Samivel51
Invité

Dans 80% des cas (où le trafic n’est pas trop important) on obtiendrai le même résultat, avec moins d’attente pour les automobilistes, en installant un rond-point, un stop, un cédez le passage voire une simple priorité à droite. Et lorsqu’il faut absoluement mettre un feu rouge, on pourrait déjà mettre une caméra pour mettre le feu vert du coté où il y a des voitures. (comme le faisaient autrefois les agents de police) Combien de fois poirote-t-on au feu rouge pendant de longues minutes alors qu’aucun véhicule ne passe?

Laurent_203
Invité

Une machine prends le controle de notre véhicule et gère à distance son départ et son arrêt ! cela me paraît dangereux et de plus inutile, la technologie stop et start fonctionne déjà bien etproduit le même résultat sans contrôle extérieur du véhicule. Méfiance. Laurent

trimtab
Invité

Bucky, they’re playing your song again ! Pour ‘chercheurs de véités’ : Extrait de de son ‘epique’ présentation de 1975 –  ‘Everthing I Know’: “Then we have over 2 million times approximately 100 horsepower being generated as they are idling there, so that we have something like 200 million horses jumping up and down and going nowhere. Now, we have to count that in our economy when we begin to get down to what is the efficiency of the economy” trimtab

bigbluejlr
Invité

ont ils compris que le moteur thermique en ville n a plus d avenir ?? avec l hybride serie qui va tres certainement s imposer rapidement on a plus non plus ce type de problemes !! un peu mort né leur idée !!!

Sicetaitsimple
Invité

Merci pour le lien, très interessant à lire , au moins pour ceux qui étaient dèjà dans le milieu ( de l’énergie) à cette époque. Pour autant, l’auteur s’est ( pour l’instant au moins) trompé: le moteur de nos voitures actuelles, même alternatifs ( réciprocating) est encore bien plus efficace que la turbine à gaz, qu’il promouvait ( si j’en crois un survol très rapide). Mais effectivement, tout ça est un peu loin, et les véhicules hybrides, notamment, seront un pas en avant important.

maxxxx
Invité

. Même si l’idée peut être intéressante (dans la situation immédiate), il y a 99% de chances que ce système soit rendu obsolète avant même d’avoir eu le temps de s’installer.

wpDiscuz