La lévitation magnétique performe l’énergie éolienne

L’institut de recherche sur les énergies de Guangzhou (Chine) expérimente actuellement un nouveau modèle d’éolienne révolutionnaire.

Les turbines de l’engin utilisent la technologie maglev (lévitation magnétique) pour limiter les frottements. Compte tenu de la demande croissante d’électricité dans ce pays en plein développement, il est rassurant de voir que le gouvernement s’intéresse beaucoup aux sources renouvelables.

La lévitation magnétique permet de suspendre un objet au dessus d’un autre sans aucun contact, en annulant la gravité grâce à une force électromagnétique. Cette technologie est déjà utilisée dans un prototype de Train Maglev au Japon et par le Transrapid à Shanghai, qui atteignent des vitesses impressionnantes grâce à l’absence de frottement sur les rails. Mais cette technologie a bien entendu une multitude d’applications, et des scientifiques chinois cherchent actuellement à l’utiliser pour améliorer le rendement des éoliennes.

Les résultats actuels sont très encourageants. Les turbines maglev pourraient profiter de vents très faibles, à partir de 1.5 m/s, et devraient produire 20% d’énergie de plus que les éoliennes traditionnelles. Le cout du kWh devrait être inférieur à 0.4 yuan ($0.05).

Ce type de turbine pourrait donc être installé un peu partout, ce qui est particulièrement intéressant pour la Chine dont 70 millions de foyers sont déconnectés du réseau. C’est également idéal pour les îles, les observatoires et les régions éloignées, même si elles sont peu venteuses. Le dispositif pourrait aussi être utilisé pour éclairer les autoroutes, en profitant du courant d’air généré par la circulation.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "La lévitation magnétique performe l’énergie éolienne"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
GDesport
Invité

voici une idee excellente. mais pourquoi n’y a t’on pas penser plus tot !!!! La chine compte investir le milieu des hautes technologies et de l’énergie propre! Surement ont ils compris leurs potentiels de développemement ! La France voir l’europe prefere acheter son gaz en Russie, son pétrole en Amérique et son électricité à Areva a prix fort soutenant des secteurs dépassés . Alors à quand le grand bon en avant ?

Claude
Invité

La France s’approvisionne en pétrole dans les pays du Golfe Persique pour l’essentiel et non en Amérique .

GDesport
Invité

Je te remercie Claude pour ton intervention géographiquement pragmatique mais saches que sur le plan stratégique , j’ai raison. En achetant le pétrole aux pays du golfe , nous jouons le jeu des USA qui ont instaurés depuis 100 ans une économie basée sur le pétrole et biensur le Dollar. La France , par l’intermédiaire de Total participe à cette course ridicule. Et qui s’enrichit ? certainement pas nous! créons notre propre énergie , laissons les se battre entre eux si ca leurs chante et prenons le parti de l’avenir.

Benoit
Invité

La phrase

Claude
Invité

c’est plus que mal parti . On paie les agriculteurs à laisser une partie de leur terres en jachères et on interdit l’huile végétale comme carburant . Les USA ne sont pas responsables de l’incurie Française .

Robert
Invité

Laisser croire que nous pourrions ameliorer les performances des eoliennes de 20% en utilisant cette technologie est faux. Les pertes dues aux frottements ne representent que qq %….

Ungava
Invité
Bonjour a tous ceux qui s’intéresse aus énergie propre,   Je suis du Q uebec et j’ai développé un nouveau concept éolien verticale industriel en lévitation  DE PLUSIEURS MGWTS,et d’apres les experts( 2 ) en éolien de renommée mondial que j’ai rencontré celle-la elle fonctionne,ce meme model p-tre produite selon la puissance demandée,soit pour toit de maison ,édifice a bureaux ,école .ect ect ,ou dans un parc éolien pour un branchement sur réseaux public,donc de plus de 6 MGWTS. Présentement je suis a la recherche de partenaires industriel intéressé a son développement c.a.d, études,tests,proto ect afin quelle soit commercialisé et exporté… Lire plus »
renewable
Invité

Ce système sur la limitation des pertes par frottements et il permet donc de produire par vent faible. L’augmentation théorique de 20% n’est pas liée uniquement aux gains sur les frottements, mais surtout sur les heures de production supplémentaires possibles. On a ainsi, pour ces modèles, une courbe de puissance qui monte bien plus rapidement vers la puissance nominale en fonction des vitesses de vent qu’une éolienne classique.

Ungava
Invité

Je laisse mon addr mail aux cas qu’il y aurait de l’intéret pour développer ce nouveau concept soit par une cie ou un futur consortium

Ungava
Invité

pour me au plaisir

wpDiscuz