La nouvelle peugeot 508 HYbrid4 dans les starting blocks

Après l’univers du crossover et du break, la technologie HYbrid4 de Peugeot va équiper désormais la version berline, la 508 HYbrid4, qui bénéficiera d’émissions de CO2 réduites à 95 g/km pour un haut niveau de performances.

La technologie Full Hybrid Diesel a été conçue pour être modulaire et adaptable sur différentes plateformes. Avec cette nouvelle offre disponible dans l’univers de la berline 508, Peugeot tente de donner une troisième dimension à l’HYbrid4.

En effet, les performances de la chaîne de traction, qui reposent sur l’association d’un moteur diesel 2.0 l HDi de 120 kW (163 ch) et d’un moteur électrique de 27 kW (37 ch) doivent permettre à la 508 HYbrid4 de conquérir de nouvelles parts de marchés, notamment dans les pays fortement fiscalisés sur les émissions de CO2.

Doté de 4 roues motrices, le véhicule développera une puissance maximale de 147 kW (200 ch), pour 4 modes de conduite dont un mode 100% électrique. Selon la firme au lion, il sera en mesure d’émettre seulement "95 g/km CO2", soit "3,6 l/100 km en cycle mixte".

Reconnaissable par un badge discret situé sur la calandre avant, la version HYbrid4 conserve un style épuré et dynamique. A bord, la molette permettant de sélectionner les 4 modes de conduite (Auto, ZEV, Sport, 4WD), semble particulièrement bien intégrée sur la console centrale.

La 508 HYbrid 4 qui est actuellement produite à Rennes a débuté sa commercialisation ce mois-ci, en Europe. Selon Peugeot, la prise de commandes a démarré en avance aux Pays-bas et totalise près de 1.600 commandes à mi-juin. A en croire le constructeur automobile français, ce nouveau modèle serait une solution adaptée aux besoins d’une clientèle professionnelle, car elle bénéficierait d’une fiscalité avantageuse.

Tout d’abord, elle pourrait compter sur une exonération de la TVS (Taxe sur les Véhicules de Sociétés) durant les 2 premières années. Ensuite, elle bénéficierait d’un bonus écologique de 100 euros, ainsi qu’une exonération des frais de carte grise, selon la région d’immatriculation.

Ainsi sur une période de 3 ans pour 120 000 km, la 508 Berline Allure HYbrid4 permettrait de réaliser un gain de 57 euros par mois sur la partie Eco Fiscalité, auquel s’ajoute 56 euros par mois pour la partie carburant, face à une 508 Allure 163 CV BVM.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "La nouvelle peugeot 508 HYbrid4 dans les starting blocks"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Chrisg
Invité

3 ans de garantie , alors que toyota en propose 7 sur les hybrides … bon courage a ceux qui vont servir de cobayes , ils ont mis 10 ans chez PSA pour mettre au point un bout de ferraille de 10 Kg ( volant moteur) et encore c’est pas gagné .. pis chez eux , hors garantie , c est tjrs de votre faute … dommage , l idée est bonne , mais je vais attendre 10 ans , ou prendre une marque qui ne prend ps ses client pour des buses .

Envircinq
Invité

et moi j’attendrai qu’elle soit recharge sur une prise 16A pour m’affranchir de la TIPP et pouvoir l’alimenter en electricité verte

Guydegif(91)
Invité
95 g_CO2 / km et 3.6 l / 100 en mixte, c’est pas mal, mais c’est combien de kms l’AUTONOMIE en TOUT élec? ça, le rédacteur de l’article ou le constructeur ont omis de le préciser et c’est dommage car c’est ça qui est critique et utile en cycle urbain ! Ont-ils prévu un bruitage sympa, utile mais pas neu-neu, pour alerter les piétons qd en ”tout élec”, ce qu’on espère pouvoir faire en ville pour ne pas éettre de PARTICULES et de GES là ! Ce n’est pas évoqué, mais j’espère qu’il y a un FAP ! Pas mentionné… Lire plus »
gp
Invité
95g. CO2/km pour une berline Diesel de 200ch, qui pèse 1,7t à vide et dont l’autonomie en tout électrique n’excède pas 2km dans le meilleur des cas. mais de qui se moque t-on??? La conso moyenne des 508 RXH en circulation tourne à un peu plus de 6L/100km, soit 160 g. CO2/km. C’est 20% de plus qu’une Passat Break Bluemotion 1.6 TDI 105ch ou qu’une 520d break Efficient Dynamics de 177ch. Quand est-ce que les constructeurs automobile vont arrêter de prendre les gens pour des cons? Messieurs les ingénieurs à 2 balles, arrêter de croire que les consommatuers sont tous… Lire plus »
bruno
Invité

@gp : Avant de décréter que les arguments de Peugeot sont des mensonges et que cette 508 Hybrid4 rejettera plus de CO2 que ses concurrentes allemandes, il faudrait peut-être attendre le résultat des tests que les magazines spécialisés ne manqueront pas de faire, non ?? En outre concernant la “course à la puissance” décriée dans le post précédent, les constructeurs allemands font très fort depuis longtemps déjà …

boris d
Invité
A ceux qui font exclusivement de la ville il faudrait conseiller une pure électrique, ou une voiture moins lourde. La 508 hybride a une consommation urbaine meilleure qu’une routière purement thermique, c’est évident et bien connu. Mais pour moins cher on trouvera des voitures urbaine presque aussi frugale. Le systeme Hybrid4 a peut-être l’avantage d’être moins bruyant sur les longue routes, comparé au toyota HSD. Le reproche que l’on peut faire à Peugeot c’est le mauvais placement dans la gamme. La conviction écologique du lion aurait été crédible s’il avait en même temps supprimer la motorisation 2.2 HDI (qui par… Lire plus »
wpDiscuz